Avant d’entamer sérieusement le Working Girl Project et le côté sérieux, je voulais partager une cousette un peu cocooning qui ne me quitte plus. Le Cardicool Cosmo de Super Bison m’a tout de suite séduite au moment de sa sortie et le côté doudou du molleton paillettes de chez Little Fabrics est irrésistible.

 

cousette-cherie-cardicool-cosmo-1

 

LE CHOIX DU TISSU


Vous vous souvenez, j’avais passé une journée sur le stand de Little Fabrics durant le dernier salon Création et Savoir-Faire. Tous ces tissus qui me regardaient et me faisaient de l’œil, forcément je ne pouvais que craquer. Il y en a un qui a été plus fort que les autres, ce molleton rose pastel avec des paillettes dorées. Si si je suis formel, il a tout fait pour que je l’achète ^^

Déjà, il a dû mettre un aimant car je me suis retrouvée dans sa zone continuellement. Ensuite, il a fait en sorte de séduire beaucoup de clientes pour que je le touche. Enfin, il a fait en sorte que je croise plusieurs cousettes pour me donner envie. Vous voyez je ne suis vraiment pas fautive ^^

Bon plus sérieusement, ce molleton est vraiment top. Sa couleur est lumineuse et douce, pile dans ce que j’aime en ce moment. Les paillettes dorées apportent la touche « waouh » mais restent subtiles. A l’intérieur, un côté doudou ultra moelleux et chaud parfait pour l’hiver. Au niveau de la couture, rien a dire, il ne s’effiloche pas et ne laisse pas plein de paillettes en me coupant.

Ensuite avec les bonnes aiguilles et le bon point de couture, tout se passe très bien. Je l’ai passé à la machine avant de le coude mais je n’ai pas eu l’impression qu’il ait rétréci comme cela peut arriver avec certains molleton.

Pour celles qui ne seraient pas fan du rose, il est également disponible en noir, bleu, gris…

 

Les + :

  • Son côté doudou à l’intérieur
  • Sa couleurs douce et lumineuse
  • Ses paillettes dorées

Les – :

  • RAS

 

cousette-cherie-cardicool-cosmo-6

cousette-cherie-cardicool-cosmo-6

 

LE PATRON CARDICOOL COSMO


 

Avec mon molleton à paillettes, j’avais envie d’un gilet moelleux et chaud. Mais, je n’avais pas forcément envie d’un nouveau gilet Monceau. J’ai hésité avec le gilet Irma d’Ikatee mais c’est finalement le Cardicool Cosmo de chez Super Bison qui m’a convaincu.

J’ai tout de suite aimé sa forme arrondie, ses poches et la possibilité de le fermer avec un bouton ou un ruban pour un esprit veste. D’ailleurs, j’ai bien envie de le tester avec un tissu non extensible pour voir ce que cela peut donner.

J’ai cousu mon Cardicool en taille 38 mais je pense sincèrement qu’un 36 aurait suffit car la coupe est définitivement loose. Je n’ai apporté aucune modification au patron, ni sur la hauteur, ni sur la longueur des manches. Malgré cela je trouve qu’il descend un peu bas pour moi et je dois retrousser une fois supplémentaire les manches. En gros, si vous souhaitez une coupe loose choisissez votre taille habituelle, si vous souhaitez quelque chose de plus ajusté coupez une taille en dessous.

J’ai entièrement cousu le gilet à la surjeteuse. Du coup, il a pris forme en un rien de temps. Mais je ne pense que cela prenne vraiment plus de temps avec une simple machine à coudre.

Il est conseillé 1m70 de tissu pour une laize d’1m50 mais j’ai réussi à placer toutes les pièces dans mon coupon d’1m40. Par contre, le parement du bas n’était pas coupé au pli pour l’intérieur.

Pour fermé mon gilet, j’ai choisi un joli ruban en satin rose pâle.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m40 de tissu sweat en 1m60 de laize
  • 1m20 de ruban de 39mm de large

Les techniques utilisées :

  • Coudre un tissu extensible
  • Utiliser une surjeteuse

 

Le Cardicool Cosmo est adapté à un niveau de couturière intermédiaire car il demande de maîtriser la couture d’un tissu extensible. Pour le reste, c’est facilement accessible car les coutures sont droites et ne demandent pas de techniques particulières.

Et vous, qu’elle est votre pièce cocooning fétiche ?

