Cette cousette, cela fait quelques semaines qu’elle attend son heure pour être sur le blog. Il faut dire que l’on a tendance à laisser de côté les manches longues durant l’été ^^ Même si un petit été indien perdure ces derniers jours, l’automne commence à approcher et les looks de rentrée sortent du placard.

Ma blouse Vertige d’Atelier Scämmit est parfaite pour les premiers frimas avec la couleur si douce de ce coton de chez Frou-Frou.

 

cousette-cherie-blouse-vertige-1

 

LE CHOIX DU TISSU


 

J’ai eu la chance de collaborer au début du blog avec la mercerie froufrou en vous proposant des tutoriels comme des pompons en tissu ou un tote bag personnalisé. C’est donc toujours avec un grand plaisir que je couds leurs tissus à la superbe qualité. Leur univers est doux, féminin, mais aussi enfantin ce que j’aime beaucoup. Je ne résiste jamais à faire un petit tour dans la boutique physique de Montmartre. Mine de rien, on a toujours besoin d’un petit quelque chose au rayon mercerie ^^

Le tissu que j’ai utilisés aujourd’hui, fait partie de la collection « I love couture », aujourd’hui bien installée au sein des fournitures Frou-Frou. Pour ma cousette, j’avais envie d’une couleur douce et d’un imprimé plutôt discret et ce tissu répond à tous mes critères. Son motif point rosé sur fond ivoire est vraiment joli, plein de douceur et discret comme je le souhaitais. Il est disponible dans d’autres coloris : bleu ciel ; sur fond bleu ; violet ; ….

Le tissu est facile à coudre, non transparent et avec une belle tenue tout en restant fluide. Il est donc parfait pour Vertige, structurée sur le corps et la boutonnière mais légère avec son volant.

Le seul reproche que je peux faire sur ce tissu est qu’il garde les plis de lavage. Après me direz-vous, c’est du coton ^^ Je vous conseille donc de le repasser alors qu’il est encore un peu humide pour enlever le léger froissage.

Les + :

  • La qualité du tissu
  • Sa tenue
  • Non transparent

Les – :

  • Garde le froissage du lavage

 

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

 

LE PATRON VERTIGE


 

Quoi de mieux qu’une petite blouse pour bien commencer la rentrée. Bon même si je dois vous avouer que cela fait quelques semaines que je l’ai cousu… Mais on va dire que j’aime tellement la rentrée que j’ai très vite anticipé ^^

La vérité est que j’avais eu un coup de coeur pour les derniers patrons d’Atelier Scämmit et que je ne pouvais pas attendre d’en coudre au moins un quitte à ne pas porter ma blouse tout de suite. J’ai commencé par la blouse Vertige mais Liseron et Envol devraient suivre assez rapidement.

La blouse Vertige est intemporelle. Son absence de pince poitrine est compensé par une coupe cintrée pour un style très actuel. Son empiècement dos en V peut être souligné d’un volant ou non selon le style que l’on souhaite donner à sa blouse. Elle répond parfaitement à ma lubie du moment le boutonnage sur le devant ^^ Et pour celles qui le souhaitent, Vertige est aussi déclinable en robe.

En ce qui me concerne, j’ai cousu ma blouse en taille 38 et dans effectuer de modifications majeures mis à part rallonger les manches. Mon seul souci a été d’oublier d’acheter 6 boutons… Du coup, avec 5 cela passe mais avec 6 cela aurait été mieux notamment au niveau de la poitrine.

