Je vous avez dit que l'été était fini mais avec la grisaille de ces derniers jours, j'ai eu envie de faire revenir le soleil de partager un petit top que je m'étais cousu avant de partir en vacances.

Ce top est en réalité une robe, Lillan de chez Nanöo que l'on a beaucoup apperçu ces derniers mois. De mon côté, j'ai eu envie d'un petit haut portable en été mais aussi à l'automne sous un gilet moelleux.

Aujourd'hui, je vous propose de vous dévoiler comment vous pouvez adapter ce patron de robe en blouse ^^

  cousette-cherie-top-lillan-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

Mon envie de me coudre une Lillan version top m'est venue juste avant de partir en vacances. Du coup, j'ai dû piocher dans mon stock de tissus, n'ayant pas le temps de faire les boutiques. Finalement, ce lin des Coupons de Saint Pierre m'est apparu comme une évidence. A la fois matière par excellence de l'été, son côté un peu épais convient parfaitement à des températures plus fraiches.

Le lin est une matière naturelle que j'aime beaucoup, notamment avec son tissage qui lui donne son côté chiné. La seule chose qui me gêne c'est que cette matière se froisse beaucoup. Sachant mon désamour du repassage, cela peut poser souci ^^

Le tissu est facile à coudre car il ne glisse pas et marque plutôt bien pour réaliser la patte de boutonnage. Son côté un peu épais rend la réalisation des fronces un peu délicate mais en prenant son temps, on s'en sort très bien.

Mon lin beige clair n'est plus disponible, mais vous pouvez le trouver en gris clair tout aussi joli.

[gallery link="none" size="large" ids="11526,11532,11525"]  

LE PATRON LILLAN


 

Les robes Lillan et Idoia de Nanöo ont été les pièces phare de cet été dans notre univers de la couture. Nanöo a envahi les réseaux sociaux en un rien de temps, hissant ses robes au rang de it-pièce. Les nombreuses versions ont toutes été plus jolies les unes que les autres, réinterprétant de multiples manières les modèles. Il faut dire que les possibilités d'interprétations sont infinies.

C'est grâce à Instagram que j'ai peu découvrir l'univers doux et frais de Cristina. Les coupes sont simples mais toujours avec de jolis détails. La créatrice nous propose sur sa boutique en ligne ses patrons fillettes et femmes, soit en pdf, soit en pochette, mais aussi des kits tout en main pour coudre sa création. Pour les non couturières, pas de panique, vous pouvez aussi succomber à la tentation Nanöo grâce à une partie vêtements finis.

De mon côté, j'ai craqué pour Lillan. Sa coupe est droite avec un bas froncé ou resserré à la taille grâce à un élastique. Son devant fait toute la différence avec sa boutonnière décalée. Vous l'aurez compris, Lillan est simple à réaliser et confortable à porter, tout en restant chic et féminine. A la base parfaite petite robe d'été, Cristina a répondu à nos envies en lui donnant des manches longues pour qu'elle nous accompagne cet hiver également. Ainsi, pour celles ayant déjà le patron "été", vous pouvez télécharger les manches seules sur le site de Nanöo. C'est d'ailleurs dans une version manches longues que je compte réaliser ma première version robe ^^Et oui, car ce n'est pas une robe que j'ai cousu cet été mais un top à basque gardant la partie haute.

 

Le matériel nécessaire pour une blouse :

  • 1m50 de tissu pour 1m40 de laize
  • Du biais pour l'encolure et les emmanchures
  • 50cm de bande de dentelle (ou passepoil selon vos envies)
  • 5 boutons si vous choisissez cette option

Les techniques utilisées pour la blouse :

  • Les pattes de boutonnages
  • L'insertion d'une bande de dentelle
  • La pose du biais
  • Les fronces
 

Comme je vous le disais, Lillan est une robe très simple à coudre et il en va de même pour la version top. Alors, les couturières débutantes n'hésitez pas à vous lancer !!! Le livret d'explication est vraiment très bien fait, avec des explications claires et illustrées de schémas.