 

Je vous souhaite bon courage pour la fin de semaine, le week-end approche !!

signature-cousette-cherie

 

A VOUS DE JOUER


 

 

 

Quel plaisir de vous retrouver aujourd’hui pour une nouvelle cousette. Tout d’abord, je voulais vous remercier pour l’accueil que vous avez fait à mon dernier article consacré aux cadeaux de Noël. J’espère qu’il aura pu vous aider ^^

Noël c’est ce soir, mais avant de vous dévoiler ma robe de fête (j’ai hâte !!!), je voulais partager avec vous cette blouse qui m’a accompagné durant ma journée sur le stand de Little Fabrics au salon Création et Savoir-faire qui avait lieu fin novembre.
Il s’agit du chemisier Vitamine d’Ivanne S dans le superbe crêpe de viscose trio de fleurs écru de Bleuroz.

 

cousette-cherie-chemise-vitamine-2

 

LE CHOIX DU TISSU


 

La boutique en ligne Little Fabrics a toujours fait partie de mes boutiques références en ce qui concerne l’achat de mes tissus. C’est pour moi une mine d’or lorsque que vous cherchez un tissu plutôt basique mais dans une superbe qualité. Car oui les matières sont belles, et répondent à tous les besoins couture avec des cotons, des crêpes, des Jersey viscose, du tencel… Le tout dans des couleurs simples, lumineuses et douces qui s’adaptent parfaitement à la vie quotidienne.

Du coup, quand Cynthia m’a proposé de venir l’aider sur son stand à l’occasion du salon Création et Savoir-faire, impossible de dire non. J’étais tellement touchée par sa confiance et ravie de pouvoir enfin la rencontrer. C’est pour moi la magie du blog, du CSF, pouvoir rencontrer des personnes formidables qui partagent la même passion pour la couture et les tissus. Un grand merci à vous toutes qui sont venues nous voir sur le stand, un grand merci à Cynthia et Ivanne pour leur accueil si chaleureux.

Il y a quelques mois, Cynthia s’est également lancée dans la conception de ses propres tissus, sous la jolie marque Bleuroz. La première collection se décline en deux matières et plusieurs motifs doux et féminins. Au programme, du twill de viscose et du crêpe de viscose, avec des motifs floraux et graphique déclinés dans les tons bleu et rose. Délicate et féminine, cette collection est parfaite pour coudre des pièces chics et féminines pour votre dressing.

En ce qui me concerne, j’ai tout de suite craqué pour le motif trio de fleurs. J’avais envie de la version bleu et de la version écru, mais au moment de commander, plus de twill bleu… Cela m’apprendra à être super réactive et à penser à mon stock de tissu ^^ J’ai donc commandé la version écru dans un premier temps, puis Cynthia a eu la gentillesse de m’offrir un coupon de la nouvelle version du twill bleu pour y glisser une jolie robe (j’ai tellement hâte de la coudre mais cela attendra la nouvelle année ^^).

Le crêpe de viscose est vraiment très beau, la couleurs est lumineuse et les petites fleurs ressortent délicatement. Il est parfait pour une blouse ou un chemiser. Pour une robe, il faudra penser à le doubler car on voit légèrement au travers. J’avais un peu peur qu’il vienne à beaucoup se froisser du fait de la viscose. Au final, cela reste modéré, des plis peuvent apparaitre mais sans pour autant à outrance. Pour la couture, aucun souci car il ne glisse pas beaucoup. Par contre, il s’effiloche un peu, le passage à la surjeteuse est préférable.

 

Les + :

  • Sa fluidité
  • Sa luminosité
  • Par trop transparent

Les – :

  • Il froisse tout de même un peu
  • Il s’effiloche un peu

 

cousette-cherie-chemise-vitamine-4

cousette-cherie-chemise-vitamine-4

 

LE PATRON VITAMINE


 

AAhhh les patrons d’Ivanne S !!! Je crois qu’ils sont proches de la perfection !!! Non non, je n’exagère pas du tout !

  1. Ils sont ultra complet. Déjà le patron de base permet une multitude de versions mais en plus des extensions sont prévues pour encore plus de possibilités.
  2. Ils sont hyper bien expliqués. Franchement, il n’y a aucune peur en se lançant dans un patron d’Ivanne car à chaque étape la couturière est accompagnée. Aucun doute à avoir, on suit les explications pour arriver à un résultat au top.

En gros, vous avez un patron ultra rentable au regard des multiples versions possibles avec des explications de folies. On sent le perfectionnisme d’Ivanne en concevant ses patrons, elle va le plus loin possible dans son idée et détaille clairement la montage du vêtement. Un vrai boulot de dingue qui facilite clairement la vie de la couturière et lui permet de laisser libre cours à sa créativité.

Je vous invite sincèrement à vous rendre sur son site pour y découvrir tous les modèles disponibles et vous allez avoir du choix car cela va de la jupe au top en passant par le manteau.