J’ai beaucoup aimé l’idée de ne pas avoir de pinces poitrine. La blouse est très agréable à porte tout en étant féminine avec le léger cintrage sur la taille. Je ne peux pas vous dire l’effet qu’elle peut avoir avec une forte poitrine mais à mon niveau l’effet me convient et le tombé est top.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m30 de tissu en 1m40 de laize
  • 6 boutons de 10-12mm de diamètre
  • Du thermocollant

Les techniques utilisées :

  • Les coutures anglaises
  • Doubler un empiècement avec la technique du fourreau sans aucune couture apparente
  • Le montage une manche
  • Réaliser une patte de boutonnage simplifiée
  • Terminer l’encolure avec la méthode du biais simplifié

 

Je pense que la blouse Vertige est destinée à un niveau intermédiaire de couture car elle conjugue pas mal de technique de couture qui nécessite d’avoir déjà quelques cousettes à son actif. Pour celles qui souhaiteraient tout de même se lancer, une vidéo de pas à pas est en ligne pour vous accompagner durant le montage.

 

En résumé :

  • Un tissu parfait grâce à sa tenue
  • Un tissu coton qui garde le froissage du lavage
  • Des finitions parfaites
  • Des marges de couture incluses
  • Une vidéo d’accompagnement pour le montage

 

Et vous quel est votre projet parfait pour bien commencer la rentrée ?

 

Je vous souhaite un très bon week-end !

signature-cousette-cherie

 

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

cousette-cherie-blouse-vertige-1

 

A VOUS DE JOUER


 

 

 

À ce qu’il paraît, c’est le printemps depuis hier…. Bizarrement mon gros pull me laisse penser le contraire avec un hiver encore bien présent. Mais voila, mon esprit n’est plus aux cousettes chaudes et réconfortantes. Mon envie de prévoir le printemps est plus forte et une fixette sur le rose pâle pointe peu à peu son nez à l’image de ma cousette du jour, la blouse Eugénie d’Atelier Scämmit dans cette superbe viscose texturées de chez France Duval Stalla. 

 

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

 

LE CHOIX DU TISSU


 

Fin janvier a été marqué par la réouverture de la boutique physique France Duval Stalla dans le quartier de Saint Germain-des-Près à Paris. C’est la boutique de la tentation par excellence. Déjà avec l’ancienne boutique, il m’était impossible de repartir les mains vides. Alors forcément j’attendais avec impatience la réouverture et je dois vous dire que je n’ai pas été déçue. Le nouvelle espace est sublime!!! Lumineux, épuré et frais à l’image de l’univers de France.

La boutique est beaucoup plus grande pour accueillir encore plus de merveilles comme vous pouvez facilement l’imaginer. Durant toute la visite, on a le sentiment d’être hors du temps, coupé du bruit et de l’euphorie parisienne. L’alliance parfaite entre détente et shopping couture ^^ Encore merci France pour ton accueil si chaleureux!!

Forcément j’ai craqué mais en restant bien sage quand même ^^ Je me suis tout de suite sentie attirée par cette viscose texturée, tout simplement sublime. Elle existe dans plusieurs coloris dont ce rose pâle, qui je pense sera ma couleur du printemps (le bordeaux aussi était à tomber ^^). Le tissu est tres agréable à coudre, il ne glisse pas et ne s’effiloche pas. Vraiment la qualité est à tomber! À porter c’est la même chose, doux et fluide on ne le sent pas. Seul bémol, il se froisse quand même et donc à la fin de la journée le rendu est moins sympa. 

Je pense craquer pour les autres couleurs mais j’évite de me rendre trop souvent à la boutique sinon mon banquier risque de criser ^^

 

 

LE PATRON EUGENIE


 

Bon je tiens à vous prévenir mais vous risquez de beaucoup entendre parler d’Atelier Scämmit dans les prochaines semaines sur le blog. Je suis dingue de tous les derniers patrons de la marque que je trouve féminin et délicat. Je les ai tous commander et chacun a déjà son tissu d’attribué ^^

La blouse Eugénie n’avait pourtant pas été un coup de coeur. Issue de la collaboration d’Atelier Scämmit avec la superbe Eugénie, instagrameuse à l’univers si doux et que j’adore, cette blouse je la trouvais magnifique portée mais je ne m’imaginais pas la porter. Puis les versions se sont multipliées sur les réseaux sociaux et petit à petit l’idée de la coudre a germé dans mon esprit. Le déclic a eu lieu en achetant ma viscose. L’évidence a été immédiate, je ne pouvais qu’associer ces deux éléments de douceur et de féminité. 

