Alala je suis ravie de vous retrouver cette semaine pour vous parler de la nouvelle collection de Dessine moi un patron. Elle est tout simplement canon!!! Oui oui encore plus que d'habitude ^^ 

On commence avec le Top bloom dans le superbe seersuckers lurex des Coupons de Saint Pierre. 

  cousette-cherie-top-bloom-1  

LE PATRON BLOOM


 

Une nouvelle fois j'ai eu la chance de faire partie de la team de choc pour tester la nouvelle collection d’Émilie. 

La nouvelle collection se compose de trois pièces et est placée sous le signe des robes et petits hauts avec Bloom et Leaf déclinables dans les deux versions. Et pour les soirées un peu fraîches, Émilie a pensé à une petite veste, Cherry. 

J'ai complètement craqué pour Bloom et Leaf. Deux modèles que je me suis tout de suite vue porter  cet été. 

Leaf arrive très vite sur le blog mais pour le moment place à Bloom !

Comme je vous le disais, Bloom est déclinable en robe mais aussi en petit haut. Il s'agit d'une pièce parfaite pour les beaux jours avec ses emmanchures devant festonnées et sa coupe à l'esprit chemise. Les courbes sont dessinées grâce à des pinces sur le devant et dans le dos. Le décolleté est profond pour dire que l'on est pas si sage ^^ Et dans le dos, surprise !!! un bavolet festonné !!! Contrairement à Rocaille, le bavolet n'a pas de pli creux, il est donc plus plaqué sur le dos. En version top, on le porte rentré dans son pantalon mais aussi noué sur un short pour une envie de vacances ^^

En ce qui me concerne, j'ai choisi la version top car les premiers versions cousues par Émilie me donnait vraiment envie de le porter sur mon short cet été ^^ J'adore les festons, alors forcément Bloom allait devenir un chouchou !! Je l'ai cousu en 38 mais selon la première version test, le décolleté est donc plus profond que celui que vous obtiendrez en achetant la version en boutique. C'est un choix voulu de ma part car je ne voulais vraiment pas d'un top sage ^^ Mis à part cela, tout est pareil que pour la version finale et je n'ai pas apporté de modification. Les pinces sont parfaitement placées et soulignent vraiment bien les courbes. Pour fermer mon Bloom, j'ai choisi de petits boutons blancs dénichés sur une brocantes.

  Le matériel nécessaire :
  • 1m50 de tissu pour 1m40 de laize
  • Du thermocollant
  • 7 boutons de 11mm de diamètre
Les techniques utilisées :
  • Les pinces
  • Le festonnage
  • La patte de boutonnage et boutonnières
 

Pour réaliser Bloom, je pense qu'une couturière ayant déjà quelques réalisations à son actif peut facilement se lancer. Les techniques utilisées ne sont pas compliquées mais demande de la minutie notamment pour les festons. Pour le reste, si vous n'avez jamais monté de parementure et réalisé de pinces, Bloom vous permettra d'appréhender assez facilement ces techniques. Mine de rien, il faut bien se lancer ^^

  cousette-cherie-top-bloom-5 cousette-cherie-top-bloom-7  

LE CHOIX DU TISSU


 

Il y a quelques semaines, un vent de folie a déambulé sur les réseaux sociaux avec une sélection tissu de dingue chez les Coupons de saint Pierre, du seersuckers lurex. Alors comment vous dire que j'ai craqué, il m'était impossible de résister face à cette matière que j'adore et à la pointe de brillant. Et je crois que je ne suis pas la seule vu toutes les merveilleuses réalisation que j'ai pu voir sur Instagram. 

Il est disponible en plusieurs couleurs, et avec rayures fines ou plus épaisses. Bref, on a le choix pour craquer ^^

Ce tissu est une tuerie !! Il est fin sans être trop transparent et marque bien les pinces et plis. Il n'a pas l'air de beaucoup se froisser en le portant. Ce qui est parfait en été alors que l'on a pas le courage de sortir son fer à repasser. 

