Aujourd'hui, j'avais envie d'associer un patron que j'adore et une matière qui ne me quitte jamais en hiver. Il s'agit de la blouse Indispensable de Delphine et Morissette en flanelle à pois de chez Cousette.

  cousette-cherie-blouse-indispensable-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

L'hiver dernier, j'ai eu comme une obsession pour la flanelle et plus particulièrement celles à pois, proposées par la boutique Cousette. Je l'avais acheté en noire, en grise et en blanc. Les deux premières donné vie à une jupe Nina de chez Super Bison et à une robe Vogue de Louis Antoinette.

Ma flanelle blanche était un peu restée de côté car je n'arrivais pas à trouver le patron parfait. Puis l'hiver se terminant, j'ai eu envie de projets plus légers pas forcément adapté à la flanelle.

Mais avec les premiers frimas de cet hiver, j'ai eu envie de revenir à cette matière que j'adore, douce et chaude. Un vrai doudou à glisser sous un pull tout en restant chic.

La flanelle de chez Cousette est vraiment top. Très facile à coudre, elle ne s'effiloche pas et ne glisse pas. Elle n'est pas trop épaisse pour garder une certaine fluidité tout en tenant bien chaud. De plus, même après plusieurs lavages, je n'ai pas constaté de bouloches contrairement à d'autres flanelles de ma garde-robe.

Cette année encore, la flanelle est présente chez Cousette, où vous pourrez retrouver tous ces motifs à pois, bleu marine, gris, noir... mais aussi des versions à carreaux qui me donnent sacrément envie pour mes prochains projets hivernaux.

  cousette-cherie-blouse-indispensable-1 cousette-cherie-blouse-indispensable-1  

LE PATRON INDISPENSABLE


 

J'avais déjà eu l'occasion de coudre la blouse Indispensable de Delphine et Morissette pour l'hiver 2016. J'avais adoré ce patron et je dois vous avouer que je suis surprise de le coudre à nouveau seulement aujourd'hui. Tout m'avait plu dans ce modèle et ma version avec plis sur le côté ne m'avait plus quitté.

Lorsque vous acheté le patron Indispensable (d'ailleurs, il porte très bien son nom ^^), ce n'est pas un mais trois patrons que vous avez la possibilité de coudre. Selon l'endroit où vous positionnerez votre basque, votre blouse aura un rendu totalement différent. Vous pouvez la positionner sur le devant et derrière, seulement dans le dos ou comme moi avec deux petites basques sur les côtés.

J'ai réalisé ma blouse dans ma taille habituelle et la seule modification apportée a été d'allonger le dos et le devant de 5 cm pour qu'elle corresponde à ma stature.

  Le matériel nécessaire pour les basques côtés :
  • 1m20 de tissu en laize 1m40
  • Du biais pour l'encolure
Les techniques utilisées :
  • Les pinces poitrine
  • Les fronces
  • L'insertion d'un empiècement
  • La pose d'un biais d'encolure
 

L'Indispensable est une blouse assez simple à réaliser et convient à des débutantes qui souhaitent appendre de nouvelles techniques comme les fronces et la réalisation de pinces. Les explications du livret peuvent paraitre sommaire et faire peur mais la créatrice à réaliser un super pas à pas qui nous accompagne très bien et nous permet de comprendre certaines parties techniques notamment l'insertion des basques.

On commence donc par coudre les pinces poitrine puis le dos et le devant au niveau des épaules et côtés. Ensuite, on vient assembler les manches puis les coudre sur les têtes de manches. La partie délicate vient ensuite avec l'inclusion des basques (selon le format choisi). Pour les deux basques de côté, il s'agit de venir froncer les hauts des rectangles puis de venir les coudre dans l'espace créé par le dos et le devant. Ce qui est délicat, c'est de faire en sorte d'avoir un bel angle droit au moment de coudre son rectangle. En ce qui me concerne, je préfère coudre la partie supérieure puis les côtés car je trouve mes angles plus nets que si j'avais tout cousu dans la continuité.

Comme son nom le dit si bien, la blouse Indispensable le devient vraiment et cette fois, je ne pense pas attendre aussi longtemps avant de coudre la prochaine. J'ai déjà en tête une version avec une simple basque dans le dos.   Et vous, quel est votre patron "indispensable" ?  

Belle fin de semaine à toutes !

  signature-cousette-cherie cousette-cherie-blouse-indispensable-1 cousette-cherie-blouse-indispensable-1 cousette-cherie-blouse-indispensable-1 cousette-cherie-blouse-indispensable-1 cousette-cherie-blouse-indispensable-1 cousette-cherie-blouse-indispensable-1  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11658,11659"]

Cet hiver je pense avoir fait une fixette sur la flanelle, cette matière ultra douce et chaude parfaite lorsqu'il fait froid et que l'on a envie d'une sensation de confort.

