Même si le soleil est un peu réapparu, on avait surtout l'impression que l'automne était arrivé un peu en avance. Mais voilà, l'été n'est pas encore terminé ^^ En ce qui me concerne, j'ai encore quelques cousettes d'été de prévues car mes vacances ne sont que mi-septembre. Le top cédrat de Dessine moi un Patron en fait parti et c'est lui que je vous dévoile aujourd'hui dans cette superbe double gaze Nude de chez Cousette.

  cousette-cherie-top-cedrat-9  

LE CHOIX DU TISSU


 

La double gaze a été mise sous le feu des projecteurs ce printemps grâce à de nombreuses boutiques qui proposaient un choix de coloris de plus en plus large. C'est sa douceur et sa légèreté qui ont séduit les couturières faisant de ce tissu un incontournable de notre dressing. J'ai mis plus de temps que les autres (et oui on ne change pas les habitudes, mon temps de réaction est toujours lent ^^) avant de me lancer.

C'est grâce à la boutique Cousette que je me suis lancée et à sa proposition de découvrir sa double gaze Nude que je trouve sublime. En ce moment, je suis très couleurs douces, pastels d'où mon craquage pour la couleur nude. À sa réception je n'ai pas été déçue, j'avais entre mes mains un rose pastel très doux et lumineux.

Qu'est-ce que la double gaze ?

Pour comprendre la double gaze, il faut tout d'abord comprendre ce qu'est la gaze ^^

Il s'agit d'un tissu très fin qui est caractérisé par un tissage des fils de coton assez écartés. Il est donc plutôt fragile et transparent. Ainsi, la double gaze est simplement l'assemblage de deux épaisseurs de gaze relié avec des petits points invisibles. Elle est donc plus épaisse et non transparente ainsi, on est pas obligé de doubler notre réalisation.

L'avantage de la double gaze, c'est qu'elle est très douce et confortable. Elle convient parfaitement à des réalisations pour enfant mais pas que car nos blouses et tops peuvent facilement devenir de véritables doudou ^^

Elle a également un léger aspect froissé, qui réapparait tout de suite après le repassage.

Comment coudre la double gaze ?

En ce qui me concerne, j'avais lu à peu près tous les avis sur comment coudre la double gaze. Du coup, j'ai retenu pas mal d'astuces et précautions à prendre. La seule chose est que j'ai coupé ma double gaze comme n'importe quel autre tissu car le côté épais du tissu m'a un peu rassuré.

Je vous conseille donc à mon tour de :

  • Manipuler le tissu avec précaution pour éviter de tirer sur un fil
  • Utiliser une fine aiguille (60 ou 70)
  • Éviter les techniques de couture créant du volume (fronces...) pour éviter les épaisseurs
  • Repasser à une température pas trop élevée

La double gaze Cousette

Avant de découvrir la double gaze Cousette, j'avais déjà pu toucher et me rendre compte de la qualité et douceur que pouvait avoir ou non cette matière. En recevant ma double gaze nude, je me suis tout de suite rendue compte qu'elle répondait à tous les critères d'une superbe double gaze. Une douceur absolue, une épaisseur juste comme il le faut, un tissage qui se tient parfaitement.

Je vous invite donc vraiment à vous rendre sur la boutique en ligne pour vous lancer avec la double gaze. D'autant plus que Cousette propose de nouveaux coloris parfait pour l'été mais aussi pour préparer la rentrée ^^

  [gallery size="large" link="none" ids="11314,11318,11317"]  

LE PATRON CÉDRAT


 

C'est toujours un plaisir de découvrir les petits nouveaux d'Emilie la créatrice de Dessine moi un Patron. Je suis une adepte de ses créations et le look du jour le reflète car mon short Pippa (que vous pouvez retrouver ici ^^) vient accompagner le top Cédrat. Celui-ci est le fruit de la collaboration entre Dessine moi un Patron et le magazine "Mode et Travaux" du mois de juillet.

Ainsi, il n'est pas disponible sur le site de la créatrice mais vous pouvez facilement le retrouver sur le site du magazine, en téléchargement gratuit. Vous découvrirez aussi trois autres patrons, une jupe Super Bison, une robe volantée de DP Studio et une tunique asymétrique d'Amélie Thomas.

