Quel plaisir de vous retrouver après un peu plus d'une semaine d'absence sur le blog. D'autant plus, que je vais vous parler d'une pièce que je voulais coudre depuis un sacré bout de temps, le caban Saint Michel de Cozy Little World dans un lainage bleu marine de l'Atelier de la Création pour coller parfaitement à l'esprit marin ^^

  cousette-cherie-caban-saint-michel-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

J'ai depuis plusieurs saisons maintenant un caban noir qui ne me quitte jamais lors de la saison hivernale. Du coup, c'est bien une version bleu marine qui me faisait rêver depuis quelques temps, pour compléter parfaitement ma garde-robe et faire un combo du tonnerre avec ma version noire.

J'ai mis pas mal de temps à trouver le lainage parfait pour me lancer (pas loin de deux années ^^). Je le voulais d'un bleu marine assez foncé, avec de la tenue car le caban est tout de même une veste structurée, et chaud pour tenir le choc en cas de températures négatives. C'est cette année que le miracle est venu lorsque la boutique l'Atelier de la Création m'a offert la possibilité de découvrir ce lainage 100% laine, bleu marine issu d'une fin de stock Max Mara. En le voyant, j'ai tout de suite su qu'il allait être parfait car il répondait vraiment à tout mes critères. Je n'avais donc plus aucune excuse pour ne pas me lancer ^^

Il s'agit donc d'un lainage ni trop fin, ni trop épais qui tient chaud avec ses 100% de laine (véridique je l'ai vérifié lors des températures glaciales à Boston ^^), et qui est très agréable à coudre. Il marque facilement au fer à l'aide d'une patte mouille pour ne pas abimer le tissu. Ce qui est très pratique lorsque l'on a comme ici plusieurs pièces qui nécessitent des coutures bien aplaties. Le fait qu'il ne soit pas trop épais est parfait pour passer sans trop de difficultés au moment de la couture du col.

Le tissu est encore disponible sur internet et à la boutique parisienne. Par contre, le métrage est un peu limité alors dépêchez vous ^^

  [gallery link="none" columns="2" size="large" ids="11624,11623"] cousette-cherie-caban-saint-michel-1  

LE PATRON SAINT MICHEL


 

Vous connaissez mon addiction pour le gilet Monceau de Cozy Little World (j'en ai cousu pas loin d'une dizaine depuis la sortie du patron ^^) ? Je pense que Saint Michel en sera une nouvelle, bien qu'il faille beaucoup plus de temps pour coudre un manteau ^^

Pour moi, le caban est un véritable basique à avoir dans sa garde-robe. Il va avec tout en étant ni trop court ni trop long, avec son col large, ses poches au niveau des hanches et son double boutonnage. Si je ne devais retenir qu'une forme de manteau, ce serait celle-ci ! Vraiment, il est très difficile pour moi de changer de forme pour l'hiver mais j'essaie petit à petit de sortir des sentiers battus ^^

J'ai acheté le patron du caban St Michel dès sa sortie en 2015, aussitôt il était imprimé et assemblé. Puis, plus rien... il est resté tel quel en attendant le tissu parfait. Du coup, cela m'a permis d'éviter de perdre du temps et d'attaquer aussitôt la partie couture.

Saint Michel est le caban parfait à mes yeux. Il regroupe tous les détails qui font la symbolique de ce modèle des poches passepoilées, des pattes d’épaules et de poignets (en option selon les goûts), un boutonnage croisé et un grand col qui une fois relevé nous donne une allure de folie.

En ce qui concerne ma version, je l'ai cousu en taille 38 afin que le manteau soit ajusté tout en me laissant la possibilité d'y glisser ma doudoune toute fine en dessous pour avoir encore plus chaud. J'ai gardé tous les détails mis à part les pattes d'épaules car mes sacs arrachent fréquemment les boutons à ce niveau. De même, pour structurer un peu plus les épaules, j'ai ajouté de fines épaulettes. J'ai choisi des boutons bleu marine tout simples, achetés chez les Coupons de  Saint Pierre.

Après avoir lu l'article de Like a bobo qui avait réalisé sa version du St Michel l'hiver dernier, j'ai moi aussi augmenté mes emmanchures afin d'avoir assez d'aisance pour y glisser un pull.

