J'adore découvrir de nouvelles marques de patrons avec de nouveaux univers. Mais la couture c'est comme pour l'amour, c'est bien de rester fidèle à ces créateurs chouchou. C'est le cas pour moi avec Anne Kerdilès Couture. Depuis ces débuts, j'ai toujours pris plaisir à découvrir ses nouvelles créations et à les coudre. Il faut dire qu'elle sont toujours en adéquation avec mon style. Le petit dernier, le cardigan Bergen ne déroge pas à la règle. Cette fois Anne nous fait voyager dans les pays du nord, en Norvège, une partie du monde que je n'ai pas encore eu la chance de découvrir mais qui m'attire de plus en plus. Oui oui, Julie commence à me convaincre en me faisant envie à chacune de ses escapades.  gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie

Bergen, c'est le gilet parfait qui s'intègre à la perfection dans une garde robe. Son plus, simple mais différent du gilet classique grâce à ses plis d'épaules, et en bas de gilet. Une pièce passe-partout mais qui ne passe pas inaperçue. Déclinable en veste avec un tissu plus rigide, toutes les envies sont possibles. Mon gilet/veste de référence reste pour moi le Courcelles que j'ai réalisé à plusieurs reprise, le gilet Adèle de Super Bison est venu apporter une touche de nouveauté et Bergen vient parfaitement se mêler à ce duo. 

Pour ma part, j'ai eu une folle envie de faire venir le printemps avec un jacquard jersey bio de chez Fil Etik. En le voyant sur le stand d’Aurélie au salon l'Aiguille en Fête, je savais que j'allais repartir avec, ni une ni deux mon premier choix de tissu pour Bergen était laissé de côté. 

Dans les tons bleus clairs, il sera parfait pour les premières journées du printemps. A la base, je voulais poser des boutons pressions en nacre mais une fois acheté, pas moyen de les poser. Je les avais acheté chez Mondial Tissu car ils ne nécessitaient pas de pince. Mais je pense que mon tissu devait être trop épais et trop stretch ce qu'il fait qu'ils ne tenaient pas... Dommage...

Pour la réalisation, j’ai cousu un 38 car je voulais avoir de l'aisance, ce qui est le cas. Ma prochaine version sera plus ajustée je pense pour me la jouer plus chic ou en veste.

La partie délicate est la réalisation des plis où il faut prendre son temps pour être sûre qu'ils soient symétriques. Ensuite la réalisation est vraiment très simple, toute couturière peut y arriver. Pour de jolies finitions intérieures, j'ai choisi de ganser toutes mes coutures avec un biais Vichy bleu.

gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie gilet-bergen-cousettecherie Encore merci à Anne pour son si joli patron qui me envie d'être déjà au printemps ^^ signature-cousette-cherie

Quoi?!!! L'année 2016 est déjà finie!!! Je n'arrive pas à réaliser que c'est ma dernière cousette de l'année que je vous dévoile aujourd'hui. Je dois vous avouer que j'ai beaucoup réfléchi à comment terminer l'année et avec quel type de pièce, surtout que je vous ai dévoilé la semaine dernière ma tenue spéciale fêtes ^^ Et puis, je me suis dit que j'avais envie de clôre cette année sur deux choses. Premièrement, avec mon addiction aux carreaux et tartan. Deuxièmement, avec ma volonté de mieux contrôler l'origine et la provenance des tissus que j'achète. Même si j'avoue que l'addiction a été plus facile à tenir, je ressens de plus en plus l'envie d'acheter des tissus bio et made in France (bon ok mon banquier un peu moins, mais ce n'est qu'un détail ^^).

Allez hop c'est parti pour mon dernier article de l'année !

blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie En début d'année, j'avais eu un vrai coup de cœur pour la blouse Violette de Dessine Moi Un Patron. Déjà, je l'imaginais comme un basique de ma garde robe mais finalement je n'ai pas eu l'occasion de la réaliser une seconde fois. D'autres modèles sont venus s'ajouter à ma To Do List venant ainsi repousser ma deuxième couture.  Mais lors de notre visite à La Grande Mercerie, l'adorable Aurélie de Fil Etik m'a proposé de découvrir ce superbe coton tartan. Oui je suis totalement accro à cet imprimé. J'ai vraiment dû me restreindre à ne pas commander toutes les versions disponibles en ligne. Du coup, celui-ci, je l'ai tout de suite vu dans une blouse Violette, toute simple sans contraste de tissu ou de passepoil. Bon en même temps, avec toute cette histoire de raccord, j'avais largement de quoi faire ^^ 

