Je pense que l'hiver a décidé de se jouer de nous. Un coup nous avons froid, un coup il nous semble que le printemps est tout proche. C'est un peu cette réflexion que je commençais à avoir et déjà j'imaginais mes créations coutures pour le printemps. Mais voila, la météo est venue perturber mes plans avec des températures très fraîches me laissant abandonner toutes idées de vestes légères et de matières plus fines. Ni une ni deux, il a fallu reprendre ses esprits et repenser à des pièces plus chaudes.  VesteBurda-Melanie1 VesteBurda-Melanie1

Du coup, j'ai eu envie de ressortir mes lainages et notamment celui-ci de chez Les Coupons de Saint Pierre, disponible en coupon de 3 mètres. J'avais envie d'une pièce pouvant à la fois être portée comme une veste mais aussi comme un gilet pour un côté plus décontracté.

Ce lainage est parfait car il n'est ni trop fin ni trop épais, permettant d'obtenir un juste milieu à savoir un joli tombé avec un super confort. De plus, il est vraiment très agréable à coudre et son touché est juste sublime car très doux. Son gros point positif, il ne s'effiloche pas !!! Ainsi, pas besoin de surfilage car vraiment les rebords sont beaux et propres. Mine de rien, c'est un détail qui compte car cela nous permet de nous consacrer à d'autres détails et d'obtenir une pièce plus rapidement.

Les magazines Burda, je dois avouer que je les achète très rarement. Impression que les modèles ne se renouvellent pas, découragement face au décalage du patron... Malgré cela, chaque mois je me rend chez le vendeur de journaux pour découvrir les nouveaux modèles et il arrive que l'un d'entre eux, voir plusieurs, sortent du lot et me fassent craquer. Cela fut le cas, avec le numéro de septembre 1015 et sa superbe veste kimono en couverture. J'ai tout de suite aimé sa coupe ample mais structurée et les petits détails qui viennent parfaire le tout. 

Le numéro propose deux déclinaisons du modèle. Un sans ceinture et à composer avec un tissu double-face et un avec une ceinture et un rebord contrastant. J'ai décidé de mixer les deux versions pour ne retenir que le bord contrastant et en enlevant la ceinture (mais qui peut être remplacée par une jolie ceinture en cuir que je vous recommande pour une silhouette équilibrée). 

Pour la réalisation, prévoyez une taille en dessous de celle que vous prenez habituellement car les modèles Burda taillent large et celui ci encore plus. Ensuite, rien de compliqué, le modèle est en quatre pièces. Deux pour le dos et la partie arrière des manches et deux pour le devant. Des poches sont également prévues pour accompagner la veste. La seule phase nécessitant de la patience est la pose du ruban sergé pour le bord afin qu'il soit le plus régulier possible mais aussi car la partie à couvrir est relativement importante et donc nécessite de prendre son temps. La veste dispose aussi d'un ourlet revers classique au niveau des manches (je dois vous avouer que j'ai souri car je les ai réalisées en regardant Cousu Main samedi et au moment où les candidats faisaient ceux de leur pantalon ^^).  VesteBurda-Melanie1 VesteBurda-Melanie1 VesteBurda-Melanie1 VesteBurda-Melanie1   Et vous, le froid est-il venu bousculer vos idées coutures ? signature-cousette-cherie

Lorsque France de la boutique Atelier de Dina, nous a proposé de tester l'un de ses tartans, je lui ai tout de suite répondu que j'étais partante. Il s'agit pour moi d'un tissu qui entre parfaitement dans mon style souvent "preppy". Pourtant, je ne possédais aucune pièce de ce type, ce qui m'a surpris ^^ 

J'ai donc choisi le tartan Marine et rouge, deux couleurs que j'adore associer. Et une fois le tissu entre les mains, je n'ai pas été déçue. Le tissage est parfait, épais mais pas trop ce qui le rend idéal dans sa manipulation et les couleurs sont éclatantes. Déjà plusieurs idées se bousculaient, sans vraiment me décider. Par rapport à ce que j'avais pu voir sur les réseaux sociaux, il y avait beaucoup de robes et blouses qui avaient déjà été réalisées en tartan. Mais voilà, j'avais envie de quelque chose de différent, bien que les différentes propositions me faisaient envie. 

C'est en voyant le style guide de décembre de J.Crew et plus précisément un pantalon en tartan marine et vert que j'ai eu le déclic. Il me fallait un pantalon de ce style ^^

Pantalon Tartan -Atelier de dina 8

Mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'après toutes ces années de couture, je n'avais jamais réalisé de pantalon. Il était pour moi, THE pièce qui me faisait peur et plus particulièrement la fermeture éclair en braguette... Du coup, vous devez me trouver un peu folle, de me lancer un tel défi avec ce tissu. Car oui, sans compter la difficulté de la réalisation, je me suis ajoutée celle des raccords pas franchement évidents avec les différentes lignes, couleurs... Mais voilà, j'avais à cœur de relever ce défi mais cela n'a pas été sans embûches..

Pantalon Tartan -Atelier de dina 2

Dans un premier temps, il s'est posé la question du patron. Il m'en fallait un assez simple et avec des explications claires pour que mon premier pantalon soit le plus réussi possible. Après avoir longtemps hésité et parce qu'il me trottait dans la tête depuis quelques temps maintenant, j'ai choisi le modèle du Burda d'avril 2010. Vous allez me dire que je n'ai pas choisi la facilité car les explications des Burda sont souvent obscures. Mais voilà, il répondait parfaitement à mes souhaits, à savoir une coupe cigarette, une longueur 7/8 et une taille ni trop haute ni trop basse.

Une fois le patron décalqué, est venue la phase fatidique du découpage et de la prise en compte des raccords pour le tissu. Dans l'ensemble, je suis assez satisfaite car chaque jambe est identique et les lignes sont à bonne hauteur. Un vrai miracle pour moi qui galère toujours avec les motifs. De même pour la fermeture braguette, je m'en étais fait tout un monde mais après avoir visionné plusieurs tutoriels et lu pas mal d'explication, la réalisation s'est faite très rapidement et très facilement. J'ai juste dû refaire la surpiqûre au niveau de l'arrondi car je n'étais pas satisfaite.

Pantalon Tartan -Atelier de dina 6

Non mon vrai souci a été lié à la taille. Au moment de l'essayage, pas moyen de passer totalement une jambe... Ce qui peut être assez problématique lorsque l'on coud un pantalon... Dans mon esprit (et dans les faits) les patrons Burda ont toujours taillé grand. Mais dans le doute, j'avais tout de même coupé mon tissu une taille au dessus de celle habituelle. Pourtant, cela n'a pas suffit car je ne pouvais l'enfiler. Une fois la passe du "mince j'ai dû prendre du poids" ^^, et heureusement que j'avais prévu une marge de couture suffisant, j'ai réussi à dégager de l'espace en piquant un peu plus loin qu'à l'initial.

Le plus rageant n'a pas été la perte de temps mais je me suis aperçue en démontant la couture initiale sur l'un des côtés, que les raccords ne tombaient plus pile poil, et qu'un petit décalage s'était créé. Mais voilà, après tout cela, je n'avais plus le courage de tout démonter surtout que le décalage ne se voit que de très près.

Détail pantalon tartan 2

Et vous, succomberez-vous à la tentation du tartan ?

signature-cousette-cherie