C’est sur son dernier patron que j’ai craqué pour mon tissu trio de fleurs écru. Le chemisier Vitamine est encore un patron ultra étoffé, adaptable à chaque saison et à tous les styles. Le patron de base comprend pas moins de 4 options de manches, 2 pour le dos et de bonus pour une chemise à basque ou une robe. Le compléments vient apporter une touche de fantaisie avec des cols festonnés et volantés. Vous voyez, il y a de quoi faire ^^

En ce qui le concerne, ma première version est ultra simple. Col rond, base du buste simple, manches 3/4, j’avais envie d’une blouse simple tout simplement. Je l’ai cousu en 38 mais je pense que le 36 aurait suffit car elle est un peu large sur le buste. Concernant les manches, j’avais choisi d’ajouter des bracelets après avoir froncés le bas de manches mais mon thermocollant était un peu trop raide. J’ai donc coupé pour des manches 3/4. Mine rien, je préfère car je finis toujours par retrousser mes manches ^^

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m50 de tissu en 1m40 de laize
  • 5 boutons
  • Du themocollant

Les techniques utilisées :

  • Coudre des pinces
  • Montage de manches
  • Réalisation d’une patte de boutonnage
  • Montage d’un col si vous choisissez cette option

 

Ma version est la plus simple à réaliser mais je pense qu’il faut tout de même avoir quelques réalisations couture à son actif avant de se lancer. Elle est une bonne base pour une première chemise car il n’a pas de pose de col de prévu, juste réaliser une patte de boutonnage. Par contre, une fois la première réalisation cousue, je pense qu’il vous sera difficile de vous arrêter vu l’ensemble de versions possibles. Vous trouverez forcément votre bonheur ^^

Je vous donne rendez-vous en fin de semaine pour vous dévoiler ma robe de fête.

 

Je vous souhaite à tous un très beau réveillon de Noël !!

signature-cousette-cherie

cousette-cherie-chemise-vitamine-4

cousette-cherie-chemise-vitamine-4

cousette-cherie-chemise-vitamine-2

cousette-cherie-chemise-vitamine-4

cousette-cherie-chemise-vitamine-4

 

A VOUS DE JOUER


 

L’hiver s’est définitivement installé mais de mon côté je persiste à ne coudre que des robes. Du coup, je suis emmitouflée dans de gros gilets, des collants bien épais pour éviter d’avoir froid. Cette semaine ne va pas échapper à la règle avec ma nouvelle création inspirée de la robe Jason de Sézane. Dès que j’ai aperçu la version Bordeaux, j’ai tout de suite su que je devais me coudre la même ^^. Mais voila il me fallait un crêpe bordeaux assez lourd et je savais que cela n’allait pas être une chose facile à trouver.

forget-me-not-cousette-cherie-slow-sunday-paris2

forget-me-not-cousette-cherie-slow-sunday-paris2

forget-me-not-cousette-cherie-slow-sunday-paris2

Little Fabrics est venu résoudre mon problème en étoffant sa sélection de tissus crêpe notamment avec ma version tant désirée. Ni une ni deux la commande était passée ^^

Comme je vous l’avais dit pour le crêpe noir utilisé pour ma version de la robe Alysse, ces tissus sont superbes, tant à coudre qu’à porter. Ils ne bougent pas, tombent parfaitement. Bref, un vrai plaisir pour une couturière qui s’est confirmé avec la version bordeaux.

Une fois le tissu trouvé, il me fallait le patron idéal et c’est la robe Forget me not de Slow Sunday Paris qui m’est apparue comme une évidence. Quasiment identique, mis à part sur le devant où l’empiècement n’est pas droit, elle répondait parfaitement à mon envie de robe « Sézanelike ».

J’en avais déjà réalisé une version l’été dernier et le plaisir de la coudre s’est confirmé. Je suis encore plus ravie de cette seconde version car j’ai mieux réussi mon angle d’empiècement sur le devant. Sur ma première robe, il avait fini un peu arrondi alors que là, on voit vraiment la point. J’ai aussi mieux réparti les fronces du dos pour éviter un côté trop gonflant et ainsi mieux mettre en valeur cette partie de la silhouette.

