Petit à petit, mon envie que le printemps revienne ressurgis. Le froid, l'humidité, l'absence de soleil ont assez duré à mon goût. Mais voilà, l'hiver est toujours là, je dois réfréner mes envies de cousettes printanières. J'ai donc trouvé un petit compromis, je couds des vêtements plus léger mais dans des couleurs plus hivernales ^^ cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 Cette semaine, j'ai jeté mon dévolu sur le patron Budapest de la petite marque Born To Experiment. Elle dispose déjà de plusieurs modèles féminins mais c'est en découvrant la blouse Budapest sur Instagram que j'ai vraiment découvert l'univers de sa créatrice. Edwige nous propose des pièces confortables mais ultra féminines et modernes pour pouvoir les porter au quotidien mais aussi pour aller travailler. La blouse Budapest (déclinable aussi en robe) m'a tout de suite plu avec son décolleté dos et son empiècement haut sur le devant. Ces deux éléments laisse toutes les possibilités en ce qui concerne les déclinaisons. Empiècement contrastant, dentelle et passepoil seront parfait pour rendre unique votre blouse. Deux plis, un sur le devant et l'autre dans le dos, viennent ajouter une forme ample ultra confortable. Au départ, je voulais réaliser une version assez sobre, noire et dentelle. Mais en regardant mes tissus, je me suis dit qu'une version tartan me tentait bien, pour rester dans ma continuité de mon addiction au carreaux commençait cet automne. D'autant plus, qu'en commandant ce tartan black and white de chez Pretty Mercerie, je n'avais pas d'idée de patron pour le mettre en valeur. La réalisation est assez simple et intéressante pour les couturières qui souhaitent apprendre de nouvelles techniques car on voit les plis, les pinces poitrines, la pose de poignets de manche, la gestion d'empiècement. Sans réelles difficultés si on prend son temps pour les réaliser. Les empiècements devant et dos sont doublés pour de jolies finitions mais je vous conseille de bien surpiquer la jonction dos pour que la marge de couture ne ressorte pas.J'ai effectué une seule modification au patron en élargissant les emmanchures car je n'étais pas à l'aise en enfilant la première fois la blouse, trop serrée, pas libre de mes mouvements. cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 Je suis sous le charme de cette blouse Budapest qui m'a donné envie de découvrir les autres modèles de Born to Experiment :) signature-cousette-cherie

Quoi?!!! L'année 2016 est déjà finie!!! Je n'arrive pas à réaliser que c'est ma dernière cousette de l'année que je vous dévoile aujourd'hui. Je dois vous avouer que j'ai beaucoup réfléchi à comment terminer l'année et avec quel type de pièce, surtout que je vous ai dévoilé la semaine dernière ma tenue spéciale fêtes ^^ Et puis, je me suis dit que j'avais envie de clôre cette année sur deux choses. Premièrement, avec mon addiction aux carreaux et tartan. Deuxièmement, avec ma volonté de mieux contrôler l'origine et la provenance des tissus que j'achète. Même si j'avoue que l'addiction a été plus facile à tenir, je ressens de plus en plus l'envie d'acheter des tissus bio et made in France (bon ok mon banquier un peu moins, mais ce n'est qu'un détail ^^).

Allez hop c'est parti pour mon dernier article de l'année !

blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie En début d'année, j'avais eu un vrai coup de cœur pour la blouse Violette de Dessine Moi Un Patron. Déjà, je l'imaginais comme un basique de ma garde robe mais finalement je n'ai pas eu l'occasion de la réaliser une seconde fois. D'autres modèles sont venus s'ajouter à ma To Do List venant ainsi repousser ma deuxième couture.  Mais lors de notre visite à La Grande Mercerie, l'adorable Aurélie de Fil Etik m'a proposé de découvrir ce superbe coton tartan. Oui je suis totalement accro à cet imprimé. J'ai vraiment dû me restreindre à ne pas commander toutes les versions disponibles en ligne. Du coup, celui-ci, je l'ai tout de suite vu dans une blouse Violette, toute simple sans contraste de tissu ou de passepoil. Bon en même temps, avec toute cette histoire de raccord, j'avais largement de quoi faire ^^ 

Ce que j'aime dans la blouse Violette, c'est son pli dans le dos associé un joli empiècement boutonné juste au dessus. Cela laisse la possibilité d'associer deux tissus différent, de souligner la ligne de couture par un passepoil ou même les deux à la fois ^^

En termes de réalisation, le modèle est simple et permet à une couturière débutante d'apprendre de nouvelles techniques (boutonnière notamment) sans trop de difficulté. Pour ma seconde version, j'ai choisi de retirer les pinces poitrine pour garder mes raccords au plus juste. Par contre, en ce qui concerne le reste du montage, j'ai procédé exactement selon la démarche explicative. Pour tout de même apporter ma petite touche, j'ai réalisé un petit point broderie le long de la bordure dos, cela a donc permis de maintenir la couture. J'ai aussi allongé ma Violette car je trouvais ma première version un peu trop courte.

blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie

Je vous dis à l'année prochaine pour de nouvelles aventures couturesques ^^

signature-cousette-cherie
Définitivement, les carreaux sont devenus ma lubie du moment ! A tel point, qu'en moins d'un mois, je vous propose déjà deux créations avec cet imprimé. Pour moi, les couleurs associées aux carreaux, en font l'allié idéal pour l'automne en rentrant parfaitement dans le thème. ^^ le-grand-oublie-cousettecherie le-grand-oublie-cousettecherie le-grand-oublie-cousettecherie Vous souvenez-vous de ce tissu que j'avais acheté l'année dernière à Lisbonne ? Dans un premier temps, je l'avais utilisé pour un écharpe en faisant un ourlet roulotté tout autour. Finalement, je l'ai assez peu porté l'hiver dernier et j'étais déçue de ne pas vraiment profiter de cet imprimé tartan à mis chemin entre le violine et le bordeaux. Du coup, j'ai décidé de réutiliser mon tissu en réalisant une petite blouse que je pourrais facilement associer à un gilet pour affronter l'hiver. Pour moi, le "Grand Oublié" de Delphine et Morissette se mariait parfaitement avec mon tissu ^^ Depuis longtemps, j'avais envie d'une blouse croisée dans le dos, alors l'occasion était parfaite. De manière générale, j'ai gardé l'esprit du patron, mais je suis simplement venu ajouter du détail au niveau des manches. Pour cela, je me suis appuyée du livre "Apprendre à coudre ses robes et petits hauts " de Charlotte Auzou et plus particulièrement d'un détail de manches qu'elle propose pour la blouse New York. Il s'agit d'une bande de tissu doublée avec les bord arrondis sur chaque extrémités et que l'on vient coudre sur le bas de la manche en croisant plus ou moins les arrondis selon nos envies. Pour souligner l'arrondis, j'ai ajouté un petit passepoil bleu marine en velours, piqué d'un fil beige. Pour le dos, il s'agit de deux pans que l'on assemble et qui sont maintenu au niveau du col.On peut soit laisser libre soit, comme moi, piquer les deux pièces sur la longueur et ainsi éviter que le dos ne soit trop découvert. Si c'est cette option que vous retenez, ne piquez par jusqu'en bas, ainsi on garde l'effet ouvert et un joli mouvement sur le bas. Pour que mon arrondis soit joli, j'ai posé un biais de propreté sur l'ensemble du bord venant sur le dos. Pour moi, la finition est plus jolie qu'avec un ourlet simple. Pour finir, on assemble le tout et nous voilà avec une nouvelle blouse ^^ le-grand-oublie-cousettecherie le-grand-oublie-cousettecherie le-grand-oublie-cousettecherie Allez, je pars en recherche de mon prochain coup de coeur carreaux ^^ Et vous, sera-t-il aussi votre imprimé fétiche ? signature-cousette-cherie
Dans ma vie de couturière, j'ai deux imprimés qui ne me quittent jamais : les rayures l'été et les carreaux en hiver. Alors forcément, avec les températures qui commencent à baisser j'ai commencé à ressortir le second. De même, avec toutes les nouvelles collections, les idées me sont venues à foison. Des tops, des vestes, des manteaux, bref une foule d'idée à carreaux me trotte à l'esprit mais il me reste encore à trouver les tissus ^^

La semaine dernière, je vous dévoilais mon gilet à basques dans l'esprit du Marius de Balzac Paris. C'est une marque que je suis depuis le début et dont j'aime vraiment l'évolution. Dans leur nouvelle collection, je suis tombée sous le charme de quasiment toutes les pièces et plus particulièrement pour la blouse Baudelaire du sobriété absolue mais rehaussée de noeuds aux poignets et d'un superbe tissu blanc à carreaux.

blouse-balzaclike-cousettecherie blouse-balzaclike-cousettecherie blouse-balzaclike-cousettecherie Pour réaliser ma blouse, je me suis appuyée du patron Le Confortable de Mlm Patron. Il s'agit pour moi du patron basique pour toute couturière. Il permet de réaliser des tops tout simple ultra rapidement mais constitue également la base parfaite pour jouter n'importe quels détails. Pour ma part, je le réalise toujours une taille en dessous de ma taille habituelle afin qu'il soit un peu plus ajustée. J'ai choisi de garder l'encolure "bateau" que j'aime tout particulièrement. Pour les poignets, j'ai réalisé des passants en cousant deux longues bandes ensembles puis en y découpant 6 morceaux d'une longueur suffisante pour les replier. Pour les noeuds, rien de plus simple, on coupe 4 bandes de 8X30 cm que l'on coud envers contre envers en laissant l'espace de les retourner. De mes vacances, j'aime rapporter des tissus qui constituent pour moi le meilleurs souvenirs car je pourrais porter le vêtement au quotidien et ainsi me souvenir de ces moments en le voyant. Se fut le cas lors de mon séjour en Sicile et plus particulièrement à Catane. Dès mon entrée dans la boutique, je suis tombée nez à nez avec ce lainage qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à l'original ^^ Ni une ni deux, il intégrait la caverne de tissu. Bon, ok, je sais qu'il vous sera difficile de vous rendre là bas, alors je vous ai trouvé le même tissu chez Aniline ;) blouse-balzaclike-cousettecherie blouse-balzaclike-cousettecherie blouse-balzaclike-cousettecherie Et vous, craquerez vous pour la folie des carreaux ? signature-cousette-cherie