Ce que j'aime dans la blouse Violette, c'est son pli dans le dos associé un joli empiècement boutonné juste au dessus. Cela laisse la possibilité d'associer deux tissus différent, de souligner la ligne de couture par un passepoil ou même les deux à la fois ^^

En termes de réalisation, le modèle est simple et permet à une couturière débutante d'apprendre de nouvelles techniques (boutonnière notamment) sans trop de difficulté. Pour ma seconde version, j'ai choisi de retirer les pinces poitrine pour garder mes raccords au plus juste. Par contre, en ce qui concerne le reste du montage, j'ai procédé exactement selon la démarche explicative. Pour tout de même apporter ma petite touche, j'ai réalisé un petit point broderie le long de la bordure dos, cela a donc permis de maintenir la couture. J'ai aussi allongé ma Violette car je trouvais ma première version un peu trop courte.

blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie blouse-violette-cousettecherie

Je vous dis à l'année prochaine pour de nouvelles aventures couturesques ^^

signature-cousette-cherie
Il m'en aura fallut du temps, mais j'ai moi aussi finalement succombé à la tentation du top Iris de Slow Sunday Paris. Déjà la version de Julie m'avait convaincue qu'il allait être un indispensable de cet été, mais les versions publiées sur Instagram m'ont fait comprendre que je ne devais pas attendre plus longtemps pour me lancer ^^ Top-iris-cousettecherie-melanie2 Top-iris-cousettecherie-melanie2 Top-iris-cousettecherie-melanie2 C'est cette popeline en coton bio à plumes de paons de chez Fil Etik m'a donné envie de faire une première version du top Iris. Je l'avais repéré lors du salon "L'aiguille en fête" mais malheureusement Aurélie avait tout vendu, et oui c'est ça de s'y prendre à la dernière minute ^^ Il m'a fallut attendre quelques semaines, mais finalement, j'ai fini par l'avoir. Avec son imprimé très présent et parfait pour l'été, tout comme le top Iris, ces deux là ne pouvaient que se rencontrer. Le tissu est un peu plus raide que ceux ayant été utilisés pour réaliser Iris, mais moi j'aime beaucoup son tombé. Il est vraiment très agréable à coudre et à porter lors des chaudes journées d'été. Le top Iris est simple à réaliser, car si les manches peuvent faire peur aux couturière débutantes, c'est une étape facilement réalisable. Pour ma part, j'ai commencé par coudre le top en lui même et ensuite je me suis occupée des manches. J'ai commencé par coudre les côtés et les épaules, puis j'ai posé un biais de propreté pour l'encolure. Concernant l'ourlet, pour ma stature d'1m70, j'ai rajouté environ 5 cm sur le bas pour éviter que ce ne soit trop court. Dans un second temps, je me suis attaquée au manches. On assemble donc la manche extérieure à la parementure intérieur, en faisant attention aux arrondis mais aussi à surfiler le bord inférieur de la parementure. Cette dernière est fixée par de petits points invisibles pour éviter quelle ne bouge en enfilant le top. Si le top Iris vous plait, sachez qu'une version veste est également proposée en achetant le patron. Top-iris-cousettecherie-melanie2 Top-iris-cousettecherie-melanie2 Top-iris-cousettecherie-melanie2 A très vite pour découvrir ma version de la robe Forget me not, j'ai enfin trouvé le passepoil idéal ;) signature-cousette-cherie
Je ne sais pas pour vous, mais je me situe dans une phase un peu compliquée en ce qui concerne l'organisation de mes idées, mes projets coutures... J'ai une folle envie de soleil, de tenues plus légères, de nouveaux patrons et tissus... Mais voilà, l'hiver est encore là, avec le froid et l'humidité. Du coup, il est difficile de résister à coudre des pièces printanières, sachant que l'on aura pas la chance de les porter tout de suite au risque de mourir de froid ^^ Du coup, cette semaine, j'ai essayé de combiner les deux. Une pièces suffisamment chaude pour pouvoir être facilement portée sous un manteau mais aux couleurs plus lumineuses pour être parfaite aux premiers rayons de soleil. Et quoi de mieux qu'un nouveau gilet Monceau de Cozy Little World mais version veste ^^ GiletMonceau-Melanie3 GiletMonceau-Melanie3 Ce patron fait définitivement parti de mes basiques absolus. J'ai réalisé plusieurs versions que se soit du gilet que du sweat, en version confortable que en veste plus chic... Bref, cette cousette, je pourrais (presque) la faire les yeux fermés. Pour cette fois, j'ai eu envie de tester une version doublée apportant une touche plus finie, aboutie à un gilet. Et comment dire, le timing fut parfait car c'est à ce moment là que Fanny, la