Le lurex apporte la touche supplémentaire et modernise un tissu assez classique à la base. 

La seule chose que je pourrais lui reprocher, c'est qu'il n'ai pas un touché coton. Ce qui peut lui donner un aspect synthétique qui pourrait un peu freiner l'achat.

En dehors de cela, je l'adore et je regrette vraiment de n'avoir craqué uniquement sur ce bleu ciel à fines rayures ^^

  Alors que pensez-vous de cette nouvelle collection Dessine moi un Patron ? Vous avez craquer ?  

Je vous retrouve la semaine prochaine pour parler de Leaf, mon autre coup de coeur ^^

  signature-cousette-cherie cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-1  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11942,11943"]  
 

Alala, il m'en aura fallut du temps pour coudre cette blouse !!! Pourtant, j'avais tout... le tissu, le patron mais pas le temps au moment de sa sortie. Puis, l'hiver est arrivé et j'ai trouvé que mon tissu n'était plus vraiment de saison. J'ai donc patiemment attendu le retour du printemps pour coudre ma version de la blouse Rocaille de Dessine moi un Patron dans ce superbe coton chevronné et au détail lurex de chez Pretty Mercerie. 

  cousette-cherie-blouse-rocaille-2  

LE CHOIX DU TISSU


 

Peu avant l'hiver, j'ai eu une frénésie d'achat de tissus et principalement chez Pretty Mercerie qui chaque semaine nous dévoilait une sélection de dingue !!! Au cours d'une commande, j'ai craqué pour ce tissu en coton, au tissage chevron rehaussé de petits fils lurex. Le détail qui tue ^^

En l'achetant, j'ai tout de suite su qu'une Rocaille verrait le jour. Et oui, il m'arrive de plus en plus de me tenir à ma philosophie "un tissu acheté, un projet en tête" ^^. Le souci est que j'ai toujours plein de projets en tête, du coup la carte bancaire continue de chauffer ^^

Le tissu est parfait pour le rendu que je voulais pour ma blouse. Un tombé assez lourd pour une blouse structurée.

Pour cela, il me fallait un tissu avec de la tenue sans être trop épais. Le coton se coud très facilement du fait qu'il ne soit pas fluide et qu'il ne glisse pas. Il permet de bien marquer les différents détails de Rocaille, notamment le bavolet et le pli dans le dos. Sa douceur le rend très agréable à porter au quotidien.

Par contre, je dois vous avouer qu'il froisse assez rapidement, les photos n'ont pas été faciles à prendre car il fallait éviter les gros plis... Mais sa texture, son tissage chevron et la touche de brillant viennent absorber cette inconvénient. Oui oui les paillettes me tapent toujours autant dans l'œil ^^

  cousette-cherie-blouse-rocaille-2
 

LE PATRON ROCAILLE


Comme vous le savez, j'ai la grande chance de faire partie de l'équipe de testeuses d’Émilie pour chaque nouvelle collection de Dessine moi un Patron. Pour Rocaille, je ne disposais vraiment pas suffisamment de temps, pourtant le coup de cœur était bien là ! Imaginez ma frustration sur le coup de devoir remettre à plus tard cette cousette. Il aura fallu attendre le début d'année pour qu'elle passe sous ma machine à coudre. 

Rocaille c'est la blouse qui change radicalement de toutes les autres. Elle correspond parfaitement à l'univers d’Émilie et à l'esprit qu'elle souhaite donner à ses créations. Issue de la collection hiver, je trouve qu'elle s'adapte tout aussi bien au printemps ^^

Cette blouse est pleine de détails : une jeu de bas-volets sur le devant (deux formes possibles), un bas-volets dos au pli creux pour apporter du mouvement, un col avec fente pour un décolleté discret et des pattes d'épaules. En gros, les possibilités sont infinies pour convenir à toutes les envies !