Le matériel nécessaire  :

  • 2m30 de tissu pour une laize d'1m50
  • 1m50 de tissu pour la doublure
  • 10 boutons de 25 ou 27mm
  • Du thermocollant

Les techniques utilisées :

  • Le montage d'un col
  • La réalisation de poches passepoilées (vous pouvez retrouver ici le tuto de Cozy Little World)
  • La réalisation de pattes d'épaules et de poignets
  • Le montage d'une doublure
  • La réalisation de boutonnières
  • Utiliser le thermocollant
 

Un manteau nécessite forcément un peu de connaissance de couture mais St Michel a vraiment été conçu pour se monter simplement et le livret d'explication est une bonne aide à chaque étape. Du coup, je pense que des couturières intermédiaires qui souhaitent se lancer dans un premier manteau peuvent facilement choisir ce caban. Les marges de couture sont incluses et la doublure dispose de ses propres pièces pour nous faciliter la vie, ainsi on se concentre pleinement sur la couture et les étapes un peu délicates.

Je n'ai pas grand chose à reprocher à ce patron qui frise pour moi la perfection. J'aurais peut être juste un peu resserré le bas des manches qui un peu large à mon goût. Les finitions sont nickels car l'on vient surpiquer au niveau du dos, des manches et du col. La doublure s'intègre parfaitement, laissant l'aisance nécessaire.

Bon vous l'aurez compris, je suis convaincue par St Michel qui risque de trouver une place permanente dans ma bibliothèque de patron.   Et vous, quel est votre manteau fétiche pour l'hiver ?  

Très belle fin de semaine à toutes et bon CSF à toutes celles qui auront la chance d'y aller ^^

    signature-cousette-cherie cousette-cherie-caban-saint-michel-1 cousette-cherie-caban-saint-michel-1 cousette-cherie-caban-saint-michel-1 cousette-cherie-caban-saint-michel-1 cousette-cherie-caban-saint-michel-1 cousette-cherie-caban-saint-michel-1  

A VOUS DE JOUER


  [gallery ids="11635,11634,11636"] Enregistrer
 

C'est une semaine un peu particulière qui commence aujourd'hui car celle-ci sera dédiée à une marque que j'adore : Dessine moi un Patron !! Lorsque Émilie nous a dévoilé les patrons de sa nouvelle collection, je suis très tombée sous le charme du sweat granit et de la veste sable. Et c'est avec cette dernière que l'on commence la semaine ^^

J'ai la grande chance de faire partie de la super team de testeuse d’Émilie. A chaque fois, c'est un véritable plaisir de découvrir ses nouveaux patrons et de pouvoir échanger dans une ambiance de folie.  Vraiment merci les filles, vous êtes géniales !!!

  cousette-cherie-veste-sable-1  

LE PATRON SABLE


 

La nouvelle collection de Dessine moi un Patron est sortie mi-septembre et se compose de trois patrons : la robe Craie, le sweat Granite et la veste Sable. Ce sont ces deux derniers qui m'ont fait craquer et que j'ai instantanément cousu lors de leur réception. J'avais vraiment hâte de pouvoir les porter d'autant plus qu'il commençait à faire un peu plus froid à Paris avant mon départ en vacances.

La veste Sable, Émilie l'a voulu dans un esprit kimono mais en la structurant pour se rapprocher du blazer. C'est ce qui m'a vraiment plu, l'idée d'une veste pouvant être chic et portable au travail sans pour autant avoir le côté ultra strict de la veste tailleur. Le col et les manches viennent apporter la touche japonisante et ses épaules non tombantes structurent le tout.

La veste est entièrement doublée ce qui donne une pièce ultra aboutie et aux finitions impeccables, qui trouve très rapidement sa place dans un dressing. Sa coupe droite fait qu'elle convient à un grand nombre de silhouette, alors les filles à vos machines ^^

Ce qui est top avec la veste Sable c'est son montage qui est très simple, que se soit dans l'assemblage des différentes pièces que dans le montage de la doublure. C'est un modèle accessible aux couturières qui souhaitent réaliser leur première veste doublée. Vraiment je vous la conseille, lancez-vous ! En plus, on peut facilement s'amuser avec cette veste car on peut jouer avec les empiècements et ajouter un passepoil, des tissus contrastant.