créatrice de cette merveille, a dévoilé sur son blog un tutoriel, permettant de le réaliser dans cette version, et que vous pouvez trouver ici Pour le réaliser, j'ai eu la chance de pouvoir découvrir une nouvelle gamme de jersey matelassé, bio et teint en France, que vient de développer Aurélie de la boutique Fil Etik. Je dois vous dire que j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce tissu, que j'ai choisi en blanc. Il est doux mais réellement doux, super agréable à coudre et déjà j'imagine d'autres réalisation en d'autres coloris pour des vêtements au style radicalement différents. En guise de doublure, j'ai farfouillé dans toutes mes chutes et j'ai crié au miracle lorsque les pièces du patron sont tombées pile poil dans mon bout de coton gris de chez Pretty Mercerie et que j'avais utilisé pour ma blouse Cézembre. Alors forcément, avec ce choix, la couleur de mon biais est apparue comme évidente, il se devait d'être gris ^^ Pour la réalisation, comment dire... en fait il n'y a rien à dire mise à part rapide, efficace, totalement recommandé pour un vrai plaisir de couture même (et surtout) si l'on débute. En moins de deux heures, un nouveau gilet trouvait sa place dans mon dressing. GiletMonceau-Melanie3 GiletMonceau-Melanie3 GiletMonceau-Melanie3 GiletMonceau-Melanie3   Et vous, avez-vous succombé à la tendance des tissus bio et éthique ? signature-cousette-cherie
Et voilà, c'est parti pour une deuxième et dernière semaine sous le signe des petites blouses pour le printemps ! Nous vous avions prévenu, nous avons été particulièrement inspirées par cette pièce mais c'est promis la semaine prochaine sera tout autre (enfin jusqu'à l'arrivée des prochaines collections de patron ^^). Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Pour cette nouvelle version, j'ai jeté mon dévolu sur la blouse Coquelicot d'Histoire de Coudre. Cela faisait quelque temps que je l'avais repéré mais l'hiver arrivant, je m'étais résignée à attendre le retour du printemps pour me lancer. Et puis, nous avons eu la chance de rencontrer Frédérique, la créatrice de ces très beaux patrons, lors du salon l'Aiguille en Fête. Sa bonne humeur, sa passion et son accueil m'ont définitivement convaincue de ne plus attendre et de me lancer. Et qui sait, peut-être que cela donnera au printemps l'envie d'arriver plus vite ^^ Les patrons du style de la blouse Coquelicot sont ceux que je préfère car ils permettent de nombreuses variations selon les matières utilisées, les accessoires que l'on y ajoute. On peut vraiment laisser libre court à notre imagination. Vous pouvez jouer sur l'empiècement dos, rendre l'encolure contrastante, ajouter un passepoil,... Bref le top du top. Du coup, je dois vous avouer que je me suis fait sacrément plaisir en la réalisant! Durant, nos ateliers sur l'AEF, nous avions la chance d'être pile en face du stand de tissus Fil Etik. Nous avons tout de suite sympathisé avec Aurélie qui propose des tissus bio, et nous on adhère à ce concept. Elle a une réelle volonté de proposer des tissus de qualités et beaux mais qui respectent notre environnement tant sur le plan agricole, que sur le mode de production et d'acheminement. Bref, un tissu bio qui parcoure 10 000 km avant d'arriver jusqu'à nous n'a plus aucun intérêt. Et c'est ce à quoi Aurélie veille. Du coup, je dois vous dire que nous avons eu le temps d'admirer toutes les merveilles qu'elle proposait ^^ Mais c'est (notamment) sur cette popeline bio fleurie dans les tons vert-eau que j'ai jeté mon dévolu. Le tissu est vraiment très agréable à coudre et à porter. Il est doux et se tient parfaitement, du coup, on est vraiment à l'aise en le portant. J'ai décidé d'associer mon tissu à de la dentelle blanche sur l'empiècement dos, que j'avais acheter chez Bennytex il y a quelques mois maintenant. Puis pour distinguer les deux pièces, j'ai choisi de mettre un passepoil doré. Alors forcément, j'ai laissé le devant neutre au niveau de l'encolure. Pour la réalisation, la blouse demande un peu de patience car elle est faite de plein de petits détails. Mais pas d'inquiétude, les explications du livret permettent d'avancer rapidement et d'avoir une nouvelle blouse en une petite après-midi. La version, initiale propose de petites nervures sur le bas des manches que je n'ai pas réalisé car le rendu ne me plaisait pas avec ce tissu. Par contre dans un crêpe de coton, le rendu doit vraiment être beau. Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Blouse Coquelicot - Histoire de coudre 3 Et vous, que pensez-vous des tissus bio ? signature-cousette-cherie