Je vous retrouve cette semaine pour vous parler de l'un de mes coups de coeur de cet été, la jupe Ginger de Kit by Klo !

  cousette-cherie-jupe-ginger-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

Lors de mon premier séjour à New York au mois d'avril, j'ai eu le plaisir de découvrir la boutique Purl Soho que je suivais déjà via Instagram. Je n'ai donc pas attendu longtemps avant de m'y rendre et je n'ai pas été déçue. Leur boutique est toute mignonne, avec ses étagères en bois, ses couleurs douces. On ne peut que y trouver son bonheur que se soit en termes de tissus ou de laine. Bref, on a envie de tout acheter ! Le personnel est vraiment sympathique et à l'écoute (surtout patient avec mon super anglais ^^). Je vous conseille vraiment de vous y rendre si vous avez prévu un passage à New York.

En ce qui me concerne, j'ai été sage lors de cette première visite en achetant que de la laine et un unique tissu, celui que j'ai utilisé pour réaliser ma Ginger. Il s'agit d'un chambray à pois de la marque Robert Kaufman. Les pois sont un peu particuliers car il ne sont pas intégrés dans le tissu mais ressortent un peu comme des mini pompons ^^

C'est la première fois que j'utilisais un tissu de cette marque et je dois vous dire que la qualité est vraiment top. Le chambray est très agréable à coudre et à porter. Il est juste un peu transparent mais pour un top cela passe largement.

J'ai acheté un yard (soit un peu moins d'un mètre) de tissu et j'ai eu largement assez pour réaliser et doubler ma jupe Ginger.

 

LE PATRON GINGER


 

Comme je vous le disais, j'ai eu un véritable coup de coeur pour cette jupe Ginger de Kit by Klo. Il faut dire que Cloé a fait fort en arrivant à me faire craquer pour une jupe alors que j'en porte très peu.

La jupe est droite mais sa fente, soulignée par volant, fait toute la différence. Chaque partie du devant, permettant d'obtenir la fente, sont arrondies sur le bas pour un côté très féminin. Sa base de jupe droite fait qu'elle convient à beaucoup de morphologie et peut-être portée à toutes occasions.

Comme pour tous ses patrons, Cloé a inclus les marges de coutures pour vraiment nous faciliter la vie et son livret explicatif vous accompagne à chaque étape. De même, il vous explique comment procéder pour doubler comme moi votre Ginger.

En ce qui me concerne, le tableau des tailles me positionnait entre le 38 et le 40. J'ai donc choisi le 40 pour être sûre de rentrer dans ma jupe. Au final, le 38, voir le 36, aurait largement suffit car j'ai du reprendre ma jupe de 4 bons centimètres.

Le patron étant prévu pour une stature d'1m65, je l'ai donc rallongée un peu pour convenir à mon 1m70. Finalement, je pense que je n'aurais pas dû car j'ai l'impression d'avoir perdu le côté petite jupe d'été et d'avoir une jupe un peu trop "strict".

Le modèle est adapté pour des couturières intermédiaires car il y a quelques étapes un peu délicates comme la pose du volant et l'assemblage des deux parties du devant. En dehors de cela, la jupe est simple avec deux pinces au dos et une fermeture éclaire invisible sur le côté.

Depuis que j'ai réalisé ma Ginger, je dois vous avouer que je suis partagée. Mon coup de coeur s'est confirmé, la jupe est trop mignonne et parfaite pour l'été. A côté de cela, je pense qu'elle n'est pas adaptée à ma morphologie... Je porte très peu de jupes droites trouvant les formes trapèzes plus adaptées.

En résumé :
  • J'ai réalisé ma jupe en 40 mais j'ai du la reprendre d'environ 4 cm
  • J'ai rallongé ma jupe d'environ 5 cm
Les choses à retenir pour ma prochaine version :
  • Ne pas avoir peur du côté étroit de la jupe et réaliser ma jupe une taille en dessous de celle habituelle
  • Ne pas rallonger la jupe et ainsi garder l'aspect petit jupe d'été
  Alors que pensez-vous de cette petite Ginger ? Allez vous succomber ?  