C'est une matière que j'avais l'habitude de porter étant petite, notamment pour des pyjamas et des petites chemises à carreau ^^ Même si j'adore toujours ces deux pièces, j'ai eu envie d'utiliser la flanelle pour des réalisations plus féminines mais qui gardent leur confort. Oui oui c'est possible d'allier les deux ^^

jupe-nina-cousettecherie jupe-nina-cousettecherie

C'est chez Cousette que j'ai totalement craqué en achetant quasiment toute sa sélection de flanelle à pois (seule la terracotta m'a échappé ^^). Grise, noir, blanche j'ai eu un vrai plaisir à recevoir ces tissus à chacune de mes commandes. La version grise avait donné une robe Vogue de Louis Antoinette Paris qui ne me quitte pas. Aujourd'hui, c'est la version noir que je vous dévoile avant de trouver le projet parfait pour la version blanche. 

Je ne vais pas vous faire à nouveau l'éloge de cette flanelle qui est juste ouf!! Mais je peux vous dire aujourd'hui, après moult lavage, qu'elle résiste super bien. Elle ne peluche pas et ne rétrécie pas au lavage, me permettant de profiter de ma robe Vogue encore quelque temps. 

Ce tissu je l'ai tout de suite vu pour une jupe toute mignonne, Tout comme Julie avec sa jupe Manon du livre de Jolie Bobine. De mon côté, j'ai craqué pour la version femme de la jupe Lucie de Super Bison, la jupe Nina. J'avais adore réaliser leur gilet Adèle et cela s'est confirmé avec la jupe. C'est pour moi le patron parfait de la traditionnelle jupe patineuse mais tout en ayant des petits détails qui viennent casser le côté classique. Un empiècement en pointe sur le devant, la possibilité d'ajouter une boutonnière de décoration, des fronces pour le volume. Bref j'adore !

Les explications sont toujours aussi claires et permettent vraiment aux couturières débutantes de se lancer. D'ordinaire, je ne suis pas fan des explications avec photos, préférant les schémas plus claires. Mais avec super Bison les photos sont bien pensées avec des tissus neutres qui nous permettent de tout de suite comprendre la démarche à suivre. 

J'ai réalisé ma version en 38 mais à pense qu'un 36 aurait suffit, ou alors j'aurais dû tirer un peu plus sur l'élastique au moment de le coudre afin de resserrer l'arrière. Du coup, je n'ai pas vraiment l'effet taille haute initialement voulu. Malgré cela, cette jupe je l'aime et cet amour est d'autant plus fort avec ma flanelle à pois favorite ^^

jupe-nina-cousettecherie jupe-nina-cousettecherie jupe-nina-cousettecherie Il me reste la flanelle blanche à utiliser, des idées ? signature-cousette-cherie
Ces dernières semaines, j'ai comme fait une fixation sur les blouses d'automne laissant quelque peu de côté ma passion pour les robes. Enfin, cela n'a pas vraiment duré longtemps ^^ robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie

Il a suffit que Louis Antoinette dévoile sa nouvelle collection et plus particulièrement la robe vogue pour me faire succomber. Ni une ni deux, le tissu était trouvé et acheté pour une robe "so preppy". C'est chez Cousette que j'ai craqué avec ce lainage fin gris à pois sur lequel je louchais depuis plusieurs semaines.

Ce tissu, je l'ADORE!!! Non sans rire, il est parfait et répond à tout ce que j'aime. Très agréable à coudre et à porter, il me tiendra chaud lorsque qu'il fera plus froid et cela veut dire que je pourrais porter ma robe tout l'hiver. Son imprimé petits pois, combiné à là flanelle sont parfait pour un look résolument "preppy" comme je l'aime. J'aime tellement ce tissu, que je suis vraiment à deux doigts de l'acheter en noir et en marine. Comment ça je suis addict ^^

La nouvelle collection Louis Antoinette je l'avais observé de loin. Mais en venant plus près, je me suis aperçue qu'il existait un trésor : la robe Vogue. Tout me plaît chez elle, les empiècements devant avec le détail des poches, les petits plis sur les manches... Et comme d'habitude tout est bien placé et tombe à la perfection. Les finitions sont aussi parfaites.

Pour la réalisation, la robe demande un peu de temps, une bonne après midi je pense. On s'occupe d'abord des détails avec les plis poches la création de l'empiècement du devant. Ensuite, je me suis attaquée au dos avec ses pinces et son empiècements puis j'ai assemblé les deux parties. On vient fixer le zip invisible puis la parementure pour avoir une jolie finition au niveau du col. Pour ma part, j'ai réalisé une petite surpiqure à ce niveau, car je n'aime pas quand ma parementure ressort. Et pour finir, je me suis occupée des manches avec ses pinces.

En soit, il n'y a pas de grande difficulté pour cette robe, mais elle demande de la minutie. Il ne faut donc pas hésiter à prendre son temps pour réaliser certaines étapes, notamment celles concernant le devant de la robe.

robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie Et vous, quel sera votre patron de robe fétiche pour cet hiver ? signature-cousette-cherie