Très belle année à toutes !!!! Je vous souhaite plein de belles choses pour cette année 2018. L'amour et la santé pour vous et vos proches mais surtout une très belle année créatives.

Et oui, l'année 2017 a laissé place à 2018. Cette année a filé à une vitesse folle, je n'arrive toujours pas à réaliser tout ce qui a pu se passer. Beaucoup de choses sont venues chambouler ma vie, j'ai été prise d'une envie de faire un break et ainsi me redécouvrir et faire le bilan de ce que je voulais vraiment. Je m'arrête là car je vous donne rendez-vous prochainement pour faire le bilan 2017 et les objectifs 2018. 

Je commence cette année en vous dévoilant celle qui finalement aura été ma robe de fête et que j'adore, la robe Orla de French Navy Patterns avec un tartan de folie de chez Pretty Mercerie. 

  cousette-cherie-robe-orla-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

Le tartan est l'imprimé que j'adore et qui me suit tous les hivers. Je dois faire un vrai blocage car je suis littéralement hypnotisée par lui lorsque je rentre dans une boutique. J'ai rapidement envie d'acheter chaque tissu ou modèle lorsqu'il s'agit de vêtement déjà cousu. Cette année, j'ai réussi à me réfréner contrairement à l'année dernière où j'avais craqué pour plusieurs versions de tartan. Mon stock commençant à prendre de l'importance, je me suis dit qu'il fallait rester raisonnable. Pour autant, je ne pouvais pas ne pas craquer, encore plus lorsque j'ai aperçu ce tartan bleu et vert chez Pretty Mercerie. Il est parfait, pile dans l'idée que j'avais pour coudre une robe à l'esprit "preppy". 

En recevant le tissu juste avant les fêtes de fin d'année, j'ai tout de suite su que ma robe serait celle que je porterais à Noël ou au nouvel an. 

Je n'ai pas une seule seconde été déçue par le tissu en le découvrant. Il est épais tout en restant souple pour avoir un joli tombé et de jolis mouvements. Il permet à ma robe d'avoir de la tenue au niveau du buste et de la légèreté sur la jupe accentuée par les fronces. 

Il a vraiment le tissage voulu par le tartan. Il a donc tendance à s'effilocher mais cela est normale. Avec un coup de surfilage, je problème est rapidement résolu. 

Mis à part cela, il n'y a rien à lui reprocher. Il est facile à coudre car il ne glisse pas et il marque bien les pinces. De même, les fronces sont simples à réaliser bien que le tissu soit épais. 

En résumé, le plus difficile n'est pas de coudre ce tissu mais de réussir ses raccords ^^

  [gallery size="large" link="none" ids="11724,11727,11723"]

LE PATRON ORLA


 

Dans mon esprit, j'avais ma parfaite robe tartan. Je la voulais patineuse avec une taille froncée pour un beau volume sans agressivité. Je ne voulais pas de pinces poitrines mais plus des pinces devant et dos pour pouvoir avoir un buste plus cintré (et mine de rien c'est mieux pour les raccords ^^). 

J'avais aperçu la robe Orla de French Navy Patterns en découvrant le blog de Allie Jackson une couturière américaine dont j'aime beaucoup l'univers frais et féminin. Elle est une adapte des formes vintages mais adaptées à notre époque.

C'est donc naturellement que le patron m'est venue en tête pour utiliser ce tartan car il répondait à tous mes critères. Le gros plus de la robe Orla est que le patron est gratuit. Ainsi, aucune excuse pour ne pas succomber !!

Ma version a été cousue en taille 38 ou M soit un 8 en taille américaine. Je n'ai pas allongé ma hauteur de buste. J'ai simplement allongé la jupe de 4 cm et cousu des manches longues au lieu des manches courtes proposées. 

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m80 de tissu pour une laize de 1m45. J'ai prévu plus de tissu pour pouvoir faire mes raccords
  • Un zip invisible de 60 cm
  • Du biais pour l'encolure

Les techniques utilisées :

  • La coupe du tissu afin d'obtenir de bons raccords
  • La pose du zip invisible
  • Les pinces
  • Le fronçage

En soi, la robe est simple à réaliser et nécessite peu de connaissances techniques en couture. Elle permet aux couturières débutantes de découvrir de nouvelles techniques assez accessibles comme le fonçage, les pinces et le montage de manches, tout en ayant une jolie pièce à la fin. La principale difficulté réside dans la pose de la fermeture à glissière invisible. 

Ce que j'aime avec cette robe c'est qu'en l'associant à de jolis collants, j'ai ainsi pu la porter en soirée de fêtes mais je pourrais aussi la porter au quotidien. Ainsi, je pourrais en profiter plus souvent et éviter qu'elle ne reste dans ma penderie suite à une coupe plus habillée.

  Et vous, qu'elle a été votre tenue pour les fêtes ?  

Je vous souhaite encore une fois une très belle année 2018 !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-robe-orla-1 cousette-cherie-robe-orla-1 cousette-cherie-robe-orla-1 cousette-cherie-robe-orla-1 cousette-cherie-robe-orla-1  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" ids="11718,11719"]