Très belle semaine à tous !!

  cousette-cherie-jupe-ginger-4 [gallery link="none" size="large" ids="11269,11268,11272"] cousette-cherie-jupe-ginger-4 cousette-cherie-jupe-ginger-4 cousette-cherie-jupe-ginger-4 cousette-cherie-jupe-ginger-4 signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11275,11276"] Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

Je vous retrouve aujourd'hui pour un nouvel article couture et plus particulièrement une nouvelle robe, la première sous le nom de Cousette Chérie. Et oui, mon addiction aux robes n'a pas du tout disparu, bien au contraire. Pourtant, lorsque je regarde mes dernières cousettes estivales, je me rends compte que je ne vais pas vous proposer beaucoup de robes. Mais promis, je rectifie cela lors de mon retour à Paris prévu en fin de semaine ^^

  robe-twiggy-cousette-cherie-4  

Cette fois-ci, je me suis laissée tenter par la robe Twiggy de Kit by Klo. Il faut dire que les différentes versions qui sont apparues sur Instagram, étaient toutes plus jolies les unes que les autres. Alors forcément, j'avais moi aussi envie de me lancer. Pour cela, j'ai choisi d'associer Twiggy à un tissu en jean à pois de chez Pretty mercerie.

 

LE CHOIX DU TISSU


 

Ahhh, ce tissu c'est un peu toute une histoire. J'ai eu un coup de coeur pour lui lors de sa mise en ligne et très vite il s'est retrouvé dans mon panier. Mais voilà, je n'avais pas vraiment d'idée précise de patron avec qui l'associer. Il a donc été mis de côté mais à fait l'objet de plusieurs rebondissements. Une fois, il était destiné à la blouse Helsinki d'Orageuse Pattern, une autre fois à la robe Cami de Pauline Alice, avant de devenir une Twiggy.

Ce tissu en jean est assez fin et souple ce qui permet de facilement l'utiliser pour une robe, ou même une chemise. En revanche, il tient quelque peu chaud (oui, oui la séance photo en plein soleil me le confirme ^^). Du coup, il est idéal pour ce type de robe ample de mi-saison avec ces manches longues mais à éviter pour des petites cousettes estivales. En tout cas, en ce qui me concerne, c'est ce que je souhaitais, une pièce portable au printemps mais aussi à la fin de l'été.

Etant donné qu'il s'agit d'un jean, et sachant les mauvaises suprises que j'ai pu avoir avoir par le passé, j'ai bien pensé à laver deux fois mon tissu pour éviter qu'il ne rétrecisse une fois cousu. Mais je dois vous avouer que je n'ai pas vraiment eu le sentiment que cela fut le cas.

Une fois ces précautions prises, le tissu est facile à coudre car il ne glisse pas et ne s'effiloche pas, il marque facilement au fer, ce qui est parfait pour la création de la fente de manche.

 

LE PATRON TWIGGY


 

Lorsque Cloé, la créatrice de Kit by Klo a dévoilé, il y a quelques semaines déjà, sa robe Twiggy, je l'ai tout de suite aimé. Mais comme vous le voyez, il m'aura fallut pas mal de temps avant de me lancer ^^

Il s'agit pour moi de la petite robe de mi-saison idéale avec ses manches 7/8e qui permettent de ne pas se découvrir trop vite tout en ayant pas trop chaud avec les températures printanières. Twiggy est destinée aux couturières ayant de bonnes notions de couture car elle est pleine de jolis détails. Sa jupe froncée et ses poches italiennes lui donnent du volume et ses épaules tombantes en fond définivement une robe ample qui s'adapte à toutes les morphologies. En revanche, si comme moi, vous souhaitez éviter le côté trop ample, je vous conseille de couper votre tissu une taille en dessous de la vôtre.

La particularité de Twiggy se situe au niveau de ses manches avec sa fente volantée et son lien qui permet de la refermer avec un joli noeud. En ce qui me concerne, vu que je ne suis pas très très fan des volants, j'ai choisi d'uniquement conserver la fente avec le lien. Son dos est également entièrement boutonné. Il est recommandé 8 boutons pour le dos, mais étant donné que j'ai rallongé ma jupe de 5 cm en raison de ma taille, j'ai également ajouter deux boutonnières supplémentaires. J'ai aussi choisi de petits boutons métalliques plats que j'avais trouvé en brocante pour refermer ce joli dos.