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m80 de tissus pour 1m50 de laize (vous pouvez prévoir moins de tissu si vous contrastez les manches et le col)
  • 1m70 de tissus pour la doublure et les poches
  • Du thermocollant pour le col

Les techniques utilisées :

  • La pose d'un col
  • Le montage de poches intégrées à une couture
  • Le montage d'une doublure
 

En ce qui concerne le montage, je vous conseille de monter la veste et la doublure en même temps car se sont sensiblement les mêmes étapes à suivre. Ainsi, vous gagnerez un peu de temps dans le montage de votre projet.

On commence donc par piquer les pinces poitrines (n'oubliez pas cette étapes d'autant plus qu'un erratum s'est glissé dans le livret d’Émilie, cette étape n'y figurant pas) et de monter les épaules. Après avoir thermocollé les deux bandes de col, on vient coudre endroit contre endroit la bande la plus courte avec le tissu principal de la veste, et la bande la plus longue avec la doublure. Ensuite, on s'attaque aux poches en cousant la doublure poche sur le haut ainsi que la seconde sur l'empiècement bas, pour venir les réunir et le coudre ensemble. On vient en même temps créer ce jeu d'empiècement qui apporte la touche d’originalité à la veste. Enfin, on termine par l'assemblage avec la doublure avec dans un premier temps les extrémités et le col et dans un second temps les manches et les côtés.

Très sincèrement, le livret est très bien conçu et clair. Il nous accompagne durant tout le montage et on avance pas à pas sans aucune appréhension. Mais pour vous accompagner  jusqu'au bout, Émilie vous a préparé un pas à pas du tonnerre que vous pouvez découvrir ici ^^

En ce qui concerne ma version, je l'ai cousu en 36 car je la voulais un peu ajustée et éviter des épaules trop tombantes. Je n'ai apporté aucunes modifications même en ce qui concerne la longueur contrairement à mes habitudes.

      [gallery link="none" size="large" ids="11478,11485,11479"]  

LE CHOIX DU TISSU


 

J'ai voulu ma première veste Sable très sobre pour coller à mon idée d'une veste portable au travail. Je me suis donc mise en quête d'un joli tissu fin, à l'esprit tissu de costume mais contenant de la laine, afin qu'elle soit structuré mais pas trop pour garder l'esprit kimono.

C'est lors d'un week-end du côté de Troyes que j'ai pu découvrir la boutique Ellen Décoration ou enfin les boutiques ^^ Car oui, c'est tout simplement plusieurs espaces très grands, chacun dédiés à un univers (décoration, ameublement, habillement, mercerie...). Il est vraiment impossible d'en sortir sans avoir trouvé son bonheur. La sélection de tissus est impressionnante, tous de belle qualité à des prix vraiment raisonnables. Le petit plus est qu'il y a aussi un rayon coupons pour les petits craquages ^^ Ce que j'ai vraiment aimé, c'est l'espace mercerie et plus particulièrement la mise en avant des boutons, car oui, j'aime les beaux boutons et que cela devient vraiment difficile d'en trouver.

Au final, j'ai craqué pour ce lainage fin mais souple de couleur bleu marine et d'un coton à pois crème et doré pour la doublure.

Le lainage, d'une qualité incroyable, est vraiment très agréable à coudre. Il ne glisse pas et ne s'effiloche pas. A porter, c'est aussi la même chose, il ne brille pas et laisse respirer pour un côté ultra confortable. En ce qui concerne la doublure, je pense que j'aurai du prendre un tissu ton sur ton pour les poches. Cela aurait évité d'avoir un espace claire sur le devant lorsque je bouge ou mets les mains dans les poches.

  Je vous invite à aller découvrir les jolies réalisations, des autres testeuses via Instragram ou leurs blogs : Basile et Léon, My Dress Made, Cindy Cousu main 3, Fanny Brooklyn, Lonelyasacreativecloud, Atelier Svila, Astreeinsta.   J'espère que ma version de la veste Sable vous aura plu et je vous donne rendez-vous samedi pour découvrir le sweat Granite !  