Eugénie est une robe déclinable en blouse à la jolie encolure cache-coeur, et avec un joli volume sur le bas obtenu grâce à une basque froncée sous la poitrine.

 

J’ai retenu toutes les observations faites via toutes les réalisations pour  obtenir la version la plus adaptée à mon quotidien et à ma morphologie. J’ai donc cousu Eugénie en 38, mais en abaissant de 2cm la ligne de poitrine et en rendant le décolleté moins plongeant. Toutes ces adaptations sont simples à réaliser grâce aux explications fournies avec le patron. J’ai également coupé la basque dans la plus petite taille car je souhaitais limiter le volume créé par les fronces. 

Pour souligner l’encolure cache-coeur, j’ai posé un passepoil en coton tissé dans un ton crème tirant un peu vers le rose.

 

Le matériel nécessaire 

  • 1m50 de tissu en 1m40 de laize
  • 80 cm de passepoil, dentelle… pour une jolie bordure
  • 80 cm de biais si vous le coupez pas dans votre tissu 

Les techniques utilisées

  • Les pinces poitrine
  • La pose d’un biais de propreté
  • Le fronçage
  • Les coutures anglaises

Eugénie est une blouse simple à réaliser mais qui fait tout de suite son petit effet. Elle permet aux débutantes de découvrir de nouvelles techniques de couture sans prise de tête et en étant accompagnées par un livret aux explications assez claires et précises. 

On peut réaliser Eugénie dans une version blouse mais aussi dans une version robe. En fait, une multitude de versions sont à votre portée et n’hésitez pas à découvrir toutes les Eugénies réalisées sur Instagram pour vous inspirer !

 

Et vous, attendez-vous avec autant d’impatience que moi le printemps ? Qu’elles sont vos idées cousettes ?

 

Je vous embrasse et à très vite !

signature-cousette-cherie

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

cousette-cherie-blouse-eugenie-4

 

A VOUS DE JOUER


 

 

Ces dernières semaines, j’ai eu assez peu de temps pour coudre de belles pièces qui nécessitent de prendre son temps et d’avoir de la patience. Du coup, plusieurs projets sont restés en attente alors même que j’avais eu gros coup de cœurs pour eux au moment de leur sortie. Bref frustrant…

atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5

atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5

atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5

Le manteau France Duval x Atelier Scämmit est le premier de cette liste. Avant même sa sortie, les photos postées par sa créatrice sur Instagram me rendaient dingue. Un manteau à la coup simple et confortable tout en gardant un côté chic, voila ce qu’il me fallait! Ce manteau est issu d’une super collaboration entre deux créatrices. Le modèle, dessiné par France Duval Stalla, est assez près de corps et permet en fonction du tissu d’être porté en manteau ou en gilet. Long, avec un col châle et des manches hybrides (classique au dos et kimono devant), vous avez la possibilité de l’adapter à toutes vos envies en jouant avec l’ajout de poches. Il s’agit pour moi du manteau ou veste dont on ne peut se passer das sa garde robe. Intemporel, il convient à toutes les circonstances, tous les styles et à toutes les saisons selon le tissu choisi.

Pour cette première réalisation, j’ai eu la chance de pouvoir utiliser ce superbe jacquard d’Un chat sur un Fil. Il est tellement magnifique avec son imprimé ethnique subtilement teint pour garder un côté chic. J’ai du faire face à un sacré dilemme avec ce tissu… Il était aussi beau sur l’envers que sur l’endroit, un côté gris foncé et l’autre gris clair allant vers le blanc. J’ai fini par me décider pour le côté foncé car j’avais peur de ne pas porter une veste trop claire, surtout en cette saison. Bon vu qu’il s’agit d’un jacquard et non d’un lainage, cette veste est parfaite pour la mi-saison (automne et printemps) par contre pour les grands froids, il faut miser sur un tissu plus épais ^^