  Le matériel nécessaire :
  • 2m de tissu
  • 8 boutons (prévoir 2 ou 3 de plus si vous allongez votre robe)
  • Du fil assorti
  Réalisation de la fente sans volant :
  1. Coupez deux bandes de tissus (une pour chaque manche) d'environ 4-5 cm de large et de la longeur de la fente.
  2. Marquez à la craie l'emplacement de la fente sur la manche mais aussi sur la bande.
  3. Superposez endroit contre endroit la bande à la manche en faisant correspondre la ligne de fente.
  4. Coudre à environ 3mm autour de la ligne de fente. Vous avez la possibilité soit d'avoir une fente en pointe soit une fente carrée (c'est celle-ci que j'ai choisi).
  5. Coupez le long de la ligne de fente en vous arrêtant un peu avant le bout. Venez cranter vers les coins ou la pointe de fente puis retournez la bande sur l'envers en la faisant passer à l'intérieur de la fente. Venez marquer au fer.
  6. Terminer par un surpiquage tout autour de la fente pour maintenir la bande à l'intérieur.
  7. Continuez selon la notice de montage pour placer la bande de fermeture.
  Mes adaptations :
  • Couper mon tissu une taille en dessous de celle recommandée par le tableau de mensuration
  • Enlever le volant de la manche et ne concerver que la fente
  • Faire des petits points invisibles au niveau de la boutonnière pour éviter qu'elle ne s'ouvre
 

Voici ma première réalistion de Twiggy et j'ai déjà envie de me lancer dans une seconde version. Avez-vous des idées de matières ?

J'espère que ma Twiggy vous plaira et vous souhaite une très belle semaine !

  robe-twiggy-cousette-cherie-5 robe-twiggy-cousette-cherie-5 [gallery link="none" size="large" ids="11163,11164,11169"] robe-twiggy-cousette-cherie-2 robe-twiggy-cousette-cherie-2 robe-twiggy-cousette-cherie-9   signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery link="none" ids="11172,11173,11174"]
Le printemps est ma saison favorite ! Les premiers rayons du soleil, les fleurs, les chants des oiseaux... Ah bon je m’égare ? ^^ C'est aussi là période où l'on peut porter un top et une petite veste sans avoir trop chaud et ça c'est juste parfait ! Alors forcément, c'est instinctif chez moi je couds des vestes ^^ cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 Cette année, j'ai eu envie d'une veste à l'esprit kimono pour son côté décontracté mais ultra chic. Mais comment dire, il est sacrément difficile de trouver un patron, alors le patron parfait n'en parlons pas. C'est là, que je me suis rappelée du kimono réalisé par Julie l'année dernière avec le patron Marana de Kit by Klo. Ni une ni deux, Julie m'a prêté le patron et je me suis immédiatement mise à coudre ma nouvelle veste. C'est une pièce que je n'avais pas dans mon dressing et pourtant c'est à mes yeux une pièce intemporelle qui peut se porter au quotidien mais aussi en soirée.

Marana est pile poil ce que je recherchais, un kimono à la coupe épurée et qui soit tout même personnalisable. Son empiècement devant et la découpe du col permettent d'intégrer un joli passepoil ou de jouer sur le contraste de tissu. Le kimono se compose d'une partie extérieure et une partie parementure pour l'intérieur. Cette seconde partie est assez large, ce qui permet d'avoir une jolie finition sans doublure. On s'attaque dans un premier temps à la partie extérieure puis à la partie du col. C'est peut être la partie la plus délicate bien que Marana soit super simple à réaliser. D'ailleurs, je le conseille aux débutantes qui souhaitent se lancer dans un projet veste assez simple. Le plus important avec le col est de ne pas passer outre l'étape du repassage afin que celui-ci soit le plus plat possible. On vient donc fixer le col à la partie extérieure du kimono puis on vient coudre la parementure au col. Pour maintenir le col et éviter que la parementure ne se balade, j'ai fait une petite surpiqûre le long du bord du col et je n'ai oublié pas d'inclure la parementure au moment de coudre la manches. Le patron est conçu pour une stature d'1m65, j'aurai donc dû la rallonger de 5cm mais je voulais garder un esprit petit veste courte. 

