Les tissus matelassés, je les adore. Dès qu'un jersey matelassé sort j'ai envie de l'acheter mais finalement il y en a assez peu dans les différentes boutiques ou alors ils finissent pas tous se ressembler. Du coup, j'ai eu envie de me lancer dans le matelassage de tissu. Ainsi, plus de souci, il me ressemblera et correspondra parfaitement à mes envies. Ce qui est top avec le matelassage c'est que l'on peut utiliser cette technique pour les vêtements, veste, empiècements... mais aussi les accessoires comme les pochettes et sacs. C'est aussi l'allié parfait pour les accessoires pour enfant, couverture, gigoteuse...  cousettecherie-diy-matelassage4

QU'EST-CE QUE LE MATELLASSAGE ?


Il existe plusieurs techniques dites de "matelassage" mais toutes ont pour objectif de donner du relief à un tissu tout en réalisant un motif. Bien que ces techniques soient voisines et semblent similaires, la manière de procéder est différente et donne un résultat différent.

Le matelassage ou quilting consiste à assembler trois épaisseurs de tissus (tissu-rembourrage-tissu) puis à dessiner des motifs grâces à des surpiqures réalisées soit d'après un tracé géométrique soit en piqué libre ou avec un transfert de dessin. Cette technique peut aussi être associée à celle du patchwork. Cette technique est aussi utilisé pour réaliser des capitonnages om les épaisseurs sont maintenues par des points isolés.

Le boutis est une technique très ancienne qui consiste également à créer des motifs en relief mais cette fois on vient rembourrer seulement certaines parties. On a donc deux toiles auxquelles on ajoute du rembourrage au fur et à mesure pour obtenir le dessin voulu.  

COMMENT PROCEDE T-ON ?


  cousettecherie-diy-matelassage4
  1. On choisit un tissu pour l'extérieur, un tissu pour l'intérieur et on achète du rembourrage. Vous verrez, il existe plusieurs épaisseurs de rembourrage. On le choisi en fonction de son projet mais de manière générale je vous conseille le médium. De même, il existe aujourd'hui des molleton thermocollant, cela évite que celui-ci ne bouge pour les projets avec peu de surpiqure.
  2. Sur un des tissus, on vient tracer les formes ou dessiner le motif que l'on souhaite obtenir. Pour cela, j'utilise un feutre qui s'efface à la chaleur. Le trait est plus fin et s'efface moins d'avec une craie tailleur.
  3. Pour mon projet du jour (une pochette enveloppe, j'ai choisi de réaliser un quadrillage. Pour cela, j'ai coupé un rectangle de 21x48cm dans chacun de mes trois éléments. Ensuite, sur chaque côté, j'ai marqué tous les 5cm pour pouvoir les relier les uns aux autres/
  4. Une fois vos traits tracés, on vient fixer chaque partie de quadrillage avec des épingles. On veille à bien les positionner perpendiculairement au sens de couture.
  5. Ensuite, on vient surpiquer à la machine à coudre. Pas besoin de changer de pied presseur. Une fois cette étape terminée vous voilà avec votre matelassage que vous pourrez utiliser selon votre projet.
  6. Pour terminer la pochette enveloppe, j'ai coupé une pointe de sorte à ce qu'elle ait une hauteur de 10 cm. Ensuite, j'ai posé un biais tout autour de mon matelassage. Enfin, j'ai rabattu sur 15 cm la partie à l'opposé de la pointe, que je suis venue maintenir par deux piqures de chaque côté. Un bouton pression pour refermer et le tour est joué !
cousettecherie-diy-matelassage4 cousettecherie-diy-matelassage4

LES QUESTIONS QUE L'ON SE POSE


  • Est-ce que le fait de matelasser fait rétrécir le tissu coupé ? Pour ma part, je ne l'ai pas constaté. Peut-être du fait que mon motif de soit pas trop resserrer. Je vous ferais un retour lors d'une prochaine tentative.
  • Est-ce long ? Oui c'est long à réaliser mais le résultat peut vraiment en valoir le coup.
  • Peux-ton utiliser tous les types de tissus ? Il me semble que oui tant que les tissus du dessous et du dessus ont la même tenue et rigidité.
cousettecherie-diy-matelassage4 cousettecherie-diy-matelassage4   Je pense vous présenter des motifs de matelassage, dites-moi si cela vous tente ^^ signature-cousette-cherie
Petit à petit, mon envie que le printemps revienne ressurgis. Le froid, l'humidité, l'absence de soleil ont assez duré à mon goût. Mais voilà, l'hiver est toujours là, je dois réfréner mes envies de cousettes printanières. J'ai donc trouvé un petit compromis, je couds des vêtements plus léger mais dans des couleurs plus hivernales ^^ cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 Cette semaine, j'ai jeté mon dévolu sur le patron Budapest de la petite marque Born To Experiment. Elle dispose déjà de plusieurs modèles féminins mais c'est en découvrant la blouse Budapest sur Instagram que j'ai vraiment découvert l'univers de sa créatrice. Edwige nous propose des pièces confortables mais ultra féminines et modernes pour pouvoir les porter au quotidien mais aussi pour aller travailler. La blouse Budapest (déclinable aussi en robe) m'a tout de suite plu avec son décolleté dos et son empiècement haut sur le devant. Ces deux éléments laisse toutes les possibilités en ce qui concerne les déclinaisons. Empiècement contrastant, dentelle et passepoil seront parfait pour rendre unique votre blouse. Deux plis, un sur le devant et l'autre dans le dos, viennent ajouter une forme ample ultra confortable. Au départ, je voulais réaliser une version assez sobre, noire et dentelle. Mais en regardant mes tissus, je me suis dit qu'une version tartan me tentait bien, pour rester dans ma continuité de mon addiction au carreaux commençait cet automne. D'autant plus, qu'en commandant ce tartan black and white de chez Pretty Mercerie, je n'avais pas d'idée de patron pour le mettre en valeur. La réalisation est assez simple et intéressante pour les couturières qui souhaitent apprendre de nouvelles techniques car on voit les plis, les pinces poitrines, la pose de poignets de manche, la gestion d'empiècement. Sans réelles difficultés si on prend son temps pour les réaliser. Les empiècements devant et dos sont doublés pour de jolies finitions mais je vous conseille de bien surpiquer la jonction dos pour que la marge de couture ne ressorte pas.J'ai effectué une seule modification au patron en élargissant les emmanchures car je n'étais pas à l'aise en enfilant la première fois la blouse, trop serrée, pas libre de mes mouvements. cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 cousettecherie-blouse-budapest2 Je suis sous le charme de cette blouse Budapest qui m'a donné envie de découvrir les autres modèles de Born to Experiment :) signature-cousette-cherie