A chaque saison, je suis à la recherche de patrons de petites blouses ou chemises. Au fil du temps, mon dressing s'est bien garnit, pour autant ce virus ne disparaît pas ^^ J'aime pouvoir varier les formes, les matières et les imprimés pour créer à chaque fois une nouvelle tenue. Alors lorsqu'une petite merveille de patron surgit, je ne peux définitivement pas résister ^^ Et cela a été le cas d'Ortense d'Anna Rose Patterns (connu jusqu'à aujourd'hui sur le nom de Mady's).

cousette-cherie-blouse-ortense-5  

LE PATRON ORTENSE


 

Vous souvenez-vous de mon top Narcisse ? Celui-ci était de la marque de patrons Mady's. Et bien Ortense est le fruit de la même créatrice. Vous l'avez peut être remarqué mais Mady's est depuis peu devenue Anna Rose Patterns. Un nouveau nom, un nouveau logo, pour une nouvelle identité douce et féminine à l'image des créations de Maud. Le site n'est pas encore disponible (cela ne serait tarder ^^) mais vous pouvez toujours retrouver l'ensemble des patrons sur l'ancien site.

La blouse Ortense est le petit dernier, et en ce qui me concerne, je l'ai tout de suite aimé. Il s'agit d'un top aux multiples possibilités grâce à la présence de son empiècement devant et dos. On peut ajouter une boutonnière là où on le souhaite, ou non si notre tissu est extensible. On peut souligner l'empiècement par un volant ou un passepoil si on le souhaite. Les manches sont froncées au niveau des épaules pour un joli volume et le bas est légèrement resserré.

En fonction du tissu que l'on choisi, on peut obtenir deux tendances différentes. Le style sweat si on choisi un tissu extensible car on privilégiera la version blousante sur le bas. Le style classique pour les tissus chaine et trame car on privilégiera la version droite sur le bas.

En ce qui me concerne, j'ai choisi de réaliser ma blouse en noir mais en cassant le côté ultra classique grâce à un empiècement en dentelle, boutonné dans le dos. Je suis venue marquer la différence de tissu avec un volant ton sur ton.

 

Le matériel nécessaire  :

  • 1m50 de tissu pour 1m40 de laize
  • 30cm de dentelle
  • Du biais pour l'encolure
  • Du ruban pour les pattes de boutonnage
  • 3 boutons de 1cm de diamètre

Les techniques utilisées pour la blouse :

  • Les pattes de boutonnages
  • La pose du biais
  • Les fronces
  • Le volant
  • Les pinces poitrine
 

Ortense est donc une blouse pleine de détails qui nous laisse jouer avec notre côté créatif. Selon les détails que l'on retient, la blouse sera plus ou moins difficile à réaliser. Une couturière avec quelques notions de couture, pourra se lancer dans la version la plus simple. Alors qu'une couturière plus confirmée pourra multiplier les détails. Mais pas d'inquiétude, quelque soit la version retenue, Maud vous accompagne avec des explications claires et illustré par des petits schémas.

J'ai réalisé ma blouse en 38 et je n'ai fait que rallonger de 4 cm sur le bas. Je trouve que la blouse tombe très bien, la seule chose est que mon emmanchure a tendance à remonter assez haut en dessous du bras. Cela ne m'empêche pas de bouger et d'être libre de mes mouvements.

Durant la phase couture, je me suis posée une question : Comment réaliser une patte de boutonnage puis des boutonnières sur de la dentelle ?

J'ai essayé de regarder sur le net, dans des livres... mais je n'ai pas vraiment trouvé de réponse. Du coup, je l'ai fait à l'instinct ^^ Pour cela, j'ai choisi de prendre un ruban noir sur lequel je suis venue replier la partie patte de boutonnage. Pour maintenir le tout, je suis venue surpiquer les bords intérieurs et extérieurs. Cela m'a permis d'obtenir la rigidité nécessaire pour réaliser mes boutonnières. Le résultat est plutôt pas mal, bien que je regrette de ne pas avoir thermocollé le ruban.

Pour mes boutons, j'ai réussi à trouver ces jolies nacres noires en forme de fleurs lors d'un dimanche de brocante.