Très belle semaine à vous toutes !!

signature-cousette-cherie cousette-cherie-veste-sable-1 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2 cousette-cherie-veste-sable-2  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" size="medium" ids="11486"]     Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
Ma cousette du jour est une histoire un peu folle qui me trottait dans la tête depuis quelque temps. Celle d'une veste dans une manière qui me faisait un peu peur et que je n'avais pas l'habitude de coudre : le simili cuir... J'en avais déjà cousu pour des accessoires ou un short mais le simili étant assez fin, l'expérience c'était plutôt bien passée. Mais cette fois, j'avais envie d'une belle pièce, au simili le plus proche possible du cuir (oui car je ne suis définitivement pas prête à me lancer dans du "vrai" cuir^^) et assez épais pour que ma veste ait de la tenue.  cousette cherie-veste-blossom-5 cousette cherie-veste-blossom-5 cousette cherie-veste-blossom-5

Lorsque la mercerie Frou-Frou nous a proposé de nous envoyer quelques échantillons de la nouvelle collection "Les étoffes" qui vous propose des coupons de 60x140 cm de lin, jersey, jean, simili cuir.... De mon côté, j'ai tout de suite voulu voir un aperçu de leur simili cuir. À sa réception, j'ai été agréablement surprise, un simili très proche du cuir, avec les reliefs et effets qu'il faut, épais mais souple. Bref, je n'avais plus d'excuse pour ne pas me lancer dans mon projet de veste. Le simili est disponible dans plusieurs coloris, notamment pastel avec du rose et bleu qui sont ultra jolis pour des cousettes d'été. Pour ma part, je suis restée ultra classique avec du noir car je voulais que ma pièce devienne intemporelle dans mon dressing. 

Forcément , ensuite est venue s'ajouter une difficulté, le choix de la forme et du patron pour la veste. Au départ, je pensais me tourner vers une forme perfecto mais finalement j'avais envie d'un teddy ou bomber moins rock et plus proche de mes envies quotidiennes. 

Je n'ai pas été très novatrice dans mon choix avec le Teddy Blossom de La Maison Victor. Julie m'en avait tellement fait de compliments avec son superbe rendu et sa réalisation ultra simple, que j'ai préféré rester sur cette valeur sûre, mon choix de tissu me mettant déjà bien assez à l'épreuve ^^

Il s'agit d'une veste assez simple dans sa forme et dans sa réalisation si on est déjà une couturière avancée. En effet, le modèle de base prévoit des poches à fermeture éclaire, et la pose d'une fermeture pour fermer la veste. De mon côté, j'ai apporté quelques modifications en préférant des poches paysannes, en doublant ma veste, en choisissant un col en simili mais en mettant du bord côte aux poignets et sur le bas.

Pour la doublure, j'ai simplement créé et découpé une parementure dos, découpé la pièce dos en ajoutant 2 cm pour le pli d'aisance et en enlevant l'espace de la parementure dos, découpé les pièces devants en enlevant la partie de la parementure. Ensuite, j'ai assemblé le tout comme pour l'extérieur puis j'ai cousu la doublure le long de la parementure. Pour un col en simili cuir et non en bord côte, prévoyez 2-3 cm en plus au moment de couper car il n'y a pas le côté extensible.

Mes petits conseils pour coudre du simili cuir :

  • Épinglez dans les marges de couture pour éviter les petits trous
  • Posez des poids pour poser votre patron et couper votre simili
  • Prévoir aiguilles et pieds presseur adaptés
  • Les similis froufrou sont doublés tissu vous pouvez donc les repasser sur cette face. Par contre, pour marquer les coutures ou la poche, j'ai pu repasser sur l'endroit à l'aide d'un chiffon et en baissant la température de mon fer. Pas de trace à l'horizon 
  • Augmentez la largeur de votre point de couture 
  • Faire attention que vos coupons aient la même nuance au moment de l'achat
cousette cherie-veste-blossom-5 ateliersvila-veste-blossom-1 cousette cherie-veste-blossom-5 signature-cousette-cherie
Le printemps est ma saison favorite ! Les premiers rayons du soleil, les fleurs, les chants des oiseaux... Ah bon je m’égare ? ^^ C'est aussi là période où l'on peut porter un top et une petite veste sans avoir trop chaud et ça c'est juste parfait ! Alors forcément, c'est instinctif chez moi je couds des vestes ^^ cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 Cette année, j'ai eu envie d'une veste à l'esprit kimono pour son côté décontracté mais ultra chic. Mais comment dire, il est sacrément difficile de trouver un patron, alors le patron parfait n'en parlons pas. C'est là, que je me suis rappelée du kimono réalisé par Julie l'année dernière avec le patron Marana de Kit by Klo. Ni une ni deux, Julie m'a prêté le patron et je me suis immédiatement mise à coudre ma nouvelle veste. C'est une pièce que je n'avais pas dans mon dressing et pourtant c'est à mes yeux une pièce intemporelle qui peut se porter au quotidien mais aussi en soirée.