Le top Cédrat réuni trois caractéristiques parfaites pour un top d'été : facile à coudre, rapide, et ultra féminin.

Cédrat est certes simple à réaliser mais il regorge de petits détails tous ultra jolis. Tout d'abord, il y a ces petits noeuds au niveau des épaules. Puis ces grands empiècements en V sur le dos et le devant qui permettent de jouer avec un passepoil ou des tissus différents (mais ce n'est pas obligé, regardez moi ^^), Enfin, son décolleté dos un peu plongeant pour un côté ultra féminin.

Le top est réversible ainsi on peut choisir un tissu différent entre l'intérieur et l'extérieur et en fonction du sens où on le porte, le tissu intérieur se dévoile sur les noeuds d'épaules.

Comme je vous le disais, Cédrat est très facile à coudre et convient parfaitement aux couturières débutantes. Quel plaisir lorsque l'on débute que de se coudre un top tout simple mais à l'effet Waouh!!!

Je l'ai réalisé en taille 36 et cela a nécessité 1m50 de tissus, doublure comprise. Je l'ai tout de même rallongé de 5 cm afin qu'il corresponde à ma stature d'1m70. En dehors de cela, je n'ai fait aucune autre modification et le top tombe parfaitement.

Bon ce qu'il faut savoir, c'est que j'ai voulu allez un peu vite et j'ai malencontreusement coupé mon tissu au niveau du col devant... Rien de grave, une simple coupure de moins d'1cm, mais en plein sur le devant de mon top... Je dois vous avouer que j'étais pas très bien à ce moment là. Mais, hors de question de ne pas porter mon top, alors deux-trois points à la main pour rattraper le petit désastre ! Et oui, comme quoi, il arrive des catastrophes à chaque couturière ^^

  Et vous, avez vous succombé à la double gaze ? Quel autre patron me conseillez-vous ?  

Très belle semaines à toutes !

  cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11310,11311"] Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
Le printemps est ma saison favorite ! Les premiers rayons du soleil, les fleurs, les chants des oiseaux... Ah bon je m’égare ? ^^ C'est aussi là période où l'on peut porter un top et une petite veste sans avoir trop chaud et ça c'est juste parfait ! Alors forcément, c'est instinctif chez moi je couds des vestes ^^ cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 Cette année, j'ai eu envie d'une veste à l'esprit kimono pour son côté décontracté mais ultra chic. Mais comment dire, il est sacrément difficile de trouver un patron, alors le patron parfait n'en parlons pas. C'est là, que je me suis rappelée du kimono réalisé par Julie l'année dernière avec le patron Marana de Kit by Klo. Ni une ni deux, Julie m'a prêté le patron et je me suis immédiatement mise à coudre ma nouvelle veste. C'est une pièce que je n'avais pas dans mon dressing et pourtant c'est à mes yeux une pièce intemporelle qui peut se porter au quotidien mais aussi en soirée.

Marana est pile poil ce que je recherchais, un kimono à la coupe épurée et qui soit tout même personnalisable. Son empiècement devant et la découpe du col permettent d'intégrer un joli passepoil ou de jouer sur le contraste de tissu. Le kimono se compose d'une partie extérieure et une partie parementure pour l'intérieur. Cette seconde partie est assez large, ce qui permet d'avoir une jolie finition sans doublure. On s'attaque dans un premier temps à la partie extérieure puis à la partie du col. C'est peut être la partie la plus délicate bien que Marana soit super simple à réaliser. D'ailleurs, je le conseille aux débutantes qui souhaitent se lancer dans un projet veste assez simple. Le plus important avec le col est de ne pas passer outre l'étape du repassage afin que celui-ci soit le plus plat possible. On vient donc fixer le col à la partie extérieure du kimono puis on vient coudre la parementure au col. Pour maintenir le col et éviter que la parementure ne se balade, j'ai fait une petite surpiqûre le long du bord du col et je n'ai oublié pas d'inclure la parementure au moment de coudre la manches. Le patron est conçu pour une stature d'1m65, j'aurai donc dû la rallonger de 5cm mais je voulais garder un esprit petit veste courte. 