[gallery size="large" ids="11571,11573,11572"]  

LE CHOIX DU TISSU


 

Comme je vous le disais, je voulais une version noire d'Ortense mais en jouant avec une différence de matière entre le buste et l'empiècement.

Pour cela, j'ai choisi un coton viscose noir de chez Ellen Décoration qui permet d'apporter de la tenue à la blouse sans être trop épais. Il permet aussi aux volants d'éviter de prendre trop de volume. Ce qui est parfait car les volants doivent être assez discrets pour que je sois sûre de porter ma cousette. Il est facile à coudre et marque bien au fer pour les détails.

En ce qui concerne la dentelle, je suis allée fouiner dans mon stock de tissus. J'y ai retrouvé cette dentelle plumetis noire et assez extensible. Par contre, je ne peux pas vous dire la provenance car je ne m'en souviens pas du tout ^^J'aime beaucoup le rendu avec le tissu uni car la dentelle joue sur la transparence tout en restant simple et discret car la dentelle n'est pas chargée en motif. Par contre, son côté extensible m'a un peu compliqué la tâche au moment d'assembler l'empiècement au buste. Elle n'arrêtait pas de bouger et pas mal de plis se sont formés. J'ai donc du démonter à plusieurs endroits pour être satisfaite du résultat.

Du coup, si vous aussi vous souhaitez réaliser un empiècement dentelle, je vous conseille de la choisir avec peu d'élasticité.

  Je profite donc de cette article pour lancer un appel ^^ Avez-vous une astuce pour réussir vos pattes de boutonnages et boutonnières ?  

Rendez-vous samedi pour une nouvelle petite blouse ^^

signature-cousette-cherie cousette-cherie-blouse-ortense-5 cousette-cherie-blouse-ortense-5 cousette-cherie-blouse-ortense-5 cousette-cherie-blouse-ortense-5 cousette-cherie-blouse-ortense-5  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" size="medium" ids="11582"]  
 

C'est une semaine un peu particulière qui commence aujourd'hui car celle-ci sera dédiée à une marque que j'adore : Dessine moi un Patron !! Lorsque Émilie nous a dévoilé les patrons de sa nouvelle collection, je suis très tombée sous le charme du sweat granit et de la veste sable. Et c'est avec cette dernière que l'on commence la semaine ^^

J'ai la grande chance de faire partie de la super team de testeuse d’Émilie. A chaque fois, c'est un véritable plaisir de découvrir ses nouveaux patrons et de pouvoir échanger dans une ambiance de folie.  Vraiment merci les filles, vous êtes géniales !!!

  cousette-cherie-veste-sable-1  

LE PATRON SABLE


 

La nouvelle collection de Dessine moi un Patron est sortie mi-septembre et se compose de trois patrons : la robe Craie, le sweat Granite et la veste Sable. Ce sont ces deux derniers qui m'ont fait craquer et que j'ai instantanément cousu lors de leur réception. J'avais vraiment hâte de pouvoir les porter d'autant plus qu'il commençait à faire un peu plus froid à Paris avant mon départ en vacances.

La veste Sable, Émilie l'a voulu dans un esprit kimono mais en la structurant pour se rapprocher du blazer. C'est ce qui m'a vraiment plu, l'idée d'une veste pouvant être chic et portable au travail sans pour autant avoir le côté ultra strict de la veste tailleur. Le col et les manches viennent apporter la touche japonisante et ses épaules non tombantes structurent le tout.

La veste est entièrement doublée ce qui donne une pièce ultra aboutie et aux finitions impeccables, qui trouve très rapidement sa place dans un dressing. Sa coupe droite fait qu'elle convient à un grand nombre de silhouette, alors les filles à vos machines ^^

Ce qui est top avec la veste Sable c'est son montage qui est très simple, que se soit dans l'assemblage des différentes pièces que dans le montage de la doublure. C'est un modèle accessible aux couturières qui souhaitent réaliser leur première veste doublée. Vraiment je vous la conseille, lancez-vous ! En plus, on peut facilement s'amuser avec cette veste car on peut jouer avec les empiècements et ajouter un passepoil, des tissus contrastant.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m80 de tissus pour 1m50 de laize (vous pouvez prévoir moins de tissu si vous contrastez les manches et le col)
  • 1m70 de tissus pour la doublure et les poches
  • Du thermocollant pour le col

Les techniques utilisées :

  • La pose d'un col
  • Le montage de poches intégrées à une couture
  • Le montage d'une doublure
 

En ce qui concerne le montage, je vous conseille de monter la veste et la doublure en même temps car se sont sensiblement les mêmes étapes à suivre. Ainsi, vous gagnerez un peu de temps dans le montage de votre projet.

