Après une petite semaine de pause et de repos, me voilà de retour avec une nouvelle cousette. Quel plaisir de prendre des photos en vacances, à découvrir de nouveaux endroits très jolis, tout en visitant. Le vrai plus de partir à la montagne (si vous m’avez suivi sur Instagram, vous avez pu voir que j’étais partie en Auvergne ^^), c’est que l’on ne meurt pas de chaud en période de canicule ^^

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un tissu qui a patiemment attendu son tour, le tissu Golden Flowers vert de gris de chez Cousette. Je n’arrivais pas à me décider sur le patron et j’ai changé un certain nombre de fois d’idée. Et oui, je n’avais pas envie de me tromper tellement je le trouve beau ^^ C’est finalement, le petit dernier de Cosy Little World, Ségur, qui m’a convaincu.

 

cousette-cherie-robe-segur-3

 

LE CHOIX DU TISSU


 

La boutique Cousette fait partie de mes boutiques référence en matière d’achat de tissu. J’achète les yeux fermés et à chaque fois que je me rend sur le site, je suis certaine de trouver ce que je cherche et de craquer très rapidement ^^ Depuis quelque temps, j’évite d’y jeter un oeil car j’essaie de réduire mon stock de tissu avant un éventuel déménagement et si je m’y rend je suis certaine de ne pas m’y tenir.

Depuis plusieurs saisons, la marque vous propose des collections capsule en son nom et en édition limitée. J’avais déjà eu l’occasion de vous en parler avec mon top Jimmy cousu dans le Jungle de Fleurs pastel issu de la collection « En attendant l’été ».

Cette fois-ci, j’ai été contactée pour découvrir un tissu de la collection « Trait d’or ». Mon choix c’est tourné vers Golden Flowers vert de gris, une vraie merveille ^^ Franchement le choix a été difficile car tous les tissus de cette collection sont beaux. Les versions caramel et nude sont sublimes et je pense rapidement craquer.

En dehors d’être très belle, cette viscose est incroyable. Fluide et douce au touché, elle se froisse très peu. C’est un véritable plaisir de la porter, surtout lorsqu’il fait chaud. Sa fluidité permet de ne pas mourir de chaud tout en restant bien habillée grâce à son joli tombé.

Généralement, je ne porte pas ce type de couleur mais cette fois, j’ai été conquise. Cette nuance de vert d’eau tirant vers le gris est parfaite. Lumineuse et délicate, je l’adore. Ce tissu est un vrai coup de coeur !!

 

Les + :

  • La qualité du tissu
  • Sa douceur et sa fluidité
  • La couleurs lumineuses

Les – :

  • Aucun

 

cousette-cherie-robe-segur-3

cousette-cherie-robe-segur-3

 

LE PATRON SEGUR


 

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais le patron Monceau de Cozy Little World est indéniablement celui que j’ai le plus cousu et rentabilisé. C’est donc toujours avec impatience que j’attends le petit dernier de la marque et je dois vous avouer que je suis jamais déçue ^^ J’ai cousu chaque modèle de la marque et à chaque fois je suis ravie et je prends un vrai plaisir.

Cela c’est confirmé au moment de la sortie du patron Ségur, encore une pépite que j’ai aussitôt acheté. Cette fois encore Cozy Little World a frappé fort avec un patron trop canon, aux possibilités infinies.

Ségur c’est à la fois un top mais aussi une robe avec lesquels on peut laisser libre court à son imagination de couturière. Bref, on se fait plaisir ^^ Il est parfait pour l’été avec ses fines bretelles (mais soutien gorge compatibles ^^), féminin et léger à porter.

Pour la version top, pas moins de 7 variantes possibles pour le devant et 4 pour le dos que l’on peut ensuite décliner en robe. On joue alors avec un devant simple ou boutonné, à basque ou avec un décolleté coeur, et même un ajout de frou-frou. Pour le dos, pareil, il peut être simple ou boutonné mais aussi élastiqué.