On commence donc par le haut (pour la robe et le top). Pour cela, on forme les pattes de boutonnage et on réalise les boutonnières si on choisi de poser des boutons. On coud ensemble les épaules et les côtés. Ensuite, on s'attaque au bas en montant les poches puis en assemblant les côtés. Deux option s'offre ensuite à nous, soit on fronce légèrement, soit on pose un élastique pour marquer un peu plus la taille. Dans le cas numéro un, on vient passer un fil de fronce et les former avant d'assembler le haut avec le bas. Dans le cas numéro deux, on assemble le haut avec le bas puis on vient coudre une bande tout autour de la couture avant d'y glisser un élastique. Dans les deux cas, assemblez vos pattes de boutonnage ensemble sur le bas grâce à quelques points de couture afin d'éviter qu'elles ne bougent au moment d'assembler le haut et le bas.

En ce qui me concerne, j'ai réalisé Lillan en taille 38. Ainsi, elle n'est ni trop large ni trop serrée. Je suis venue glisser une bande de dentelle entre les deux pattes de boutonnage. En effet, j'ai choisi de réaliser des pattes fictives. C'est à dire que je suis venue coudre les deux pattes l'une avec l'autre par deux lignes de couture. Je voulais mettre des petits boutons sans réaliser de boutonnière mais finalement, je n'ai pas réussi à en trouver qui me plaisaient.

Comment obtenir un top ?

 

La transformation de Lillan en top est vraiment simple. Pour cela, vous devez :

  1. Monter la partie haute comme indiqué dans le livret d'explication.
  2. Coupez deux bandes de tissus de 22 cm de largeur pour 85 cm de longueur (ces dimensions tiennent compte des marges de couture de 1cm et de 3cm pour l'ourlet). Au delà d'une taille 40, n'hésitez pas à allonger un peu plus les bandes pour garder un peu de fronces.
  3. Assembler les bandes de tissus ensembles, endroit contre endroit, par les petits côtés.
  4. Monter votre fil de fronces et former les fronces.
  5. Coudre le haut et la basque, endroit contre endroit, en veillant à bien répartir les fronces.
  6. Finir avec l'ourlet sur le bas de la basque.
  Et voilà, vous pouvez vous aussi réaliser votre Lillan en top ^^ Allez-vous succomber ?   signature-cousette-cherie cousette-cherie-top-lillan-3 cousette-cherie-top-lillan-3 cousette-cherie-top-lillan-3 cousette-cherie-top-lillan-3 cousette-cherie-top-lillan-3  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11534,11535"]   Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

Olala, je suis tellement contente de vous retrouver aujourd'hui, après deux semaines de vacances. Celles-ci m'ont fait réellement du bien avec le retour en France de mon chéri pour ses congés et les retrouvailles avec ma famille en Serbie. Me voilà regonflée à bloc pour cet automne. Je vais pouvoir me lancer dans les projets couture dont je vous avais parlé dans mon article précédent^^

En attendant les cousettes automnales, il me reste quelques projets plus légers à vous dévoiler. Je commence avec mon imprimé favori, les rayures esprit marinière et le top Morea de Slow Sunday Paris.

  cousette-cherie-top-morea-2  

LE CHOIX DU TISSU


 

Avant de partir en vacances, je me suis mise à faire un peu de tri dans ma garde-robe pour faire le point sur ce que je portais ou non et sur ce qui pouvait me manquer. A mon grand désarroi et en marinière addict que je suis, je me suis rendue compte que ma pile de marinière avait sérieusement baissée, abimée au fil du temps. C'est donc en dernière minutes que j'ai cousu Morea, avec cette folle envie de rayures bretonnes ^^