Le manteau a une coupe assez simple malgré son col châle, je le conseille donc aux couturières qui veulent se lancer dans la réalisation d’un premier manteau. D’autant plus, qu’une super vidéo de pas à pas est mise à disposition sur le site d’Atelier Scammït. Elle est vraiment top et super bien réalisée car elle vous accompagne durant toute la réalisation du modèle. Ainsi, au moindre doute, on s’arrête, on regarde, et on coud avec succès. Pour ajouter une touche à ma veste, j’ai choisi de coudre des poches passepoilées (car mine de rien une veste c’est pas mal avec des poches ^^). J’ai donc choisi de mettre en avant l’autre face, plus claire, de mon jacquard afin d’avoir ce côté contrastant qui me plait bien. Pour moi, l’indicateur d’un patron réussi pour une veste et manteau, c’est la finition avec la doublure et les parementure. Rien de plus énervant qu’une veste jolie à l’extérieur mais que l’on ose pas enlever car la doublure ne tombe pas bien à  l’intérieur. Ici ce n’est pas le cas, les enformes bas et manches vient parfaitement faire la fonction entre la doublure et le tissu pour un tombé nickel.

Petits conseils : Mon jacquard étant fin, j’ai réalisé ma veste en 38, par contre pour un manteau plus épais, ne pas hésiter à faire un taille au dessus. Souvent, les patrons sont trop court au niveau des manches, cela n’est pas le cas ici car je les ai rallongées mais pour rien car j’ai du les retoucher à la fin.

atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5

atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5

atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5

Je vous souhaite une belle semaine 🙂

signature-cousette-cherie

Comme on dit, « mieux vaut tard que jamais » ^^. Vous souvenez-vous du concours Atelier Scämmit en partenariat avec Pretty Mercerie et Mollie Makes ? Durant celui-ci, Johanna vous proposait de découvrir son nouveau patron, la blouse Stockholm puis de lui dévoiler votre version.

Pour ma part, j’étais complètement tombée sous le charme de cette blouse et je vous avais proposé une version tout en dentelle blanche. Malheureusement, je n’avais pas eu le temps de réaliser ma deuxième version dans la foulée. Jusqu’à aujourd’hui 😉

Blouse Stockholm - Atelier Svila (5)

Blouse Stockholm - Atelier Svila (5)

Nous avions eu, avec Julie, la chance de pouvoir choisir un tissu parmi l’incroyable sélection de Pretty Mercerie. Ce tissu à fleur, je lui ai tout de suite vu une destinée vers Stockholm et je ne pense pas m’être trompée… Tout d’abord, le tissu est vraiment très agréable à coudre et surtout à porter. Il est assez fin et souple, du coup, on pourrait penser qu’il glisse facilement et donc devienne un calvaire à coudre. Mais il n’en est rien, je n’ai pas eu besoin de faufiler, les épingles seules ont suffit. Par contre, je vous conseille tout de même de le coudre avec une aiguille assez fine (environ 70).

Pour la réalisation, mon avis n’a pas changé. Cette blouse est vraiment simple et parfaitement adaptée aux débutantes. Pour ma seconde version, j’ai réalisé les manches dans leur version intégrale, soit avec les volants à plis au bout. Au départ, j’étais assez septique de ce type de détail car il ne correspond pas vraiment à ce que j’ai l’habitude de porter. Finalement, je trouve qu’il apporte une touche plus aboutie à ma Stockholm et la différencie vraiment des autres blouses de ma garde-robe. Même si la réalisation n’est pas très compliquée, je pense qu’il est nécessaire de faire preuve de minutie pour coudre les plis car ils sont vraiment petits… On peut donc assez vite déborder et le rendu n’est pas vraiment au rendez-vous…

 

Blouse Stockholm - Atelier Svila (5)

Blouse Stockholm - Atelier Svila (5)

Blouse Stockholm - Atelier Svila (5)

 

Un petit coup de repassage et voilà le tour est joué, me voilà repartie avec une nouvelle Stockholm 🙂

signature-cousette-cherie