Vous l’aurez compris, l’achat du patron est très vite rentabilisé, d’autant plus qu’il est vraiment accessible en l’achetant en PDF.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m50 de tissu en 1m40 de laize pour la robe
  • 4 boutons de 10-12mm de diamètre
  • Du thermocollant

Les techniques utilisées :

  • Les pinces poitrine
  • Les fronces de la basque
  • Réalisation des boutonnières

 

En ce qui me concerne, j’ai eu envie d’une petite robe pour l’été et je l’ai eu ^^ Elle a été parfaite pour les dernières journées de canicule. L’alliance du tissu fluide et de la coupe est parfaite ! Pour ma robe, j’ai choisi la version boutonnée sur le devant et sans volant. Je la voulais très simple mais pas trop simple ^^

J’ai coupé une taille 38, et cette fois encore (cf mon article précédent et mes malheurs de taille ^^) c’était trop large… En fait, j’avais peur que la partie haute soit trop ajustée du coup je n’ai pas voulu tenter le 36. Finalement, la coupe est plutôt large et j’ai du reprendre sur les côtés pour obtenir une forme plus près du corps au niveau du haut.

En dehors de cela, je n’ai fait aucune modification. Le patron est simple à coudre et se prête parfaitement aux couturières débutantes qui pourront évoluer en fonction des variantes.

En résumé :

  • Un patron simple à coudre selon les options
  • Un patron très vite rentabilisé
  • Des marges de couture non incluses
  • Un patron qui taille large, pensez à couper une taille en dessous si besoin
  • Une robe parfaite pour les fortes chaleur mais qui peut se faire très chic
  • Un tissu qui s’adapte parfaitement grâce à sa fluidité

 

Je m’imagine déjà des versions tops, à glisser sous une veste ou un pull à l’automne. Et vous, est-ce que vous commencez également à réfléchir à vos projets de la rentrée ?

 

Très belle fin de semaine à tous !

signature-cousette-cherie

cousette-cherie-robe-segur-3

cousette-cherie-robe-segur-3

cousette-cherie-robe-segur-3

cousette-cherie-robe-segur-3

cousette-cherie-robe-segur-3

cousette-cherie-robe-segur-3

 

A VOUS DE JOUER


 

 

 

 

 

Quel plaisir de vous retrouver après un peu plus d’une semaine d’absence sur le blog. D’autant plus, que je vais vous parler d’une pièce que je voulais coudre depuis un sacré bout de temps, le caban Saint Michel de Cozy Little World dans un lainage bleu marine de l’Atelier de la Création pour coller parfaitement à l’esprit marin ^^

 

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

 

LE CHOIX DU TISSU


 

J’ai depuis plusieurs saisons maintenant un caban noir qui ne me quitte jamais lors de la saison hivernale. Du coup, c’est bien une version bleu marine qui me faisait rêver depuis quelques temps, pour compléter parfaitement ma garde-robe et faire un combo du tonnerre avec ma version noire.

J’ai mis pas mal de temps à trouver le lainage parfait pour me lancer (pas loin de deux années ^^). Je le voulais d’un bleu marine assez foncé, avec de la tenue car le caban est tout de même une veste structurée, et chaud pour tenir le choc en cas de températures négatives. C’est cette année que le miracle est venu lorsque la boutique l’Atelier de la Création m’a offert la possibilité de découvrir ce lainage 100% laine, bleu marine issu d’une fin de stock Max Mara. En le voyant, j’ai tout de suite su qu’il allait être parfait car il répondait vraiment à tout mes critères. Je n’avais donc plus aucune excuse pour ne pas me lancer ^^

Il s’agit donc d’un lainage ni trop fin, ni trop épais qui tient chaud avec ses 100% de laine (véridique je l’ai vérifié lors des températures glaciales à Boston ^^), et qui est très agréable à coudre. Il marque facilement au fer à l’aide d’une patte mouille pour ne pas abimer le tissu. Ce qui est très pratique lorsque l’on a comme ici plusieurs pièces qui nécessitent des coutures bien aplaties. Le fait qu’il ne soit pas trop épais est parfait pour passer sans trop de difficultés au moment de la couture du col.