En ce qui me concerne, j'ai réalisé ma blouse en 38 et elle tombe parfaitement avec mon tissu un peu épais. Peut être qu'avec un tissu plus fluide un 36 suffirait.... 

J'ai choisi de garder tous les détails qui font Rocaille. Un bas-volet arrondi sur le devant, le bas-volet a pli creux dans le dos. Je n'ai pas cousu les pattes d'épaules car j'avais peur que cela marque trop ma carrure et j'ai fini par retirer le col. À la base, je l'avais cousu, comme vous avez pu le voir sur Instagram. Mais en le portant, je me suis rendue compte que je n'étais pas du tout à l'aise. Je n'aime pas vraiment être serrée au niveau du cou et de me sentir "enfermée". C'est à ce moment là qu’Émilie a proposé un tuto pour retirer le col et en proposant de créer une parementure dos et une dans la continuité de la parementure de la fente devant. Direction Dessine moi un patron pour découvrir un tutoriel au top pour adapter votre Rocaille !

  Le matériel nécessaire :
  • 1m70 de tissu pour 1m40 de laize
  • 4 boutons si vous souhaitez l'ajouter à votre bavolet et aux pattes d'épaule
  • Du thermocollant
Les techniques utilisées :
  • Le montage des manches
  • La fente d'encolure
  • Le col
 

La blouse Rocaille a pas mal de points techniques dans sa réalisation, ainsi, je la conseille plutôt aux couturières intermédiaires ayant une bonne maitrise des bases de couture. Après, elle reste assez rapide à coudre malgré les nombreux détails.  En tout cas, si vous souhaitez une blouse qui change, avec un esprit mode au top, n'hésitez pas, Rocaille fait vraiment son petit (grand) effet !

Je vous souhaite une très belle semaine !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2

A VOUS DE JOUER


[gallery ids="11894,11893,11895"]
 

Et voilà, nous sommes samedi et pour débuter le week-end, je viens clôturer ma semaine dédiée à la nouvelle collection de Dessine moi un Patron. C'est du sweat Granite dont je vais vous parler aujourd'hui et c'est pour moi La belle surprise de cette collection ^^

  cousette-cherie-sweat-granite-1  

LE PATRON GRANITE


 

Comme je vous le disais, le sweat Granite est pour moi la pièce de cette nouvelle collection. Pourquoi ? Tout simplement car ce n'est pas un sweat comme les autres, il vient bousculer la forme classique.

Il garde le côté sportswear tout en étant féminin et un brin original. Sa forme est large, sa ligne d'épaule est tombante sur le bras, mais surtout ses manches sont Wahou !!! Le jeu de pli proposé au niveau du poignet apporte un superbe volume. Idéal pour une pièce à la pointe de la mode !

Ce sont tous ces éléments qui m'ont plu. Lorsque l'on coud Granite, on est assuré d'avoir une pièce qui vient bousculer la coupe classique du sweat.

Le matériel nécessaire :

  • 1m50 de tissus jersey ou molleton
  • 60 cm de bord côtes si vous retenez cette option

Les techniques utilisées :

  • La couture d'un tissu extensible
  • L'utilisation du bord côtes
 

Granite est conçu pour être cousu avec une surjeteuse, ainsi les marges de coutures sont de 0,7cm. Du coup, si vous souhaitez coudre votre sweat avec votre machine à coudre, pensez à rajouter quelques centimètres.

Le montage est vraiment simple et les explications sont claires pour que les débutantes soient à l'aise. Cependant, prenez votre temps si cela est la première fois que vous manipulez un tissu extensible et/ou une surjeteuse.

Normalement, l'encolure et les poignets sont en bord côtes. En ce qui me concerne, j'ai choisi de les réaliser dans mon tissu initial car il m'était difficile de trouver le bon coloris de bord côtes, mon tissu n'étant ni vraiment blanc ni vraiment écru. Mon tissu était assez extensible pour procéder de cette manière, autrement cela aurait été assez compliqué. Pour cela, j'ai coupé des bandes de la même largeur que celle voulu pour le bord côte. Concernant la longueur, j'ai enlevé quelques centimètre par rapport à la longueur de l'encolure et des poignets.

De manière générale, j'ai réalisé mon sweat granite en taille 36 pour éviter un côté trop ample. Cependant, je pense que j'aurais dû rallonger un peu mes manches pour obtenir le volume attendu. Mine de rien l'effet Wahou a été limité.

    [gallery size="large" ids="11513,11512,11511"]  

LE CHOIX DU TISSU


 

Ce tissu, je dois vous avouer que cela faisait longtemps que je louchais dessus. Du coup, je me suis empressée de l'acheter en sachant que j'allais coudre Granite.

C'est chez Super Bison que je l'ai trouvé. Comme je vous l'avais dis, j'aime beaucoup la sélection de tissu, notamment les jerseys et les molletons, que propose la marque. Certains sont trop mignons pour les enfants et d'autres conviennent parfaitement au dressing d'adulte.

Celui-ci est écru mais tricoté avec un fil noir pour un côté chiné que j'adore. Il change vraiment des sweats que l'on a pu voir. Et en plus, il est tout doux à l'intérieur pour un résultat ultra confortable et chaud ^^

Super Bison a dernièrement ajouté une sélection de bord côté pour les associer à leurs jerseys. Je ne sais pas s'il y en a un adapté à ce tissu mais tout ce que je peux dire c'est que ceux à paillettes ont l'air Canon!!!

  De votre côté, qu'avez-vous pensez de cette nouvelle collection Dessine moi un Patron ? Lequel est votre préféré ?  

Je vous souhaite un superbe week-end à tous !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-sweat-granite-1 cousette-cherie-sweat-granite-1 cousette-cherie-sweat-granite-1 cousette-cherie-sweat-granite-1  

A VOUS DE JOUER


[gallery columns="2" size="medium" ids="11493,11494"]   Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

C'est une semaine un peu particulière qui commence aujourd'hui car celle-ci sera dédiée à une marque que j'adore : Dessine moi un Patron !! Lorsque Émilie nous a dévoilé les patrons de sa nouvelle collection, je suis très tombée sous le charme du sweat granit et de la veste sable. Et c'est avec cette dernière que l'on commence la semaine ^^

J'ai la grande chance de faire partie de la super team de testeuse d’Émilie. A chaque fois, c'est un véritable plaisir de découvrir ses nouveaux patrons et de pouvoir échanger dans une ambiance de folie.  Vraiment merci les filles, vous êtes géniales !!!

  cousette-cherie-veste-sable-1  

LE PATRON SABLE


 

La nouvelle collection de Dessine moi un Patron est sortie mi-septembre et se compose de trois patrons : la robe Craie, le sweat Granite et la veste Sable. Ce sont ces deux derniers qui m'ont fait craquer et que j'ai instantanément cousu lors de leur réception. J'avais vraiment hâte de pouvoir les porter d'autant plus qu'il commençait à faire un peu plus froid à Paris avant mon départ en vacances.

La veste Sable, Émilie l'a voulu dans un esprit kimono mais en la structurant pour se rapprocher du blazer. C'est ce qui m'a vraiment plu, l'idée d'une veste pouvant être chic et portable au travail sans pour autant avoir le côté ultra strict de la veste tailleur. Le col et les manches viennent apporter la touche japonisante et ses épaules non tombantes structurent le tout.