Je n'avais pas forcément le temps de me mettre en quête d'un tissu à rayures. Je me suis donc tournée vers mon stock et j'ai ressorti ce tissu que vous connaissez déjà car je l'avais utilisé pour mon top Dénia de Pauline Alice. Il s'agit de ce crêpe polyester à rayures fines et bleues des Coupons de Saint Pierre que j'avais acheté ce printemps. Ce qui est top avec les coupons, c'est qu'il nous reste toujours un bout de tissu pour un second projet ^^

En comparant les deux réalisations, je me rends compte qu'il était plus adapté à Morea qu'à Dénia. Son côté épais n'était pas l'idéal pour le volume créé par le noeud. Alors que les détails plus fins de Dénia sont ainsi plus structurés.

  cousette-cherie-top-morea-4  

LE PATRON MOREA


 

Ah les patrons Slow Sunday Paris, je les adore !! A chaque nouvelle collection, au moins deux modèles me plaisent si ce n'est tous. Tout me plait dans cette marque, l'univers doux et féminin, la gentillesse de Caroline, les détails toujours placés au bon endroit et surtout un modèle qui tombe toujours à la perfection.

C'est un peu tardivement que je me lance dans sa collection estivale mais le temps m'a manqué au moment de sa sortie. Pourtant, celle-ci m'a immédiatement plu, j'étais sous le charme de ces nouveaux modèles. Bon ok, hormis la combinaison car je n'en porte jamais ^^

Cette nouvelle collection se compose de 4 patrons : la combinaison Ischia, la robe/top Elba, le top Imaia et la robe/top Morea.

C'est ce que j'aime avec Slow Sunday Paris, la majorité des patrons sont déclinables en plusieurs versions. Ainsi, on achète un patron et on peut le réaliser en 2 ou 3 versions différentes et fonction des options que l'on associe.

C'est donc avec Morea en version top que je me suis lancée avant l’arrivée de l'automne. J'ai également dans ma bibliothèque le patron Elba mais j'ai bien l'impression que je devrais attendre l'année prochaine avant de me lancer et pouvoir le porter.

Le matériel nécessaire pour le top :

  • 1m30 de tissu pour 1m40 de laize (Si comme moi vous avez des raccords, comptez 1m50 de tissu)
  • Du biais pour l'encolure

Les techniques utilisées pour la blouse :

  • Les pinces
  • Les fronces
  • Le montage de l'encolure américaine
  • La pose du biais
  • Le montage des manches
  Morea est assez simple à réaliser et permettra à des couturières débutantes (avec quelques projets déjà cousus) d'apprendre de nouvelles techniques qui restent assez simples à appréhender. Le patron est déclinable en robe ou en top et présente plusieurs détails. Tout d'abord, une encolure croisée sur les épaules entre le dos et le devant, des pinces sur le devant au niveau du cou, un bas arrondi avec fente, un dos à empiècement et fronces. Tous ces détails peuvent faire peur vu leur nombre, mais la réalisation est vraiment accessible. On commence donc par coudre les pinces devant et réaliser les fronces au dos avant de coudre l'empiècement. Je dois vous avouer que j'ai fini par laisser tomber l'idée d'un quelconque raccord ^^ Au final, le côté décalé c'est pas mal non ? ^^. Ensuite on pose le biais pour l'encolure et on pose les parementures bas pour une jolie finition (pour les fixer, on peut réaliser des points invisibles à la main ou surpiquer comme je l'ai fait). Enfin, on couds les côtés et on suit les marques pour placer l'encolure et monter les manches. J'ai cousu mon top en 36 et je n'ai fait aucune modification mise à part allonger de 3-4 cm pour correspondre à ma stature.   Je souhaiterais coudre plusieurs versions manches longues de marinières, avez-vous des adresses fétiches pour dénicher de beaux tissus rayés ?  