On commence donc par piquer les pinces poitrines (n'oubliez pas cette étapes d'autant plus qu'un erratum s'est glissé dans le livret d’Émilie, cette étape n'y figurant pas) et de monter les épaules. Après avoir thermocollé les deux bandes de col, on vient coudre endroit contre endroit la bande la plus courte avec le tissu principal de la veste, et la bande la plus longue avec la doublure. Ensuite, on s'attaque aux poches en cousant la doublure poche sur le haut ainsi que la seconde sur l'empiècement bas, pour venir les réunir et le coudre ensemble. On vient en même temps créer ce jeu d'empiècement qui apporte la touche d’originalité à la veste. Enfin, on termine par l'assemblage avec la doublure avec dans un premier temps les extrémités et le col et dans un second temps les manches et les côtés.

Très sincèrement, le livret est très bien conçu et clair. Il nous accompagne durant tout le montage et on avance pas à pas sans aucune appréhension. Mais pour vous accompagner  jusqu'au bout, Émilie vous a préparé un pas à pas du tonnerre que vous pouvez découvrir ici ^^

En ce qui concerne ma version, je l'ai cousu en 36 car je la voulais un peu ajustée et éviter des épaules trop tombantes. Je n'ai apporté aucunes modifications même en ce qui concerne la longueur contrairement à mes habitudes.

      [gallery link="none" size="large" ids="11478,11485,11479"]  

LE CHOIX DU TISSU


 

J'ai voulu ma première veste Sable très sobre pour coller à mon idée d'une veste portable au travail. Je me suis donc mise en quête d'un joli tissu fin, à l'esprit tissu de costume mais contenant de la laine, afin qu'elle soit structuré mais pas trop pour garder l'esprit kimono.

C'est lors d'un week-end du côté de Troyes que j'ai pu découvrir la boutique Ellen Décoration ou enfin les boutiques ^^ Car oui, c'est tout simplement plusieurs espaces très grands, chacun dédiés à un univers (décoration, ameublement, habillement, mercerie...). Il est vraiment impossible d'en sortir sans avoir trouvé son bonheur. La sélection de tissus est impressionnante, tous de belle qualité à des prix vraiment raisonnables. Le petit plus est qu'il y a aussi un rayon coupons pour les petits craquages ^^ Ce que j'ai vraiment aimé, c'est l'espace mercerie et plus particulièrement la mise en avant des boutons, car oui, j'aime les beaux boutons et que cela devient vraiment difficile d'en trouver.

Au final, j'ai craqué pour ce lainage fin mais souple de couleur bleu marine et d'un coton à pois crème et doré pour la doublure.

Le lainage, d'une qualité incroyable, est vraiment très agréable à coudre. Il ne glisse pas et ne s'effiloche pas. A porter, c'est aussi la même chose, il ne brille pas et laisse respirer pour un côté ultra confortable. En ce qui concerne la doublure, je pense que j'aurai du prendre un tissu ton sur ton pour les poches. Cela aurait évité d'avoir un espace claire sur le devant lorsque je bouge ou mets les mains dans les poches.

  Je vous invite à aller découvrir les jolies réalisations, des autres testeuses via Instragram ou leurs blogs : Basile et Léon, My Dress Made, Cindy Cousu main 3, Fanny Brooklyn, Lonelyasacreativecloud, Atelier Svila, Astreeinsta.   J'espère que ma version de la veste Sable vous aura plu et je vous donne rendez-vous samedi pour découvrir le sweat Granite !  

Très belle semaine à vous toutes !!

signature-cousette-cherie cousette-cherie-veste-sable-1 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" size="medium" ids="11486"]     Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer