Aujourd'hui, je vais vous raconter une petite histoire, celle d'une robe devenue blouse ^^ Et oui, à la base, je devais vous présenter une robe. Cela faisait depuis le début d'année que je n'en avais pas cousu et un petit manque commençait à se faire sentir. J'ai donc eu envie de découvrir le premier patron de Cocowawa Craft, la Marshmallow Dress. J'ai tout de suis aimé l'univers frais et édulcoré qui est le reflet parfait de la joie de vivre qu'Ana, la créatrice, nous communique. cousettecherie-blouse-marshmallow4 cousettecherie-blouse-marshmallow4 cousettecherie-blouse-marshmallow4

Au premier abord, j'avais des doutes quant au côté très ample de la robe, accentué par la basque sous les hanches. Mais le dos boutonnée m'a complètement fait craquer ^^ Ce qui est top avec Marshmallow, c'est que l'on peut avoir plein de versions différentes. Avec ou sans manches, avec ou sans col Claudine, manches contrastante ou pas.... La mienne, je l'ai imaginé dans une version un peu chic, en crêpe et dentelles pour les manches. Et c'est ce que je fais avec ce superbe crêpe marine de chez Atelier de la Création, avec un peu de stretch, il est ultra confortable à porter. La dentelle a été plus difficile à trouver, il en existe en blanc et noir mais c'est plus rare en bleu marine. C'est chez DIY District que je l'ai trouvée!

En soi, Marshmallow n''est pas compliquée à réaliser. On s'occupe d'abord de la partie haute avec les manches et la patte de boutonnière dans le dos. Une fois cette partie cousue, on vient ajouter la basque froncée. Pour atténuer l'ampleur sur les hanches, j'ai enlevé 4-5 cm de chaque côté. Malheureusement, en essayant une seconde fois ma robe, je me suis rendue compte qu'elle était vraiment trop grande pour moi et ne mettait pas du tout ma silhouette en valeur... Franchement, j'étais vraiment triste face à ce constat car tout me plaisait dans Marshmallow, mes tissus, mes boutons... Du coup, pour éviter de ne pas profiter de tout cela, j'ai décidé de retirer la basque et de ne garder que le haut pour une blouse très chic. Je dois vous dire qu'au final je suis tout aussi ravie que si j'avais eu la robe initialement prévue. Je vais pouvoir la porter en toute circonstance et tous ses détails font qu'elle ne ressemble à aucune autre de mon dressing ^^

cousettecherie-blouse-marshmallow4 cousettecherie-blouse-marshmallow4 cousettecherie-blouse-marshmallow4 Comme quoi, la couture s'est définitivement top! Même en cas d'échec une solution est toujours possible pour profiter de sa cousette quoi qu'il arrive ^^ signature-cousette-cherie
L'été va et vient ces derniers jours sur Paris mais mon envie de robe, elle n'a pas du tout disparue ^^ Je me dis qu'à mon tour le moment des vacances arrivera et enfin je pourrais les porter sans trop difficulté et risquer qu'il ne pleuve (enfin croisons les doigts ^^). Après ma Forget me not, je suis donc resté sur ma lancée et c'est à nouveau un robe que je vous propose cette semaine. robe-sirocco-ateliersvila2 Avec les soldes, une frénésie d'achat de tissus m'était apparue et avec, mes travers. Depuis quelques mois, j'avais réussi à faire en sortant que les tissus nécessaires aux projets que j'avais en tête, afin d'éviter les superflus mais aussi de stoker trop de tissus dans mon petit appartement. Mais voilà, on me met devant des tissus tous plus beaux les uns que les autres, à des tarifs plus qu'attrayant et tout mes principes s'envolent ^^ Après un petit tour chez Mondial tissus, je suis repartie avec cette superbe dentelle corail que je me voyait déjà aborder fièrement sur les bords de plage mais sans aucune une idée du modèle. Une jupe ? Une robe ? Un top ? Bref il me fallait faire un choix ! C'est finalement vers le patron Sirocco de Dessine moi un Patron qui a retenu mon attention. J'avais réellement pris plaisir à coudre ma première version et me lancer une nouvelle fois, mais dans une version robe cette fois, m'a vraiment fait plaisir. Vu qu'il s'agissait de dentelle, je n'ai pas eu d'autres choix que de doubler ma robe. Du coup, j'ai garder le même procédé de montage mais en remplaçant les enformes par la doublure. Définitivement, le Sirocco est très simple à réaliser. Seule, la partie d'assemblage du dos et devant au niveau des épaules peut poser souci, mais les explications sont très claires et permettent d'y arriver sans difficulté. Pour passer du top à la robe, rien de plus simple, on allonge à la longueur voulue en veillant à avoir une légère forme trapèze pour passer au niveau des hanches. On termine par la pause des passants et des boutons au niveau des épaules et me voila avec une nouvelle robe que j'ADORE! ^^ robe-sirocco-ateliersvila2 robe-sirocco-ateliersvila2 robe-sirocco-ateliersvila2 robe-sirocco-ateliersvila2 signature-cousette-cherie