Marana est pile poil ce que je recherchais, un kimono à la coupe épurée et qui soit tout même personnalisable. Son empiècement devant et la découpe du col permettent d'intégrer un joli passepoil ou de jouer sur le contraste de tissu. Le kimono se compose d'une partie extérieure et une partie parementure pour l'intérieur. Cette seconde partie est assez large, ce qui permet d'avoir une jolie finition sans doublure. On s'attaque dans un premier temps à la partie extérieure puis à la partie du col. C'est peut être la partie la plus délicate bien que Marana soit super simple à réaliser. D'ailleurs, je le conseille aux débutantes qui souhaitent se lancer dans un projet veste assez simple. Le plus important avec le col est de ne pas passer outre l'étape du repassage afin que celui-ci soit le plus plat possible. On vient donc fixer le col à la partie extérieure du kimono puis on vient coudre la parementure au col. Pour maintenir le col et éviter que la parementure ne se balade, j'ai fait une petite surpiqûre le long du bord du col et je n'ai oublié pas d'inclure la parementure au moment de coudre la manches. Le patron est conçu pour une stature d'1m65, j'aurai donc dû la rallonger de 5cm mais je voulais garder un esprit petit veste courte. 

Pour mon premier kimono, j'ai opté pour un jacquard bleu un peu ethnique de chez Cousette. J'avais flashé dessus il y a pas mal de temps mais c'est durant les soldes de cet hiver que j'ai craqué. Il est parfait pour l'esprit veste que je voulais donner à mon kimono. Bien entendu, vous pouvez également choisir un tissu plus fluide pour garder l'esprit initial du kimono. D'ailleurs, j'imagine bien une version à porter en blouse en prévoyant une petite fermeture sur le devant ^^

cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 cousettecherie-kimono-marana-3 J'attends vos avis sur cette première version de Marana :) signature-cousette-cherie
Ces dernières semaines, j'ai eu assez peu de temps pour coudre de belles pièces qui nécessitent de prendre son temps et d'avoir de la patience. Du coup, plusieurs projets sont restés en attente alors même que j'avais eu gros coup de cœurs pour eux au moment de leur sortie. Bref frustrant... atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5 atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5 atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5 Le manteau France Duval x Atelier Scämmit est le premier de cette liste. Avant même sa sortie, les photos postées par sa créatrice sur Instagram me rendaient dingue. Un manteau à la coup simple et confortable tout en gardant un côté chic, voila ce qu'il me fallait! Ce manteau est issu d'une super collaboration entre deux créatrices. Le modèle, dessiné par France Duval Stalla, est assez près de corps et permet en fonction du tissu d'être porté en manteau ou en gilet. Long, avec un col châle et des manches hybrides (classique au dos et kimono devant), vous avez la possibilité de l'adapter à toutes vos envies en jouant avec l'ajout de poches. Il s'agit pour moi du manteau ou veste dont on ne peut se passer das sa garde robe. Intemporel, il convient à toutes les circonstances, tous les styles et à toutes les saisons selon le tissu choisi. Pour cette première réalisation, j'ai eu la chance de pouvoir utiliser ce superbe jacquard d'Un chat sur un Fil. Il est tellement magnifique avec son imprimé ethnique subtilement teint pour garder un côté chic. J'ai du faire face à un sacré dilemme avec ce tissu... Il était aussi beau sur l'envers que sur l'endroit, un côté gris foncé et l'autre gris clair allant vers le blanc. J'ai fini par me décider pour le côté foncé car j'avais peur de ne pas porter une veste trop claire, surtout en cette saison. Bon vu qu'il s'agit d'un jacquard et non d'un lainage, cette veste est parfaite pour la mi-saison (automne et printemps) par contre pour les grands froids, il faut miser sur un tissu plus épais ^^ Le manteau a une coupe assez simple malgré son col châle, je le conseille donc aux couturières qui veulent se lancer dans la réalisation d'un premier manteau. D'autant plus, qu'une super vidéo de pas à pas est mise à disposition sur le site d'Atelier Scammït. Elle est vraiment top et super bien réalisée car elle vous accompagne durant toute la réalisation du modèle. Ainsi, au moindre doute, on s'arrête, on regarde, et on coud avec succès. Pour ajouter une touche à ma veste, j'ai choisi de coudre des poches passepoilées (car mine de rien une veste c'est pas mal avec des poches ^^). J'ai donc choisi de mettre en avant l'autre face, plus claire, de mon jacquard afin d'avoir ce côté contrastant qui me plait bien. Pour moi, l'indicateur d'un patron réussi pour une veste et manteau, c'est la finition avec la doublure et les parementure. Rien de plus énervant qu'une veste jolie à l'extérieur mais que l'on ose pas enlever car la doublure ne tombe pas bien à  l'intérieur. Ici ce n'est pas le cas, les enformes bas et manches vient parfaitement faire la fonction entre la doublure et le tissu pour un tombé nickel. Petits conseils : Mon jacquard étant fin, j'ai réalisé ma veste en 38, par contre pour un manteau plus épais, ne pas hésiter à faire un taille au dessus. Souvent, les patrons sont trop court au niveau des manches, cela n'est pas le cas ici car je les ai rallongées mais pour rien car j'ai du les retoucher à la fin. atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5 atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5 atelier-scammit-cousettecherie-manteau-france-duval5 Je vous souhaite une belle semaine :) signature-cousette-cherie
On pense souvent à coudre un manteau bien chaud pour affronter les frimas de l'hiver mais rarement à en coudre une version plus légère et aux couleurs plus douces pour bien commencer le printemps. Pourtant, ils sont la parfaite transition entre les deux saisons et viennent joliment habiller une tenue grâce à leur tissu souvent tissé et lumineux. Des marques comme Des Petits Hauts et Trench and Coat, avec leur sublimes créations, m'ont vraiment donné envie de me lancer dans la réalisation d'un manteau d'été ^^. Manteau Vendome - Tissu 36 Bobines Manteau Vendome - Tissu 36 Bobines Je me suis donc mise en quête du patron idéal avec une coupe droite pas trop trapèze et un col rond... Bref un modèle plutôt simple tant sur la coupe que sur la réalisation mais qui avec le bon tissu fera son petit effet. C'est chez Made in me Couture que j'ai fini par trouver mon bonheur avec le manteau Vendôme qui répondait à tous mes critères avec en bonus des poches sur le devant.

J'ai choisi de réaliser mon manteau en taille 36 car je préfère quand mes vestes sont ajustées. Je pense avoir bien fait car l'ensemble tombe bien. Cependant, j'ai du élargir un peu au niveau des manches car je me trouvais à l'étroit et ne pouvait pas mettre de pièces à manches longues en dessous. 

Franchement, ce Vendôme est très simple à réaliser car il n'y a pas de réel point technique à réaliser : pas de pinces de poitrine, des poches simples, pas de plis ou autres. 

Pour ma part, j'ai complexifié un peu les choses en ajoutant une doublure. C'est le détail qui pour moi fait la différence et vient réellement finir une pièce. Si je ne double pas une veste, je la ganse obligatoirement et très franchement le temps de réalisation est le même. 

Pour le tissu, j'avais envie d'un coton tissé assez clair pour vraiment coller avec la saison. C'est dans la nouvelle boutique de tissus en ligne 36 bobines, qui a ouvert en mars, que j'ai trouvé mon bonheur. Allez vraiment y jeter un œil car la sélection proposée est vraiment top, vous ne pouvez que trouver votre bonheur pour toute vos réalisations. 

Le coton est vraiment agréable à coudre et pour un tissé, il ne s'effiloche pas beaucoup ce qui est assez miraculeux. 

Il m'aura fallut 1m60 de tissu et 1m10 de doublure (dénichée aux Coupons de Saint Pierre) pour réaliser mon manteau d'été qui ne me quitte plus une seule seconde. Que se soit avec un jean, une robe, dès ballerines ou des baskets, il est parfait pour tous les jours.

Manteau Vendome - Tissu 36 Bobines Manteau Vendome - Tissu 36 Bobines Manteau Vendome - Tissu 36 Bobines Manteau Vendome - Tissu 36 Bobines Et vous allez-vous succomber à la tendance des manteaux d'été ? signature-cousette-cherie