Merci à Caroline, la créatrice, de ne nous avoir proposé une version manche longue de sa robe pour l’adapter à cette nouvelle saison. Les manches et explications sont en libre téléchargement sur son blog pour toutes celles qui comme moi avait déjà la première version dans leur bibliothèque de patron. Je deviens une véritable adepte de ses patrons qui correspondent vraiment à mon style vestimentaire mais qui surtout répondent à mes envies coutures dès leur sortie. J’ai hâte de découvrir les prochains ^^

forget-me-not-cousette-cherie-slow-sunday-paris2

forget-me-not-cousette-cherie-slow-sunday-paris2

forget-me-not-cousette-cherie-slow-sunday-paris2

signature-cousette-cherie

Et voila ma période favorite de l’année est enfin arrivée, celle des fêtes de fin d’année. J’adore cette période où l’atmosphère est si joyeuse, avec cet esprit de famille et de partage. Les lumières, l’odeur du sapin, les chants,… me mettent en joie dès début décembre. 

Mais forcément qui dit fêtes de fin d’année dit tenues de fêtes, pour Noël et nouvel an. C’est le moment de revêtir une robe que l’on ne porte pas au quotidien dans des matières plus précieuses ou plus festives que d’ordinaire. 

robe-alysse-acousettecherie

robe-alysse-acousettecherie

robe-alysse-acousettecherie

Je n’ai donc pas échappé à la règle et j’ai commencé assez tôt à réfléchir au modèle que j’allais coudre cette année. Et puis, la robe Alysse de Slow Sunday Paris est apparue durant le salon Création et Savoir-Faire. Juste parfaite et collant parfaitement à mon style, j’ai tout de suite eu envie de la porter durant les fêtes de fin d’année. Je suis de plus en plus une adepte de l’univers de Slow Sunday Paris, avec ses coupes féminines, douces et avec toujours de très beaux détails qui rendent le modèle unique. La robe Alysse n’y échappe pas, avec ses manches kimono qui permettent toutes les possibilités en termes d’association de matières mais aussi d’avoir une jolie courbe sur le haut de la robe. Le jeu de plis sur le devant m’a fait craquer et l’idée de poche dans la ligne de courbe donne un côté confort à la robe. Vous l’avez compris, je suis conquise ^^ 

Pour ma première version (une seconde est déjà en route ^^), je l’ai voulu noire pour coller à mon envie de tenue de fête mais j’ai tout de même apporté une touche d’originalité en jouant sur un contraste de tissu avec les manches. La partie corps a été réalisé avec un crèpe noir de chez Little Fabrics et je vais simplement vous dire que ces crèpes sont justes CANON!!! Voila tout est dit ^^ 

Pour les manches, j’avais craqué il y a quelques mois, pour ce jacquard noir à petites étoiles de chez Pretty Mercerie. Vu qu’il est assez fin, il se combine très bien avec le crèpe qui est assez lourd. Malheureusement, il n’est plus disponible sur le site mais vous pouvez craquer pour leurs superbes dentelles 😉

C’est ce que j’aime avec ce patron, c’est que l’on peut jouer sur le tissu des manches. Dentelles, plumetis… Tout est possible! Mais on peut aussi se la jouer sobre et souligner ou non, la ligne d’empiècement avec un passepoil. 

En ce qui concerne la réalisation, comme à chaque fois avec Slow Sunday, tout tombe comme il le faut et les explications sont ultra claires. Étant donnée que la partie à pli du devant, combinée à la poche, est assez minutieuse à réaliser, je pense qu’il faut avoir quelques notions de couture pour pouvoir se lancer. 

robe-alysse-acousettecherie

robe-alysse-acousettecherie

robe-alysse-acousettecherie

A très vite pour une nouvelle version d’Alysse et passez de très belles fêtes de Noël 🙂

signature-cousette-cherie

En ce moment, je vois tout le monde partir en vacances autour de moi alors que de mon côté je dois encore patienter jusque début septembre avant de pouvoir apercevoir un semblant de plage. Du coup, c’est un peu la cohue dans mon esprit, je pense aux tenues vacances mais aussi à des pièces estivales que je peux porter en allant au travail.

Pour moi, la blouse New York de l’Atelier Charlotte Auzou est le compromis idéal pour éviter d’avoir trop chaud tout en restant chic.

Blouse-NewYork-cousettecherie

Blouse-NewYork-cousettecherie

Blouse-NewYork-cousettecherie

C’est dans le dernier livre de Charlotte Auzou « Apprendre à coudre ses robes et petits hauts » que l’on trouve cette petite merveille, également déclinable dans sa version robe. J’ai tout de suite aimé ses plis religieuses sur le devant et son encolure un peu particulière qui change totalement des blouses que je couds habituellement. Les parties dos et devant forment un léger U permettant ainsi que le dos puisse se rabattre sur le devant au niveau des épaules. Pour souligner ce mouvement, on vient y coudre un passepoil. Ici, je l’ai choisi noir décoré d’un fil blanc pour un look black and white (Oui je sais, j’ai tout piqué à Julie ^^).