Pour mon premier kimono, j'ai opté pour un jacquard bleu un peu ethnique de chez Cousette. J'avais flashé dessus il y a pas mal de temps mais c'est durant les soldes de cet hiver que j'ai craqué. Il est parfait pour l'esprit veste que je voulais donner à mon kimono. Bien entendu, vous pouvez également choisir un tissu plus fluide pour garder l'esprit initial du kimono. D'ailleurs, j'imagine bien une version à porter en blouse en prévoyant une petite fermeture sur le devant ^^

cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 J'attends vos avis sur cette première version de Marana :) signature-cousette-cherie

Cet hiver je pense avoir fait une fixette sur la flanelle, cette matière ultra douce et chaude parfaite lorsqu'il fait froid et que l'on a envie d'une sensation de confort.

C'est une matière que j'avais l'habitude de porter étant petite, notamment pour des pyjamas et des petites chemises à carreau ^^ Même si j'adore toujours ces deux pièces, j'ai eu envie d'utiliser la flanelle pour des réalisations plus féminines mais qui gardent leur confort. Oui oui c'est possible d'allier les deux ^^

jupe-nina-cousettecherie jupe-nina-cousettecherie

C'est chez Cousette que j'ai totalement craqué en achetant quasiment toute sa sélection de flanelle à pois (seule la terracotta m'a échappé ^^). Grise, noir, blanche j'ai eu un vrai plaisir à recevoir ces tissus à chacune de mes commandes. La version grise avait donné une robe Vogue de Louis Antoinette Paris qui ne me quitte pas. Aujourd'hui, c'est la version noir que je vous dévoile avant de trouver le projet parfait pour la version blanche. 

Je ne vais pas vous faire à nouveau l'éloge de cette flanelle qui est juste ouf!! Mais je peux vous dire aujourd'hui, après moult lavage, qu'elle résiste super bien. Elle ne peluche pas et ne rétrécie pas au lavage, me permettant de profiter de ma robe Vogue encore quelque temps. 

Ce tissu je l'ai tout de suite vu pour une jupe toute mignonne, Tout comme Julie avec sa jupe Manon du livre de Jolie Bobine. De mon côté, j'ai craqué pour la version femme de la jupe Lucie de Super Bison, la jupe Nina. J'avais adore réaliser leur gilet Adèle et cela s'est confirmé avec la jupe. C'est pour moi le patron parfait de la traditionnelle jupe patineuse mais tout en ayant des petits détails qui viennent casser le côté classique. Un empiècement en pointe sur le devant, la possibilité d'ajouter une boutonnière de décoration, des fronces pour le volume. Bref j'adore !

Les explications sont toujours aussi claires et permettent vraiment aux couturières débutantes de se lancer. D'ordinaire, je ne suis pas fan des explications avec photos, préférant les schémas plus claires. Mais avec super Bison les photos sont bien pensées avec des tissus neutres qui nous permettent de tout de suite comprendre la démarche à suivre. 

J'ai réalisé ma version en 38 mais à pense qu'un 36 aurait suffit, ou alors j'aurais dû tirer un peu plus sur l'élastique au moment de le coudre afin de resserrer l'arrière. Du coup, je n'ai pas vraiment l'effet taille haute initialement voulu. Malgré cela, cette jupe je l'aime et cet amour est d'autant plus fort avec ma flanelle à pois favorite ^^

jupe-nina-cousettecherie jupe-nina-cousettecherie jupe-nina-cousettecherie Il me reste la flanelle blanche à utiliser, des idées ? signature-cousette-cherie
Ces dernières semaines, j'ai comme fait une fixation sur les blouses d'automne laissant quelque peu de côté ma passion pour les robes. Enfin, cela n'a pas vraiment duré longtemps ^^ robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie

Il a suffit que Louis Antoinette dévoile sa nouvelle collection et plus particulièrement la robe vogue pour me faire succomber. Ni une ni deux, le tissu était trouvé et acheté pour une robe "so preppy". C'est chez Cousette que j'ai craqué avec ce lainage fin gris à pois sur lequel je louchais depuis plusieurs semaines.