Pour mon premier kimono, j'ai opté pour un jacquard bleu un peu ethnique de chez Cousette. J'avais flashé dessus il y a pas mal de temps mais c'est durant les soldes de cet hiver que j'ai craqué. Il est parfait pour l'esprit veste que je voulais donner à mon kimono. Bien entendu, vous pouvez également choisir un tissu plus fluide pour garder l'esprit initial du kimono. D'ailleurs, j'imagine bien une version à porter en blouse en prévoyant une petite fermeture sur le devant ^^

cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 J'attends vos avis sur cette première version de Marana :) signature-cousette-cherie
Avez-vous déjà eu ce sentiment de vouloir vraiment coudre certaines pièces mais de ne pas pouvoir le faire car vous savez très bien que vous n'allez pas pouvoir les porter ? Et bien de mon côté, c'est ce que j'ai ressenti ces dernières semaines et mois. Plus les nouveaux patrons et tissus sortaient en boutique, plus j'avais envie de coudre des petites robes ou jupes pour les beaux jours. Mais ce n'était sans compter sur l'envie du soleil de nous jouer des tours en jouant à cache-cache... Enfin, jusqu'à la semaine dernière ^^ Jupe Chic is Magic - cousettecherie Jupe Chic is Magic - cousettecherie Jupe Chic is Magic - cousettecherie J'ai eu envie de commencer ma série avec une nouvelle version de la jupe Chic is Magic que Kloé de Kit by Klo avait bien voulu nous laisser tester il y a quelques mois. Bien que ce soit une jupe taille haute et crayon (et oui, pas vraiment dans mes habitudes ^^), je suis une grande fan de la partie asymétrique sur le devant. Pour moi c'est un modèle qui se différencie vraiment de tous les autres que nous avons pu voir et vient vraiment apporter une touche plus originale tout en restant chic et féminin. Pour cette version "été", j'ai craqué, dès sa mise en vente, pour ce jacquard fin à noeuds dorés de chez Little Fabrics. Bon je dois vous avouer, que j'avais eu plusieurs coups de coeur lors de cette mise en vente de jacquard mais le temps de me décider, les quantités disponibles avaient sacrément baissé ne me laissant plus qu'un seul mètre de ce jacquard à noeuds. Forcément, il me fallait trouver le modèle qui mettrait ce tissu en valeur mais ne nécessitant pas un grand métrage. C'est donc comme cela que l'idée de retenter l'aventure Chic is Magic m'est venue. En effet, pour réaliser cette jupe il ne vous faut que 80cm de tissu pour une laize d'1m50. Pour la réalisation, vous pouvez compter une petite soirée pour arriver au bout de votre jupe, ce qui est pour moi le timing idéal car on peut mettre dès le lendemain notre nouvelle création. Pour débuter, c'est une base simple de jupe que Kloé vous montre comment réaliser, à laquelle on vient ajouter un pan de tissu pour créer l'asymétrie. De mon côté, pour finir ma pièce asymétrique, j'ai choisi de poser un biais de propreté sur les bords de devant. Bien que le jacquard soit fin, j'avais tout de même peur de deux couches soient de trop. Une fois les dos, devant et pan asymètrique assemblés, on peut s'attaquer à la pose de la ceinture puis de la fermeture éclair invisible. Et enfin, on termine par la réalisation de la fente au dos et de l'ourlet. Jupe Chic is Magic - cousettecherie Jupe Chic is Magic - cousettecherie Jupe Chic is Magic -cousettecherie Les beaux jours n'ont qu'à bien se tenir, je les attend avec ma nouvelle Chic is Magic ^^ Ce qui est géniale c'est qu'elle sera tout aussi parfaite en hiver et les soirées de fin d'année avec ses tons dorés ;) signature-cousette-cherie