La veste est entièrement doublée ce qui donne une pièce ultra aboutie et aux finitions impeccables, qui trouve très rapidement sa place dans un dressing. Sa coupe droite fait qu'elle convient à un grand nombre de silhouette, alors les filles à vos machines ^^

Ce qui est top avec la veste Sable c'est son montage qui est très simple, que se soit dans l'assemblage des différentes pièces que dans le montage de la doublure. C'est un modèle accessible aux couturières qui souhaitent réaliser leur première veste doublée. Vraiment je vous la conseille, lancez-vous ! En plus, on peut facilement s'amuser avec cette veste car on peut jouer avec les empiècements et ajouter un passepoil, des tissus contrastant.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m80 de tissus pour 1m50 de laize (vous pouvez prévoir moins de tissu si vous contrastez les manches et le col)
  • 1m70 de tissus pour la doublure et les poches
  • Du thermocollant pour le col

Les techniques utilisées :

  • La pose d'un col
  • Le montage de poches intégrées à une couture
  • Le montage d'une doublure
 

En ce qui concerne le montage, je vous conseille de monter la veste et la doublure en même temps car se sont sensiblement les mêmes étapes à suivre. Ainsi, vous gagnerez un peu de temps dans le montage de votre projet.

On commence donc par piquer les pinces poitrines (n'oubliez pas cette étapes d'autant plus qu'un erratum s'est glissé dans le livret d’Émilie, cette étape n'y figurant pas) et de monter les épaules. Après avoir thermocollé les deux bandes de col, on vient coudre endroit contre endroit la bande la plus courte avec le tissu principal de la veste, et la bande la plus longue avec la doublure. Ensuite, on s'attaque aux poches en cousant la doublure poche sur le haut ainsi que la seconde sur l'empiècement bas, pour venir les réunir et le coudre ensemble. On vient en même temps créer ce jeu d'empiècement qui apporte la touche d’originalité à la veste. Enfin, on termine par l'assemblage avec la doublure avec dans un premier temps les extrémités et le col et dans un second temps les manches et les côtés.

Très sincèrement, le livret est très bien conçu et clair. Il nous accompagne durant tout le montage et on avance pas à pas sans aucune appréhension. Mais pour vous accompagner  jusqu'au bout, Émilie vous a préparé un pas à pas du tonnerre que vous pouvez découvrir ici ^^

En ce qui concerne ma version, je l'ai cousu en 36 car je la voulais un peu ajustée et éviter des épaules trop tombantes. Je n'ai apporté aucunes modifications même en ce qui concerne la longueur contrairement à mes habitudes.

      [gallery link="none" size="large" ids="11478,11485,11479"]  

LE CHOIX DU TISSU


 

J'ai voulu ma première veste Sable très sobre pour coller à mon idée d'une veste portable au travail. Je me suis donc mise en quête d'un joli tissu fin, à l'esprit tissu de costume mais contenant de la laine, afin qu'elle soit structuré mais pas trop pour garder l'esprit kimono.

C'est lors d'un week-end du côté de Troyes que j'ai pu découvrir la boutique Ellen Décoration ou enfin les boutiques ^^ Car oui, c'est tout simplement plusieurs espaces très grands, chacun dédiés à un univers (décoration, ameublement, habillement, mercerie...). Il est vraiment impossible d'en sortir sans avoir trouvé son bonheur. La sélection de tissus est impressionnante, tous de belle qualité à des prix vraiment raisonnables. Le petit plus est qu'il y a aussi un rayon coupons pour les petits craquages ^^ Ce que j'ai vraiment aimé, c'est l'espace mercerie et plus particulièrement la mise en avant des boutons, car oui, j'aime les beaux boutons et que cela devient vraiment difficile d'en trouver.

Au final, j'ai craqué pour ce lainage fin mais souple de couleur bleu marine et d'un coton à pois crème et doré pour la doublure.

Le lainage, d'une qualité incroyable, est vraiment très agréable à coudre. Il ne glisse pas et ne s'effiloche pas. A porter, c'est aussi la même chose, il ne brille pas et laisse respirer pour un côté ultra confortable. En ce qui concerne la doublure, je pense que j'aurai du prendre un tissu ton sur ton pour les poches. Cela aurait évité d'avoir un espace claire sur le devant lorsque je bouge ou mets les mains dans les poches.