Le tissu est encore disponible sur internet et à la boutique parisienne. Par contre, le métrage est un peu limité alors dépêchez vous ^^

 

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

 

LE PATRON SAINT MICHEL


 

Vous connaissez mon addiction pour le gilet Monceau de Cozy Little World (j’en ai cousu pas loin d’une dizaine depuis la sortie du patron ^^) ? Je pense que Saint Michel en sera une nouvelle, bien qu’il faille beaucoup plus de temps pour coudre un manteau ^^

Pour moi, le caban est un véritable basique à avoir dans sa garde-robe. Il va avec tout en étant ni trop court ni trop long, avec son col large, ses poches au niveau des hanches et son double boutonnage. Si je ne devais retenir qu’une forme de manteau, ce serait celle-ci ! Vraiment, il est très difficile pour moi de changer de forme pour l’hiver mais j’essaie petit à petit de sortir des sentiers battus ^^

J’ai acheté le patron du caban St Michel dès sa sortie en 2015, aussitôt il était imprimé et assemblé. Puis, plus rien… il est resté tel quel en attendant le tissu parfait. Du coup, cela m’a permis d’éviter de perdre du temps et d’attaquer aussitôt la partie couture.

Saint Michel est le caban parfait à mes yeux. Il regroupe tous les détails qui font la symbolique de ce modèle des poches passepoilées, des pattes d’épaules et de poignets (en option selon les goûts), un boutonnage croisé et un grand col qui une fois relevé nous donne une allure de folie.

En ce qui concerne ma version, je l’ai cousu en taille 38 afin que le manteau soit ajusté tout en me laissant la possibilité d’y glisser ma doudoune toute fine en dessous pour avoir encore plus chaud. J’ai gardé tous les détails mis à part les pattes d’épaules car mes sacs arrachent fréquemment les boutons à ce niveau. De même, pour structurer un peu plus les épaules, j’ai ajouté de fines épaulettes. J’ai choisi des boutons bleu marine tout simples, achetés chez les Coupons de  Saint Pierre.

Après avoir lu l’article de Like a bobo qui avait réalisé sa version du St Michel l’hiver dernier, j’ai moi aussi augmenté mes emmanchures afin d’avoir assez d’aisance pour y glisser un pull.

Le matériel nécessaire  :

  • 2m30 de tissu pour une laize d’1m50
  • 1m50 de tissu pour la doublure
  • 10 boutons de 25 ou 27mm
  • Du thermocollant

Les techniques utilisées :

  • Le montage d’un col
  • La réalisation de poches passepoilées (vous pouvez retrouver ici le tuto de Cozy Little World)
  • La réalisation de pattes d’épaules et de poignets
  • Le montage d’une doublure
  • La réalisation de boutonnières
  • Utiliser le thermocollant

 

Un manteau nécessite forcément un peu de connaissance de couture mais St Michel a vraiment été conçu pour se monter simplement et le livret d’explication est une bonne aide à chaque étape. Du coup, je pense que des couturières intermédiaires qui souhaitent se lancer dans un premier manteau peuvent facilement choisir ce caban. Les marges de couture sont incluses et la doublure dispose de ses propres pièces pour nous faciliter la vie, ainsi on se concentre pleinement sur la couture et les étapes un peu délicates.

Je n’ai pas grand chose à reprocher à ce patron qui frise pour moi la perfection. J’aurais peut être juste un peu resserré le bas des manches qui un peu large à mon goût. Les finitions sont nickels car l’on vient surpiquer au niveau du dos, des manches et du col. La doublure s’intègre parfaitement, laissant l’aisance nécessaire.

Bon vous l’aurez compris, je suis convaincue par St Michel qui risque de trouver une place permanente dans ma bibliothèque de patron.

 

Et vous, quel est votre manteau fétiche pour l’hiver ?

 

Très belle fin de semaine à toutes et bon CSF à toutes celles qui auront la chance d’y aller ^^

 

 

signature-cousette-cherie

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

cousette-cherie-caban-saint-michel-1

 

A VOUS DE JOUER


 

Enregistrer

Et voilà, nous avons eu à peine le temps de profiter du soleil et de la chaleur que déjà l’automne à commencer à pointer son nez. Je vous dis ça mais au fond j’aime beaucoup cette saison avec ses jolies couleurs et l’esprit d’avant fêtes de fin d’année. Les looks sont plus travaillés et les pièces plus abouties je trouve. Mine de rien l’idée de ressortir mes vestes et boots ne me déplait pas tant que ça ^^

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ressorti mon patron chouchou, le gilet Monceau de Cozy Little World. Quand j’y réfléchis il s’agit du patron que j’ai le plus utilisé que se soit dans sa version sweat que gilet tout en passant par une revisite en veste. Aujourd’hui, j’ai souhaité le modifier encore un peu plus en lui ajoutant un basque en bas dans l’esprit du gilet Marius de chez Balzac Paris.