Très belle semaine à toutes et on se retrouve samedi pour un nouvel article ^^

signature-cousette-cherie cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2 cousette-cherie-top-morea-2  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11443,11444"]   Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

Quel plaisir de vous retrouver une seconde fois cette semaine. Je continue sur ma lancée avec les tops d'été qui ne vont pas me quitter et aujourd'hui je vous parle du top Narcisse de Madys !!

  cousette-cherie-top-narcisse-1  

LE CHOIX DU TISSU


 

J'ai longuement hésité concernant le tissu pour réaliser Narcisse. Un coup, je le voulais "casual" pour le porter à la cool. Un autre, je le voulais un peu chic pour pouvoir le porter au travail.

Je me suis finalement fixée sur la seconde option notamment en achetant ce tissu lors de mon shopping couture New-yorkais. C'est chez A.K. Fabrics, situé dans ce que j'appelle le quartier des tissus, que j'ai déniché ce coton blanc avec ces petits pois tissés ton sur ton. La matière est fluide, légèrement transparente mais sans que cela soit choquant. Ce que j'ai aimé, c'est son endroit légèrement brillant qui lui donne un côté très chic pour un top parfait pour aller au travail mais aussi pour l'été.

Pour celles qui n'auraient pas la possibilité de se rendre à New York, je vous ai déniché deux tissus qui feront tout aussi bien l'affaire. Le premier vient de chez Pretty Mercerie, un petit coton blanc à chevron. Le second est un plumetis blanc de chez Little Fabrics.

Pour celles qui auraient comme projet un séjour à New York, je pense vous préparer un article "carnet d'adresse". Est-ce que cela vous tente ?

  cousette-cherie-top-narcisse-1 cousette-cherie-top-narcisse-1 cousette-cherie-top-narcisse-1  

LE PATRON NARCISSE


 

Cela fait quelques semaines que mon top Narcisse est cousu et celui-ci ne me quitte plus. J'ai très rapidement flashé pour le top Narcisse car il a pleins de détails qui le rendent unique par rapport aux autres patrons.

Madys, c'est la belle aventure de deux soeurs, Maud et Gwladys qui après avoir créé le blog "J'avais envie", ont décidé de créer leurs propres patrons pour femmes. L'une est passionnée de couture et l'autre de tricot, bref un super binôme pour 100% de créativité. Leurs patrons sont féminins, aux jolis détails qui me font fondre. Les patrons sont disponibles au format PDF, de la taille 34 à 46 et surtout les marges de coutures sont incluses et moi J'ADORE !!

Narcisse est un top à bretelles qui regorge de détails très féminins. Le devant est plus court au centre, souligné d'un empiècement en triangle. Le détail phare est les bretelles qui sont très travaillées avec un assemblage de petits triangles. Narcisse offre une multitude de possibilité. On peut contraster l'empiècement avec un tissu différent ou un passepoil, et on peut aussi réaliser de simples bretelles.

Ma version :

Je voulais une version sobre mais qui conserve touts les détails. J'ai donc gardé le même tissu pour l'empiècement mais je suis venue souligner la forme triangle avec un passepoil blanc satiné pour garder l'aspect brillant de mon tissu. J'ai conservé le jeu de triangle sur les épaules car pour moi, c'est ce qui fait la particularité de Narcisse et qui vient faire la différence.

Je l'ai réalisé en taille 36 et fait quelques ajustements pour qu'il convienne à ma stature. Il m'aura fallu 1m de tissu pour coudre mon Narcisse, parfait lorsqu'il nous reste une chute de tissu ^^

La réalisation :

Bien qu'il s'agisse d'un petit top, sa réalisation est plutôt minutieuse. Je le déconseille donc aux couturières débutantes. L'aspect délicat est dans les bretelles avec les triangles qui demandent de prendre son temps afin qu'ils soient symétriques et bien positionnés. Il faut donc bien couper et coudre ses triangles afin qu'ils soient aux bonnes dimensions. La partie du fer à repasser est très importante après avoir couper les surplus de couture et dégagé l'angle. Attention à ne pas vous bruler car le fer ne passe pas très loin de nos doigts ^^.

La partie avec l'empiècement est moins minutieuse mais demande aussi de prendre son temps afin d'obtenir une pointe sur la partie haute. Cela est assez difficile à obtenir avec un passepoil avec qui on obtient rarement une pointe parfaite mais plus un léger arrondi.