Lorsque France de la boutique Atelier de Dina, nous a proposé de tester l'un de ses tartans, je lui ai tout de suite répondu que j'étais partante. Il s'agit pour moi d'un tissu qui entre parfaitement dans mon style souvent "preppy". Pourtant, je ne possédais aucune pièce de ce type, ce qui m'a surpris ^^ 

J'ai donc choisi le tartan Marine et rouge, deux couleurs que j'adore associer. Et une fois le tissu entre les mains, je n'ai pas été déçue. Le tissage est parfait, épais mais pas trop ce qui le rend idéal dans sa manipulation et les couleurs sont éclatantes. Déjà plusieurs idées se bousculaient, sans vraiment me décider. Par rapport à ce que j'avais pu voir sur les réseaux sociaux, il y avait beaucoup de robes et blouses qui avaient déjà été réalisées en tartan. Mais voilà, j'avais envie de quelque chose de différent, bien que les différentes propositions me faisaient envie. 

C'est en voyant le style guide de décembre de J.Crew et plus précisément un pantalon en tartan marine et vert que j'ai eu le déclic. Il me fallait un pantalon de ce style ^^

Pantalon Tartan -Atelier de dina 8

Mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'après toutes ces années de couture, je n'avais jamais réalisé de pantalon. Il était pour moi, THE pièce qui me faisait peur et plus particulièrement la fermeture éclair en braguette... Du coup, vous devez me trouver un peu folle, de me lancer un tel défi avec ce tissu. Car oui, sans compter la difficulté de la réalisation, je me suis ajoutée celle des raccords pas franchement évidents avec les différentes lignes, couleurs... Mais voilà, j'avais à cœur de relever ce défi mais cela n'a pas été sans embûches..

Pantalon Tartan -Atelier de dina 2

Dans un premier temps, il s'est posé la question du patron. Il m'en fallait un assez simple et avec des explications claires pour que mon premier pantalon soit le plus réussi possible. Après avoir longtemps hésité et parce qu'il me trottait dans la tête depuis quelques temps maintenant, j'ai choisi le modèle du Burda d'avril 2010. Vous allez me dire que je n'ai pas choisi la facilité car les explications des Burda sont souvent obscures. Mais voilà, il répondait parfaitement à mes souhaits, à savoir une coupe cigarette, une longueur 7/8 et une taille ni trop haute ni trop basse.

Une fois le patron décalqué, est venue la phase fatidique du découpage et de la prise en compte des raccords pour le tissu. Dans l'ensemble, je suis assez satisfaite car chaque jambe est identique et les lignes sont à bonne hauteur. Un vrai miracle pour moi qui galère toujours avec les motifs. De même pour la fermeture braguette, je m'en étais fait tout un monde mais après avoir visionné plusieurs tutoriels et lu pas mal d'explication, la réalisation s'est faite très rapidement et très facilement. J'ai juste dû refaire la surpiqûre au niveau de l'arrondi car je n'étais pas satisfaite.

Pantalon Tartan -Atelier de dina 6

Non mon vrai souci a été lié à la taille. Au moment de l'essayage, pas moyen de passer totalement une jambe... Ce qui peut être assez problématique lorsque l'on coud un pantalon... Dans mon esprit (et dans les faits) les patrons Burda ont toujours taillé grand. Mais dans le doute, j'avais tout de même coupé mon tissu une taille au dessus de celle habituelle. Pourtant, cela n'a pas suffit car je ne pouvais l'enfiler. Une fois la passe du "mince j'ai dû prendre du poids" ^^, et heureusement que j'avais prévu une marge de couture suffisant, j'ai réussi à dégager de l'espace en piquant un peu plus loin qu'à l'initial.

Le plus rageant n'a pas été la perte de temps mais je me suis aperçue en démontant la couture initiale sur l'un des côtés, que les raccords ne tombaient plus pile poil, et qu'un petit décalage s'était créé. Mais voilà, après tout cela, je n'avais plus le courage de tout démonter surtout que le décalage ne se voit que de très près.

Détail pantalon tartan 2

Et vous, succomberez-vous à la tentation du tartan ?

signature-cousette-cherie