  Je vous invite à aller découvrir les jolies réalisations, des autres testeuses via Instragram ou leurs blogs : Basile et Léon, My Dress Made, Cindy Cousu main 3, Fanny Brooklyn, Lonelyasacreativecloud, Atelier Svila, Astreeinsta.   J'espère que ma version de la veste Sable vous aura plu et je vous donne rendez-vous samedi pour découvrir le sweat Granite !  

Très belle semaine à vous toutes !!

signature-cousette-cherie cousette-cherie-veste-sable-1 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" size="medium" ids="11486"]     Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

Même si le soleil est un peu réapparu, on avait surtout l'impression que l'automne était arrivé un peu en avance. Mais voilà, l'été n'est pas encore terminé ^^ En ce qui me concerne, j'ai encore quelques cousettes d'été de prévues car mes vacances ne sont que mi-septembre. Le top cédrat de Dessine moi un Patron en fait parti et c'est lui que je vous dévoile aujourd'hui dans cette superbe double gaze Nude de chez Cousette.

  cousette-cherie-top-cedrat-9  

LE CHOIX DU TISSU


 

La double gaze a été mise sous le feu des projecteurs ce printemps grâce à de nombreuses boutiques qui proposaient un choix de coloris de plus en plus large. C'est sa douceur et sa légèreté qui ont séduit les couturières faisant de ce tissu un incontournable de notre dressing. J'ai mis plus de temps que les autres (et oui on ne change pas les habitudes, mon temps de réaction est toujours lent ^^) avant de me lancer.

C'est grâce à la boutique Cousette que je me suis lancée et à sa proposition de découvrir sa double gaze Nude que je trouve sublime. En ce moment, je suis très couleurs douces, pastels d'où mon craquage pour la couleur nude. À sa réception je n'ai pas été déçue, j'avais entre mes mains un rose pastel très doux et lumineux.

Qu'est-ce que la double gaze ?

Pour comprendre la double gaze, il faut tout d'abord comprendre ce qu'est la gaze ^^

Il s'agit d'un tissu très fin qui est caractérisé par un tissage des fils de coton assez écartés. Il est donc plutôt fragile et transparent. Ainsi, la double gaze est simplement l'assemblage de deux épaisseurs de gaze relié avec des petits points invisibles. Elle est donc plus épaisse et non transparente ainsi, on est pas obligé de doubler notre réalisation.

L'avantage de la double gaze, c'est qu'elle est très douce et confortable. Elle convient parfaitement à des réalisations pour enfant mais pas que car nos blouses et tops peuvent facilement devenir de véritables doudou ^^

Elle a également un léger aspect froissé, qui réapparait tout de suite après le repassage.

Comment coudre la double gaze ?

En ce qui me concerne, j'avais lu à peu près tous les avis sur comment coudre la double gaze. Du coup, j'ai retenu pas mal d'astuces et précautions à prendre. La seule chose est que j'ai coupé ma double gaze comme n'importe quel autre tissu car le côté épais du tissu m'a un peu rassuré.

Je vous conseille donc à mon tour de :

  • Manipuler le tissu avec précaution pour éviter de tirer sur un fil
  • Utiliser une fine aiguille (60 ou 70)
  • Éviter les techniques de couture créant du volume (fronces...) pour éviter les épaisseurs
  • Repasser à une température pas trop élevée

La double gaze Cousette

Avant de découvrir la double gaze Cousette, j'avais déjà pu toucher et me rendre compte de la qualité et douceur que pouvait avoir ou non cette matière. En recevant ma double gaze nude, je me suis tout de suite rendue compte qu'elle répondait à tous les critères d'une superbe double gaze. Une douceur absolue, une épaisseur juste comme il le faut, un tissage qui se tient parfaitement.

Je vous invite donc vraiment à vous rendre sur la boutique en ligne pour vous lancer avec la double gaze. D'autant plus que Cousette propose de nouveaux coloris parfait pour l'été mais aussi pour préparer la rentrée ^^

  [gallery size="large" link="none" ids="11314,11318,11317"]  

LE PATRON CÉDRAT


 

C'est toujours un plaisir de découvrir les petits nouveaux d'Emilie la créatrice de Dessine moi un Patron. Je suis une adepte de ses créations et le look du jour le reflète car mon short Pippa (que vous pouvez retrouver ici ^^) vient accompagner le top Cédrat. Celui-ci est le fruit de la collaboration entre Dessine moi un Patron et le magazine "Mode et Travaux" du mois de juillet.

Ainsi, il n'est pas disponible sur le site de la créatrice mais vous pouvez facilement le retrouver sur le site du magazine, en téléchargement gratuit. Vous découvrirez aussi trois autres patrons, une jupe Super Bison, une robe volantée de DP Studio et une tunique asymétrique d'Amélie Thomas.

Le top Cédrat réuni trois caractéristiques parfaites pour un top d'été : facile à coudre, rapide, et ultra féminin.

Cédrat est certes simple à réaliser mais il regorge de petits détails tous ultra jolis. Tout d'abord, il y a ces petits noeuds au niveau des épaules. Puis ces grands empiècements en V sur le dos et le devant qui permettent de jouer avec un passepoil ou des tissus différents (mais ce n'est pas obligé, regardez moi ^^), Enfin, son décolleté dos un peu plongeant pour un côté ultra féminin.

Le top est réversible ainsi on peut choisir un tissu différent entre l'intérieur et l'extérieur et en fonction du sens où on le porte, le tissu intérieur se dévoile sur les noeuds d'épaules.

Comme je vous le disais, Cédrat est très facile à coudre et convient parfaitement aux couturières débutantes. Quel plaisir lorsque l'on débute que de se coudre un top tout simple mais à l'effet Waouh!!!

Je l'ai réalisé en taille 36 et cela a nécessité 1m50 de tissus, doublure comprise. Je l'ai tout de même rallongé de 5 cm afin qu'il corresponde à ma stature d'1m70. En dehors de cela, je n'ai fait aucune autre modification et le top tombe parfaitement.

Bon ce qu'il faut savoir, c'est que j'ai voulu allez un peu vite et j'ai malencontreusement coupé mon tissu au niveau du col devant... Rien de grave, une simple coupure de moins d'1cm, mais en plein sur le devant de mon top... Je dois vous avouer que j'étais pas très bien à ce moment là. Mais, hors de question de ne pas porter mon top, alors deux-trois points à la main pour rattraper le petit désastre ! Et oui, comme quoi, il arrive des catastrophes à chaque couturière ^^

  Et vous, avez vous succombé à la double gaze ? Quel autre patron me conseillez-vous ?  

Très belle semaines à toutes !

  cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11310,11311"] Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

Je suis super heureuse de vous retrouver aujourd'hui pour enfin vous dévoiler ma version du short Pippa, le petit dernier de Dessine moi un Patron. Lorsque Emilie m'a proposé de tester son Poum Poum short, je ne pouvais pas refuser tellement il est CANON !!

  short-pippa-cousette-cherie-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

Je dois vous confier un secret, j'ai créé ma petite tradition à moi ^^ Lorsque je voyage, j'essaie à chaque fois de trouver une boutique de tissus pour pouvoir rapporter quelques mètres (bon ça ne marche pas non plus à tous les coups ^^). C'est mon petit souvenir à moi ! De cette manière, lorsque je porte mon vêtement, je me souviens de ces bons moments.

