J'adore découvrir de nouvelles marques de patrons avec de nouveaux univers. Mais la couture c'est comme pour l'amour, c'est bien de rester fidèle à ces créateurs chouchou. C'est le cas pour moi avec Anne Kerdilès Couture. Depuis ces débuts, j'ai toujours pris plaisir à découvrir ses nouvelles créations et à les coudre. Il faut dire qu'elle sont toujours en adéquation avec mon style. Le petit dernier, le cardigan Bergen ne déroge pas à la règle. Cette fois Anne nous fait voyager dans les pays du nord, en Norvège, une partie du monde que je n'ai pas encore eu la chance de découvrir mais qui m'attire de plus en plus. Oui oui, Julie commence à me convaincre en me faisant envie à chacune de ses escapades.  gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie

Bergen, c'est le gilet parfait qui s'intègre à la perfection dans une garde robe. Son plus, simple mais différent du gilet classique grâce à ses plis d'épaules, et en bas de gilet. Une pièce passe-partout mais qui ne passe pas inaperçue. Déclinable en veste avec un tissu plus rigide, toutes les envies sont possibles. Mon gilet/veste de référence reste pour moi le Courcelles que j'ai réalisé à plusieurs reprise, le gilet Adèle de Super Bison est venu apporter une touche de nouveauté et Bergen vient parfaitement se mêler à ce duo. 

Pour ma part, j'ai eu une folle envie de faire venir le printemps avec un jacquard jersey bio de chez Fil Etik. En le voyant sur le stand d’Aurélie au salon l'Aiguille en Fête, je savais que j'allais repartir avec, ni une ni deux mon premier choix de tissu pour Bergen était laissé de côté. 

Dans les tons bleus clairs, il sera parfait pour les premières journées du printemps. A la base, je voulais poser des boutons pressions en nacre mais une fois acheté, pas moyen de les poser. Je les avais acheté chez Mondial Tissu car ils ne nécessitaient pas de pince. Mais je pense que mon tissu devait être trop épais et trop stretch ce qu'il fait qu'ils ne tenaient pas... Dommage...

Pour la réalisation, j’ai cousu un 38 car je voulais avoir de l'aisance, ce qui est le cas. Ma prochaine version sera plus ajustée je pense pour me la jouer plus chic ou en veste.

La partie délicate est la réalisation des plis où il faut prendre son temps pour être sûre qu'ils soient symétriques. Ensuite la réalisation est vraiment très simple, toute couturière peut y arriver. Pour de jolies finitions intérieures, j'ai choisi de ganser toutes mes coutures avec un biais Vichy bleu.

gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie Encore merci à Anne pour son si joli patron qui me envie d'être déjà au printemps ^^ signature-cousette-cherie
En matière de gilet, vous le savez, j'ai un patron chouchou, que j'ai réalisé et décliné à de multiples reprises. Je vous parle bien sûr , du gilet Monceau de Cozy Little World que j'adore. Mais voila, de une, Julie m'a interdit d'en réaliser de nouveau et de deux, il vrai qu'il est vraiment sympa de découvrir d'autres modèles de patrons ^^ veste-adele-superbison-cousettecherie veste-adele-superbison-cousettecherie veste-adele-superbison-cousettecherie Alors quand j'ai eu la chance de pouvoir découvrir la version femme de la veste Adèle de Super Bison, j'étais ultra ravie de pouvoir enfin me coudre un nouveau gilet. Super Bison, c'est avant tout une marque de patron pour enfant qui propose depuis peu une déclinaison pour femme de la veste Camille destinée aux petites filles. J'ai adoré la présentation du patron en le recevant. Bon ok, la boite prend de la place dans la bibliothèque de patron mais le livret explicatif est vraiment sympa, et joliment présenté. Ce qui est top, c'est qu'en plus de très beaux patrons, la boutique de tissus regorge de jersey, matelassés et autres juste sublimes et qui accompagnent à merveille chaque modèles. Le gros gros plus du moment est qu'une grande partie de ces tissus sont bio et ça c'est top lorsque l'on souhaite réaliser des vêtements en veillant sur les enfants mais aussi les adultes. Pour réaliser mon gilet, j'ai d'ailleurs choisi un matelassé rose pâle bio issu de leur boutique. Il est vraiment superbe, doux et vraiment agréable à porter pour les premiers frimas. Par contre, pensez à surfiler les bords car mine de rien il perd un peu du rembourrage. En ce qui me concerne, il n'a pas bougé au lavage contrairement à d'autres matelassés qui perdent quelques centimètres et qui vaut mieux laver avant de couper.  

Ensuite, le montage est hyper facile et à la portée des couturières débutantes. On commence par assembler les pièces haut et bas du devant. Pour moi, il s'agit d'un modèle qui peut assez vite devenir un basique de garde-robe, alors c'est à cet endroit que l'on peut laisser s'exprimer sa créativité en ajoutant un passepoil, un galon ou même en utilisant un tissu contrastant sur le haut. En tout cas, de mon côté j'ai craqué pour ce galon à pompons ^^ Puis, on assemble les épaules pour pouvoir coudre la tête de manche avant de coudre le dessous de manche et les côtés dans leur continuité. On vient poser les parementures et j'adore celle du bas qui permet de bien finir le gilet. Je n'ai pas surfiler les bords de parementure mais posé un biais en jersey viscose et même s'il est plus cher que ceux en coton, je n'hésiterais pas à en reprendre. Pour fermer son gilet on a le choix de réaliser des boutonnières ou de poser des bouton pressions.

veste-adele-superbison-cousettecherie veste-adele-superbison-cousettecherie veste-adele-superbison-cousettecherie

C'est pour moi un gilet plein de promesse et riche en possibilités de déclinaison. Et pourquoi pas le réaliser d'un un tissu plus rigide pour une version veste ? ^^

signature-cousette-cherie