Pour réaliser ma blouse, j’ai choisi une popeline blanche à plume achetée chez Little Fabrics au moment de la mise en vente de leurs superbes jacquards. Ce tissu se prête super bien à ce modèle car il a une belle tenu permettant, notamment, de bien marquer les plis religieuses. Par contre, je dois vous avouer qu’il se froisse assez rapidement, mais ce n’est pas non plus une catastrophe.

On commence donc pas coudre les plis religieuses et faisant en sorte qu’ils soient tous de la même largeur pour une belle harmonie. Je vous conseille d’éviter les craies trop foncées pour tracer les lignes de marquages car j’ai eu des difficultés à les retirer sur mon tissu blanc. On coud ensuite les pinces poitrines puis le passepoil le long des encolures dos et devant. Pour finir, on vient positionner les manches. D’ailleurs, la version originale prévoit un empiècement rappelant l’encolure avec la même finition passepoil. Je n’étais pas convaincue du résultat sur manches courtes, je les ai donc enlevé. Par contre, sur une version manche 3/4, le rendu doit vraiment être  jolie. Comment ça, une nouvelle version est déjà dans mon esprit ? ^^

Blouse-NewYork-cousettecherie

Blouse-NewYork-cousettecherie

Blouse-NewYork-cousettecherie

Et vous, quelles sont vos astuces pour être chic au travail en été ?

signature-cousette-cherie

Avez-vous déjà eu ce sentiment de vouloir vraiment coudre certaines pièces mais de ne pas pouvoir le faire car vous savez très bien que vous n’allez pas pouvoir les porter ? Et bien de mon côté, c’est ce que j’ai ressenti ces dernières semaines et mois. Plus les nouveaux patrons et tissus sortaient en boutique, plus j’avais envie de coudre des petites robes ou jupes pour les beaux jours. Mais ce n’était sans compter sur l’envie du soleil de nous jouer des tours en jouant à cache-cache… Enfin, jusqu’à la semaine dernière ^^

Jupe Chic is Magic - cousettecherie

Jupe Chic is Magic - cousettecherie

Jupe Chic is Magic - cousettecherie

J’ai eu envie de commencer ma série avec une nouvelle version de la jupe Chic is Magic que Kloé de Kit by Klo avait bien voulu nous laisser tester il y a quelques mois. Bien que ce soit une jupe taille haute et crayon (et oui, pas vraiment dans mes habitudes ^^), je suis une grande fan de la partie asymétrique sur le devant. Pour moi c’est un modèle qui se différencie vraiment de tous les autres que nous avons pu voir et vient vraiment apporter une touche plus originale tout en restant chic et féminin.

Pour cette version « été », j’ai craqué, dès sa mise en vente, pour ce jacquard fin à noeuds dorés de chez Little Fabrics. Bon je dois vous avouer, que j’avais eu plusieurs coups de coeur lors de cette mise en vente de jacquard mais le temps de me décider, les quantités disponibles avaient sacrément baissé ne me laissant plus qu’un seul mètre de ce jacquard à noeuds. Forcément, il me fallait trouver le modèle qui mettrait ce tissu en valeur mais ne nécessitant pas un grand métrage. C’est donc comme cela que l’idée de retenter l’aventure Chic is Magic m’est venue. En effet, pour réaliser cette jupe il ne vous faut que 80cm de tissu pour une laize d’1m50.

Pour la réalisation, vous pouvez compter une petite soirée pour arriver au bout de votre jupe, ce qui est pour moi le timing idéal car on peut mettre dès le lendemain notre nouvelle création. Pour débuter, c’est une base simple de jupe que Kloé vous montre comment réaliser, à laquelle on vient ajouter un pan de tissu pour créer l’asymétrie. De mon côté, pour finir ma pièce asymétrique, j’ai choisi de poser un biais de propreté sur les bords de devant. Bien que le jacquard soit fin, j’avais tout de même peur de deux couches soient de trop.

Une fois les dos, devant et pan asymètrique assemblés, on peut s’attaquer à la pose de la ceinture puis de la fermeture éclair invisible. Et enfin, on termine par la réalisation de la fente au dos et de l’ourlet.

Jupe Chic is Magic - cousettecherie

Jupe Chic is Magic - cousettecherie

Jupe Chic is Magic -cousettecherie

Les beaux jours n’ont qu’à bien se tenir, je les attend avec ma nouvelle Chic is Magic ^^ Ce qui est géniale c’est qu’elle sera tout aussi parfaite en hiver et les soirées de fin d’année avec ses tons dorés 😉

signature-cousette-cherie