Le tissu du jour est un de mes souvenirs de mon voyage en Floride d'avril dernier, acheté chez Ultra Fabrics, une boutique de Miami. La boutique est vraiment sympa et propose un choix très complet. Il est vraiment très facile de dénicher de jolies merveilles et il y a même un petit rayon "sales" au fond de la boutique. C'était mon premier achat américain, alors je dois vous avouer que la phase conversion yard/mètre a été compliquée ^^

J'ai spécialement acheté ce tissu pour réaliser mon Pippa. En le voyant, j'ai tout de suite su qu'ils étaient fait pour se rencontrer ^^ Il s'agit d'un vichy  un peu particulier. Ce n'est pas un simple coton mais un tissu tissé un peu plus épais. Ce tissage permet d'obtenir ces petites lignes qui forment des losanges (je suis désolée mais ils sont difficiles à montrer en photo, j'espère que vous les apercevrez). J'ai tout de suite aimé cet imprimé classique combiné à un tissage plus complexe pour un effet de dingue !

Le tissu est top pour réaliser Pippa, car son côté plus épais qu'un coton, lui apporte la tenue nécessaire pour une telle pièce. Pour autant, il ne tient pas chaud durant les chaleurs estivales. Il est aussi très agréable à coudre mais s'effiloche un peu, alors l'étape du surfilage n'est pas à négliger.

 

LE PATRON PIPPA


 

Pippa a été rebaptisé le Poum Poum short et la raison à cela est super simple : il nous fait un popotin de dingue !!! Véridique ^^ Au delà de ça, il s'agissait de son nom de code durant toute la phase de test du patron. On espérait toutes être sublimées en le portant et franchement Emilie a assuré car c'est définitivement le cas.

A la base, les shorts ne sont pas ma grande passion. Ils étaient pour moi synonyme de plage mais depuis l'année dernière, il m'arrive d'en porter à la ville dès lors qu'ils n'ont pas cet effet "vacances". Avec Pippa s'est définitivement le cas avec ces jolis détails féminins. Toute son originalité réside dans sa découpe devant qui lui donne un air de petite fleur. Combiné à des finitions au top avec ses poches italiennes, et ses parementures pour le bas, Pippa est vraiment une belle pièce à intégrer dans son dressing.

Ce que j'aime, c'est qu'il n'est ni taille basse, ni taille haute, ni trop court, ni trop long et que sa large ceinture vient souligner la taille. Il est ultra confortable à porter. Je n'ai pas eu besoin de le rallonger, d'ailleurs il est préférable de l'éviter au risque de perdre la forme du devant.

Concernant le choix de la taille, si vous hésitez entre deux tailles, je vous conseille de choisir celle en dessous. En ce qui me concerne, j'ai fait l'inverse de peur qu'il soit un peu juste, et au final j'ai du le reprendre.

La réalisation est assez simple et rapide. Il ne nécessite pas de connaissances poussées en couture et les explications font que tout s'emboite à la perfection. De même, grâce aux parementures du bas, on ne se prend pas la tête à réaliser un ourlet arrondi. On peut venir surpiquer les arrondis mais en ce qui me concerne j'ai choisi de faire des points invisibles, trouvant cela plus joli.

La seule erreur que je pense avoir faite, c'est dans le choix du tissu pour mes fonds de poches. J'aurai du en choisir un plus fin au lieu de reprendre mon tissu général. Du coup, le tissu ne bouge pas de la même manière sur la partie extérieure que sur la partie intérieure du devant.

De même, j'avais tout juste les 1m20 de tissu conseillés, j'ai donc du oublier les raccords au niveau de mes losanges...

Je vous invite également, à découvrir les versions des autres testeuses de Pippa : Basile et Léon, My dress Made, L'Atelier d'Alicia, Etoffes et Moleskine.

Me voilà avec le short parfait pour cet été, ultra feminin et preppy avec ses détails et son imprimé vichy ! Je vous conseille vraiment de vous lancer car à coup sûr vous aurez trouvé votre allié pour cet été. N'hésitez pas à me donner votre avis et à partager avec moi vos versions de Pippa ^^

  short-pippa-cousette-cherie-6 short-pippa-cousette-cherie-6 [gallery size="large" link="none" ids="11188,11194,11195"] short-pippa-cousette-cherie-6 short-pippa-cousette-cherie-6 signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" link="none" ids="11183,11184"]   Enregistrer Enregistrer