WGP // Ma robe Malo « So Preppy »

 

Quel plaisir de vous retrouver aujourd’hui et de vous dévoiler ma vision de la robe parfaite à porter en hiver pour aller travailler.

J’ai longuement hésité sur le patron et l’esprit que je souhaitais donner à cette robe. Il faut dire que le choix est large en termes de patron. Le bon tissu étant plus difficile à trouver à mon avis.

Finalement je suis retournée aux basiques avec une robe cousue il y a bien longtemps, la robe Malo de Anne Kerdilès Couture dans un lainage paillettes de chez Les Coupons de Saint Pierre. Mais, vous allez voir, je lui ai ajouté quelques petits détails ^^

 

cousette-cherie-robe-malo-2

 

LE CHOIX DU TISSU


 

Alala, j’ai galéré à trouver le tissu parfait ! En fait, le choix de mon patron a été conditionné au choix de mon tissu. Je ne voulais pas acheter un nouveau mais piocher dans mon stock de tissu déjà bien conséquent… J’avais bien un joli crêpe de laine noir mais pour la robe que j’avais en tête, il me fallait une mousseline à pois noire que je ne trouve nul part (d’ailleurs si vous en voyez je suis preneuse !! ^^).

C’est finalement vers ce lainage tissé noir que je me suis tournée, partant ainsi vers un tout autre modèle et un tout autre esprit pour ma robe. Il provient des Coupons de Saint Pierre acheté lors de la foire aux coupons de l’année dernière. J’avais tout de suite craqué sur sa ressemblance avec un tweed et son côté noir cassé par la touche de lurex.

Le lainage est fin mais pas forcément très souple. Du coup, il ne pouvait pas convenir à une robe à pli ou patineuse, au risque d’avoir beaucoup de volume. Je me suis donc dirigée vers une forme plus droite et il tombe parfaitement.

Vu qu’il s’agit d’un lainage, j’ai choisi de doubler ma robe afin d’éviter qu’il ne finisse par se déformer. Je ne l’ai pas passé au lavage car je mettrais systématiquement ma robe au pressing pour éviter les mauvaises surprises.

A coudre, aucune difficulté, il ne s’effiloche pas et son épaisseur permet qu’il glisse facilement.

 

Les + :

  • Facile à coudre, ne s’effiloche pas
  • Un aspect tweed rehaussé d’une touche lurex

Les – :

  • Un tissu un peu raide, il faut bien choisir la forme de la robe

 

cousette-cherie-robe-malo-5

LE PATRON MALO


Comme je vous le disais, j’ai longuement hésité sur le modèle de ma robe car je voulais choisir un tissu de mon stock. Une fois mon choix fait vers ce lainage, je savais qu’il me fallait un patron de robe à la forme plutôt droite. Très vite, l’idée d’une robe un peu « preppy » m’est venue à l’esprit, pile dans ma personnalité mais tout autant adaptée au monde professionnel.

J’ai donc commencé à chercher un patron assez simple auquel j’allais pouvoir ajouter de nouveaux détails. La robe Malo d’Anne Kerdilès Couture m’est revenue à l’esprit, me rappelant combien elle était simple à coudre et pouvait faire l’objet de quelques ajouts. Je l’avais cousu plusieurs fois lors de sa sortie car elle est vraiment simple et rapide à coudre. Sa forme droite permet de l’adapter et de la porter en toutes occasions.

Pour ma robe, je suis venue retravailler l’encolure afin qu’elle soit plus arrondie et ras du cou. En effet, j’avais pour idée de lui ajouter un col Claudine. Pour cela, j’ai ajouté 2cm aux niveaux des épaules et remonté d’ 1cm l’encolure devant et dos.

J’avais un peu peur de l’absence de pinces poitrine mais l’épaisseur du tissu permet de structurer la silhouette. Au niveau de la taille, je l’avais toujours cousu en 38 mais dans des matières plus fines. Cette fois, j’ai conservé le 38 en haut mais coupé un 40 en bas. Au final, c’est parfait car je ne me sens pas serrée en marchant. Par contre, avec un tissu épais et en retravaillant l’encolure, je n’avais pas d’autre choix que d’ajouter un zip invisible dans le dos. Du coup, je n’ai pas coupé la pièce de dos dans le pli.

Pour mes détails, j’ai donc choisi d’ajouter un col Claudine et une bande contrastante sur les bas de manches. J’avais vraiment envie de quelque chose qui tranche avec le noir du tissu, et quoi de mieux qu’un côté black and white ^^. Il me restait une chute de tissu écru en coton de satin parfait pour réaliser ces deux éléments.

Pour la bande contrastante, j’ai mesuré la largeur du bas de manche, ajoutez 2 cm pour les marges de couture pour obtenir la longueur et j’ai coupé 4cm pour la largeur. Ensuite je suis venue former l’ourlet et je l’ai cousu en y insérant la bande contrastante.

Pour le col, je me suis servi du patron du pied de col et du col arrondi du patron Vitamine d’Ivanne S. Pour cela, j’ai allongé le pied de col de 3 cm au pli afin qu’il s’approche le plus possible des bords de mon zip au dos de la robe. Pour le col, j’aurai du écouter ma première idée et le couper plus large afin qui retombe un peu plus sur le tissu noir. Vous allez sûrement me demander pourquoi avoir ajouter un pied de col ^^ En fait, j’avais envie que visuellement il partent de plus haut que l’encolure pour qu’il retombe et non s’étale… Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire mais je ne vois pas comment vous l’expliquer autrement ^^

Pour terminer ma robe, j’ai créé de fausses poches en venant coudre des rabats de poche entre la taille et les hanches.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m70 de tissu en 1m40 de laize
  • 50 cm de tissu pour le col et les bandes contrastantes
  • 1 zip invisible de 60cm

Les techniques utilisées :

  • Réaliser un col claudine

 

Cette robe est largement accessible aux débutantes car même le montage des manches est simple. Si comme moi vous souhaitez ajouter des détails, les poches et les bandes contrastante sont largement accessibles. Pour le col, il faudra un peu plus de dextérité mais vous pouvez aussi faire sans.

Je suis franchement ravie de ma robe. Je pense avoir réussi à allier un élément de ma personnalité et la partie professionnelle. Le maitre mot de ce thème du mois est « être professionnelle tout en gardant sa personnalité pour ne pas se sentir déguisée » ^^.

J’espère que ce second volet du Working Girl Project sur le thème des robes vous aura plu. En tout cas, merci beaucoup à toutes celles qui m’ont aidé avec leurs conseils et partages!

Je peux dore et déjà vous annoncer que nous allons parler des vestes courts au mois de mars ^^

signature-cousette-cherie

cousette-cherie-robe-malo-5

cousette-cherie-robe-malo-5

cousette-cherie-robe-malo-5

 

A VOUS DE JOUER


 

 

 

CATEGORY: COUTURE, Robes, WORKING GIRL PROJECT

Vous allez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *