Je suis super heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour enfin vous dévoiler ma version du short Pippa, le petit dernier de Dessine moi un Patron. Lorsque Emilie m’a proposé de tester son Poum Poum short, je ne pouvais pas refuser tellement il est CANON !!

 

short-pippa-cousette-cherie-1

 

LE CHOIX DU TISSU


 

Je dois vous confier un secret, j’ai créé ma petite tradition à moi ^^ Lorsque je voyage, j’essaie à chaque fois de trouver une boutique de tissus pour pouvoir rapporter quelques mètres (bon ça ne marche pas non plus à tous les coups ^^). C’est mon petit souvenir à moi ! De cette manière, lorsque je porte mon vêtement, je me souviens de ces bons moments.

Le tissu du jour est un de mes souvenirs de mon voyage en Floride d’avril dernier, acheté chez Ultra Fabrics, une boutique de Miami. La boutique est vraiment sympa et propose un choix très complet. Il est vraiment très facile de dénicher de jolies merveilles et il y a même un petit rayon « sales » au fond de la boutique. C’était mon premier achat américain, alors je dois vous avouer que la phase conversion yard/mètre a été compliquée ^^

J’ai spécialement acheté ce tissu pour réaliser mon Pippa. En le voyant, j’ai tout de suite su qu’ils étaient fait pour se rencontrer ^^ Il s’agit d’un vichy  un peu particulier. Ce n’est pas un simple coton mais un tissu tissé un peu plus épais. Ce tissage permet d’obtenir ces petites lignes qui forment des losanges (je suis désolée mais ils sont difficiles à montrer en photo, j’espère que vous les apercevrez). J’ai tout de suite aimé cet imprimé classique combiné à un tissage plus complexe pour un effet de dingue !

Le tissu est top pour réaliser Pippa, car son côté plus épais qu’un coton, lui apporte la tenue nécessaire pour une telle pièce. Pour autant, il ne tient pas chaud durant les chaleurs estivales. Il est aussi très agréable à coudre mais s’effiloche un peu, alors l’étape du surfilage n’est pas à négliger.

 

LE PATRON PIPPA


 

Pippa a été rebaptisé le Poum Poum short et la raison à cela est super simple : il nous fait un popotin de dingue !!! Véridique ^^ Au delà de ça, il s’agissait de son nom de code durant toute la phase de test du patron. On espérait toutes être sublimées en le portant et franchement Emilie a assuré car c’est définitivement le cas.

A la base, les shorts ne sont pas ma grande passion. Ils étaient pour moi synonyme de plage mais depuis l’année dernière, il m’arrive d’en porter à la ville dès lors qu’ils n’ont pas cet effet « vacances ». Avec Pippa s’est définitivement le cas avec ces jolis détails féminins. Toute son originalité réside dans sa découpe devant qui lui donne un air de petite fleur. Combiné à des finitions au top avec ses poches italiennes, et ses parementures pour le bas, Pippa est vraiment une belle pièce à intégrer dans son dressing.

Ce que j’aime, c’est qu’il n’est ni taille basse, ni taille haute, ni trop court, ni trop long et que sa large ceinture vient souligner la taille. Il est ultra confortable à porter. Je n’ai pas eu besoin de le rallonger, d’ailleurs il est préférable de l’éviter au risque de perdre la forme du devant.

Concernant le choix de la taille, si vous hésitez entre deux tailles, je vous conseille de choisir celle en dessous. En ce qui me concerne, j’ai fait l’inverse de peur qu’il soit un peu juste, et au final j’ai du le reprendre.

La réalisation est assez simple et rapide. Il ne nécessite pas de connaissances poussées en couture et les explications font que tout s’emboite à la perfection. De même, grâce aux parementures du bas, on ne se prend pas la tête à réaliser un ourlet arrondi. On peut venir surpiquer les arrondis mais en ce qui me concerne j’ai choisi de faire des points invisibles, trouvant cela plus joli.

La seule erreur que je pense avoir faite, c’est dans le choix du tissu pour mes fonds de poches. J’aurai du en choisir un plus fin au lieu de reprendre mon tissu général. Du coup, le tissu ne bouge pas de la même manière sur la partie extérieure que sur la partie intérieure du devant.

De même, j’avais tout juste les 1m20 de tissu conseillés, j’ai donc du oublier les raccords au niveau de mes losanges…

Je vous invite également, à découvrir les versions des autres testeuses de Pippa : Basile et Léon, My dress Made, L’Atelier d’Alicia, Etoffes et Moleskine.

Me voilà avec le short parfait pour cet été, ultra feminin et preppy avec ses détails et son imprimé vichy ! Je vous conseille vraiment de vous lancer car à coup sûr vous aurez trouvé votre allié pour cet été. N’hésitez pas à me donner votre avis et à partager avec moi vos versions de Pippa ^^

 

short-pippa-cousette-cherie-6

short-pippa-cousette-cherie-6

short-pippa-cousette-cherie-6

short-pippa-cousette-cherie-6

signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


 

 

Enregistrer

Enregistrer

Bien que je ne parte pas en vacances avant début septembre, je commence tout doucement à préparer les pièces estivales que j’aurai envie d’emporter avec moi. Vu que je pars vers le soleil et la chaleur, j’ai surtout en tête des petites robes et jupes pour éviter d’avoir trop chaud, qui restent pratiques à porter et tout en étant féminines.

Robe-Mirabelle-cousettecherie

Robe-Mirabelle-cousettecherie

Robe-Mirabelle-cousettecherie

Une version robe du patron Mirabelle d’Églantine et Zoé m’est tout de suite apparu comme parfaite pour cet été. Une robe à la coupe droite assez simple mais qui avec l’ajout de feston sur les emmanchures et le bas de la robe, prend tout de suite une autre dimension plus originale. C’est vraiment ce détail qui m’a fait craquer. J’adore les modèles avec des festons, dès que j’en vois en boutique je veux tous les acheter. Et pourtant vous allez dire que j’en ai jamais cousu et cela est vrai, alors du coup je me rattrape dès aujourd’hui et je ne pense pas en rester là 😉

Pour accompagner ma Mirabelle, j’ai choisi un vichy à petits carreaux bleu de chez Atelier de Dina pour un esprit très « Bardot » en été. C’est un imprimé que j’aime beaucoup mais qu’au final je porte assez peu, car je le trouve plus adapté à la saison des beau jours. Bref, il va faire de ma Mirabelle la robe parfaite pour les vacances 😉

Pour la réalisation, la base du patron n’est pas compliquée et ne nécessite pas de grandes connaissances en couture. Il s’agit d’une coupe droite avec deux pinces poitrine très bien placées. Zoé, vous propose trois longueurs possibles pour votre Mirabelle : crop top, blouse et tunique. Pour ma part, je souhaitais avoir une version robe. Pour cela, j’ai ajouté 12 cm environ puis reporter, en partant du bas, les lignes de pliures et de positionnement des festons. Ces derniers sont la partie nécessitant de prendre son temps et de faire preuve de minutie afin qu’ils soient le plus arrondis possible. J’ai choisi de ne pas thermocoller la bande du bas afin de garder une certaine fluidité. Par contre, je l’ai fait au niveau des festons épaules.

 

Mon petit conseil


Si vous souhaitez une version robe de la Mirabelle, n’hésitez pas à ajouter entre 20 et 25 cm voir plus. Je trouve ma robe un peu trop courte à mon goût. Du coup, je pense que je vais la raccourcir pour une version blouse pour être sûre de la porte car je suis fan de l’association du patron et du vichy.

Robe-Mirabelle-cousettecherie

Robe-Mirabelle-cousettecherie

Robe-Mirabelle-cousettecherie

Robe-Mirabelle-cousettecherie

 

Alors, fan des festons ?

signature-cousette-cherie