Pour cela, je me suis appuyée de l’article de Solène du blog On Sunday Morning qui nous donne de supers conseils notamment pour éviter qu’il n’y ait trop de volume sur le bas avec le jeu de fronce. On part donc avec la base du gilet Monceau mais on coupe la hauteur 2 cm en dessous de la taille puis on vient ajouter la partie de la basque que l’on fronce pour obtenir le léger volume. Pour cela, on coup un rectangle de de 85 cm de long et deux rectangle de 42 cm. Pour la hauteur des rectangles, il s’agit du restant de hauteur du patron de base que vous avez enlevé au début (pensez bien à ajouter la valeur pour l’ourlet). Pour fermer mon gilet, rien de plus simple que des boutons pressions mais vous pouvez très bien choisir des boutons classiques avec la réalisation d’une boutonnière.

Pour réaliser mon gilet, j’ai choisi un jersey écossais gris de chez Lil Weasel que j’ai eu la chance de pouvoir découvrir. Au moment de choisir ce tissu, je n’avais aucun doute quant à l’imprimé. Puis les semaines sont passé et j’ai commencé à me demander s’il n’était pas trop éloigné de mes habitudes et de mon univers. Le déclic de soulagement m’est venu en essayant la première fois mon gilet. Il n’y avait aucun doute, mon intuition a été bonne, je suis dingue de mon gilet et de cette association ^^ Le jersey est très agréable à coudre car il n’est pas trop extensible. Doux à porter, je sens qu’il ne va plus me quitter ^^

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

signature-cousette-cherie

Je ne sais pas pour vous, mais je me situe dans une phase un peu compliquée en ce qui concerne l’organisation de mes idées, mes projets coutures… J’ai une folle envie de soleil, de tenues plus légères, de nouveaux patrons et tissus… Mais voilà, l’hiver est encore là, avec le froid et l’humidité. Du coup, il est difficile de résister à coudre des pièces printanières, sachant que l’on aura pas la chance de les porter tout de suite au risque de mourir de froid ^^

Du coup, cette semaine, j’ai essayé de combiner les deux. Une pièces suffisamment chaude pour pouvoir être facilement portée sous un manteau mais aux couleurs plus lumineuses pour être parfaite aux premiers rayons de soleil. Et quoi de mieux qu’un nouveau gilet Monceau de Cozy Little World mais version veste ^^

GiletMonceau-Melanie3

GiletMonceau-Melanie3

Ce patron fait définitivement parti de mes basiques absolus. J’ai réalisé plusieurs versions que se soit du gilet que du sweat, en version confortable que en veste plus chic… Bref, cette cousette, je pourrais (presque) la faire les yeux fermés.

Pour cette fois, j’ai eu envie de tester une version doublée apportant une touche plus finie, aboutie à un gilet. Et comment dire, le timing fut parfait car c’est à ce moment là que Fanny, la créatrice de cette merveille, a dévoilé sur son blog un tutoriel, permettant de le réaliser dans cette version, et que vous pouvez trouver ici

Pour le réaliser, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir une nouvelle gamme de jersey matelassé, bio et teint en France, que vient de développer Aurélie de la boutique Fil Etik. Je dois vous dire que j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce tissu, que j’ai choisi en blanc. Il est doux mais réellement doux, super agréable à coudre et déjà j’imagine d’autres réalisation en d’autres coloris pour des vêtements au style radicalement différents.

En guise de doublure, j’ai farfouillé dans toutes mes chutes et j’ai crié au miracle lorsque les pièces du patron sont tombées pile poil dans mon bout de coton gris de chez Pretty Mercerie et que j’avais utilisé pour ma blouse Cézembre. Alors forcément, avec ce choix, la couleur de mon biais est apparue comme évidente, il se devait d’être gris ^^

Pour la réalisation, comment dire… en fait il n’y a rien à dire mise à part rapide, efficace, totalement recommandé pour un vrai plaisir de couture même (et surtout) si l’on débute. En moins de deux heures, un nouveau gilet trouvait sa place dans mon dressing.

GiletMonceau-Melanie3

GiletMonceau-Melanie3

GiletMonceau-Melanie3

GiletMonceau-Melanie3

 

Et vous, avez-vous succombé à la tendance des tissus bio et éthique ?

signature-cousette-cherie