Ce tissu, je l'ADORE!!! Non sans rire, il est parfait et répond à tout ce que j'aime. Très agréable à coudre et à porter, il me tiendra chaud lorsque qu'il fera plus froid et cela veut dire que je pourrais porter ma robe tout l'hiver. Son imprimé petits pois, combiné à là flanelle sont parfait pour un look résolument "preppy" comme je l'aime. J'aime tellement ce tissu, que je suis vraiment à deux doigts de l'acheter en noir et en marine. Comment ça je suis addict ^^

La nouvelle collection Louis Antoinette je l'avais observé de loin. Mais en venant plus près, je me suis aperçue qu'il existait un trésor : la robe Vogue. Tout me plaît chez elle, les empiècements devant avec le détail des poches, les petits plis sur les manches... Et comme d'habitude tout est bien placé et tombe à la perfection. Les finitions sont aussi parfaites.

Pour la réalisation, la robe demande un peu de temps, une bonne après midi je pense. On s'occupe d'abord des détails avec les plis poches la création de l'empiècement du devant. Ensuite, je me suis attaquée au dos avec ses pinces et son empiècements puis j'ai assemblé les deux parties. On vient fixer le zip invisible puis la parementure pour avoir une jolie finition au niveau du col. Pour ma part, j'ai réalisé une petite surpiqure à ce niveau, car je n'aime pas quand ma parementure ressort. Et pour finir, je me suis occupée des manches avec ses pinces.

En soit, il n'y a pas de grande difficulté pour cette robe, mais elle demande de la minutie. Il ne faut donc pas hésiter à prendre son temps pour réaliser certaines étapes, notamment celles concernant le devant de la robe.

robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie robe-vogue-cousettecherie Et vous, quel sera votre patron de robe fétiche pour cet hiver ? signature-cousette-cherie
Vous vous souvenez, courant février Cousette éditait sa première collection capsule de tissu intitulée "Trait pour trait" ? Et bien Cécilia  réitère l'expérience pour les beaux jours et cela pour notre plus grand bonheur. Au programme, une nouvelle version du Abstract Mountain en quartz rose et trois autres motifs aux couleurs résolument printanières accompagnées d'un touché et d'une fluidité incroyable parfaite pour les premières chaleurs. Alors forcément, lorsque Cécilia nous a demandé si on était à nouveau prêtes à découvrir ses nouvelles merveilles, il nous était difficile de dire non. D'autant plus, que j'ai tout de suite craqué pour le Jungle de Fleurs ^^ Top Jimmy - Cousette (2) Top Jimmy - Cousette (2) Le tissu Jungle de Fleurs est définitivement annonciateur des beaux jours, des températures plus douces grâce à ses tons pastels et lumineux. Au delà d'être un vrai plaisir à coudre du fait qu'il ne glisse pas, c'est en la portant que l'on se rend compte de la qualité de cette viscose. Elle est d'une douceur incroyable, et sa légèreté fait que l'on oublie la chaleur et cela même avec des manches longues. Le tissu est un peu transparent mais pour une blouse, il n'y a pas de nécessité de le doublé. Par contre, si vous souhaitez réaliser une robe ou jupe, je vous conseille de prévoir une légère doublure. C'est le top Jimmy de la nouvelle marque de patrons Ready to Sew que j'ai choisi pour mettre en avant mon Jungle de Fleurs. Finalement c'est l'histoire de deux coups de coeur car Jimmy a intégré rapidement après sa sortie notre bibliothèque de patrons. Le modèle est simple à coudre et est assez épuré tout en restant très féminin. J'ai tout de suite aimé son aspect simple et confortable tout en intégrant de petit détail qui viennent le différencier de mes autres tops. Pour évaser le bas, un jeu de quille vient s'intégrer entre le devant et le dos et au niveau des manches raglans, de petits plis viennent créer un joli effet plissé. Une réalisation simple car la créatrice vous propose sur son blog de vous accompagner avec un pas à pas, mais aussi rapide car en moins de 3h vous voilà avec un nouveau top. Pour que vous aussi vous puissiez réaliser ce modèle, il vous faudra prévoir entre 1m60 et 1m70 de tissu (laize de 1m40). Pour ma part, j'ai choisi de ne pas monter de parementure tel que cela est prévu mais de poser un biais plus adapté avec la fluidité de la viscose. Top Jimmy - Cousette (2) Top Jimmy - Cousette (2) Top Jimmy - Cousette (2) Top Jimmy - Cousette (2) Mon top Jimmy associé au tissu Jungle de Fleurs de Cousette m'offre une tenue parfaite pour les journées ensoleillées ^^ signature-cousette-cherie