La magie d’instagram a encore frappé ! J’adore m’y balader, découvrir de nouveaux profils, de nouveaux univers et surtout de nouvelles marques de patron. Il y a peu, je suis tombée nez à nez avec un modèle tout droit venu des États-Unis, le bento tee. Déjà son nom m’avait convaincu mais c’est la forme de ce modèle qui m’a séduite. Déclinable à souhait en version tee-shirt mais aussi en manches longues, on l’imagine très vite dans un côté confort avec du molleton mais aussi en version plus chic avec un beau crêpe. Bref, un patron comme je les aime, laissant libre court à notre imagination.

bentotee-lieslco-cousettecherie

bentotee-lieslco-cousettecherie

bentotee-lieslco-cousettecherie

Le bento tee, c’est un top aux épaules tombantes, à la coupe droite mais dont la particularité vient de ses poches sur le devant, intégrées à une ligne de couture horizontale qui se prolonge dans le dos. On doit ce patron génial à Liesl + co qui propose également des modèles féminins aux coupes originales mais aussi épurées. Tous ses patrons sont disponibles chez Oliver + s, qui regorge de patrons ultra sympa ^^

Pour ma première version, les températures ultra négatives m’ont convaincu qu’un sweat serait parait. Quoi de mieux qu’un molleton tout doux à l’intérieur pour affronter le froid et avec une sensation d’ultra confort ? Le mien vient des Coupons de Saint Pierre, il est tout simplement parfait, épais, doux, un gris clair au top, pour avoir un sweat à la fois passe-partout mais qui fait son effet. Depuis, il ne me quitte plus j’adore cet effet doudou ^^

La réalisation est quant à elle ultra simple. Véridique, en 1 heure vous avez un sweat, un tee-shit super sympa à porter. Il est parfait pour les couturières débutantes car tout s’emboite parfaitement, sans aucune difficultés. Les explications sont accompagnées de petits schémas, parfait pour celles qui ne maitrise pas l’anglais. On commence donc par assembler la partie haute du devant, et la partie basse. en cousant le long des formes tétris ^^ Ensuite, on s’occupe du dos en cousant la partie haute et basse. On coud les têtes de manches au niveau des émanchures après avoir cousu les épaules, puis on coup les côtés. Le Bento Too se termine par des ourlets simples mais il y a tout de même une encolure « sweat ».

Petits conseils : faire attention aux marges de couture qui sont certes incluses mais de 0,6mm environ et non de 1cm et penser à bien repasser au niveau des poches pour qu’elles soient bien plaquées, surtout avec un tissu assez épais.

bentotee-lieslco-cousettecherie

bentotee-lieslco-cousettecherie

bentotee-lieslco-cousettecherie

La boutique The Sweet Mercerie a également succombé à la tentation Bento Tee et vous propose sur son blog une super mise en avant de mon nouveau patron chouchou ^^ Et vous, allez-vous succomber au Bento Tee ?

signature-cousette-cherie

Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir qu’a été pour nous d’aller prendre, ce week-end, les photos pour nos prochains articles. Le soleil était enfin de retour et amenant avec lui comme une ambiance printanière. Tout de suite, notre humeur est plus joviale, la motivation à son maximum, bref il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que cela dure, d’autant plus que les nouvelles collections de nos créateurs de patron favoris commencent à pointer le bout de leur nez.

Bowline Sweater - Papercut - Melanie (2)

Bowline Sweater - Papercut - Melanie (2)

Avec Julie, nous ne vous avons pas caché le gros coup de coeur que nous avons eu pour les derniers modèles de Papercut Patterns, tous issus de la collection Ahoy qui annonce un été sous le vent marin. Forcément, vu mon amour pour les marinières, la Bretagne, les ballades sur la plage, je ne pouvais que succomber à l’esprit de cette collection et mon premier craquage a été pour le Bowline Sweater !!

Je suis de plus en plus une adepte des sweats que j’aime vraiment réaliser et porter. Mais finalement, on fait assez vite le tour en matière de réalisation car la forme reste assez basique. Mais c’était sans compter sur Papercut qui nous propose un sweat à la forme totalement improbable avec son montage au niveau du col et de la poitrine. Mais tout de suite, cette pièce masculine prend une forme résolument féminine avec son drapé. Bref, je le trouve CANON !

Au delà du sweat, c’est la matière en elle-même que j’aime de plus en plus travailler. Le molleton, les jersey ne vont plus avoir de secret pour moi alors que leur côté extensible me faisait un peu peur au début. Pourtant, je n’ai pas de surjeteuse mais avec les bonnes aiguilles et un bon choix de point, on s’en sort très bien.

J’ai décidé d’associer à mon Bowline Sweater, un tissu sweat chiné noir de chez Pretty Mercerie que je trouve juste sublime. Il est d’une douceur incroyable, et très agréable à coudre. Son côté chiné, le rend très féminin et vient casser le côté « casual » de cette pièce.

Il s’agit de ma première réalisation avec les patrons Papercut, j’ai du coup découvert les explications en anglais. Et comment dire… mon anglais n’est pas vraiment bon… Mais les dessins explicatifs sont vraiment clairs, j’ai donc réussi à terminer mon sweat en une soirée.

Il y a eu juste une petite zone où les doutes se sont installés. Il s’agit de la réalisation du drapé au niveau du col. Les explications parlent d’un « burritos »… Hein !!? Quésako ??? Bon, c’est vrai cela fait un peu peur mais finalement en regardant d’un peu plus près le schéma et en prenant son temps, on se rend très vite compte que l’on s’en sort pas trop mal ^^

De même, Julie m’avait un peu prévenu mais les patrons Papercut taillent un peu grand. Du coup, j’avais un peu anticipé le coup mais pas assez à mon goût. Je pense que l’on peut leur dire merci de nous laisser penser que notre taille de vêtement a d’un seul coup diminué ^^

 

Bowline Sweater - Papercut - Melanie (2)

Bowline Sweater - Papercut - Melanie (2)

Bowline Sweater - Papercut - Melanie (2)

Bowline Sweater - Papercut - Melanie (2)

 

Et vous, avez-vous succombé à la tentation Ahoy ?

signature-cousette-cherie