Les modifications réalisées :

  • J'ai allongé de 4 cm le devant (au niveau de la partie haute) ainsi que le dos afin que le top corresponde à ma stature
  • J'ai ajouté 6 cm sur la partie dos des bretelles sinon le top aurait été trop remonté
 

De mon côté, je suis conquise par ce patron que j'imagine déjà dans une versions noire. Il peut être à la fois chic mais aussi plus cool selon le tissu que l'on choisi. Une chose est sûre, le top Narcisse fera son petit effet quelque soit la situation où on le porte ^^.

Très belle découverte de Narcisse et n'hésitez pas à me dire si vous aussi vous êtes conquises.

 

Je vous souhaite un très bon week-end !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-top-narcisse-1 [gallery columns="2" size="large" ids="11335,11336"] cousette-cherie-top-narcisse-1 cousette-cherie-top-narcisse-1 cousette-cherie-top-narcisse-1  

A VOUS DE JOUER


  [gallery size="medium" ids="11305,11306,11307"] Enregistrer Enregistrer
 

Même si le soleil est un peu réapparu, on avait surtout l'impression que l'automne était arrivé un peu en avance. Mais voilà, l'été n'est pas encore terminé ^^ En ce qui me concerne, j'ai encore quelques cousettes d'été de prévues car mes vacances ne sont que mi-septembre. Le top cédrat de Dessine moi un Patron en fait parti et c'est lui que je vous dévoile aujourd'hui dans cette superbe double gaze Nude de chez Cousette.

  cousette-cherie-top-cedrat-9  

LE CHOIX DU TISSU


 

La double gaze a été mise sous le feu des projecteurs ce printemps grâce à de nombreuses boutiques qui proposaient un choix de coloris de plus en plus large. C'est sa douceur et sa légèreté qui ont séduit les couturières faisant de ce tissu un incontournable de notre dressing. J'ai mis plus de temps que les autres (et oui on ne change pas les habitudes, mon temps de réaction est toujours lent ^^) avant de me lancer.

C'est grâce à la boutique Cousette que je me suis lancée et à sa proposition de découvrir sa double gaze Nude que je trouve sublime. En ce moment, je suis très couleurs douces, pastels d'où mon craquage pour la couleur nude. À sa réception je n'ai pas été déçue, j'avais entre mes mains un rose pastel très doux et lumineux.

Qu'est-ce que la double gaze ?

Pour comprendre la double gaze, il faut tout d'abord comprendre ce qu'est la gaze ^^

Il s'agit d'un tissu très fin qui est caractérisé par un tissage des fils de coton assez écartés. Il est donc plutôt fragile et transparent. Ainsi, la double gaze est simplement l'assemblage de deux épaisseurs de gaze relié avec des petits points invisibles. Elle est donc plus épaisse et non transparente ainsi, on est pas obligé de doubler notre réalisation.

L'avantage de la double gaze, c'est qu'elle est très douce et confortable. Elle convient parfaitement à des réalisations pour enfant mais pas que car nos blouses et tops peuvent facilement devenir de véritables doudou ^^

Elle a également un léger aspect froissé, qui réapparait tout de suite après le repassage.

Comment coudre la double gaze ?

En ce qui me concerne, j'avais lu à peu près tous les avis sur comment coudre la double gaze. Du coup, j'ai retenu pas mal d'astuces et précautions à prendre. La seule chose est que j'ai coupé ma double gaze comme n'importe quel autre tissu car le côté épais du tissu m'a un peu rassuré.

Je vous conseille donc à mon tour de :

  • Manipuler le tissu avec précaution pour éviter de tirer sur un fil
  • Utiliser une fine aiguille (60 ou 70)
  • Éviter les techniques de couture créant du volume (fronces...) pour éviter les épaisseurs
  • Repasser à une température pas trop élevée

La double gaze Cousette

Avant de découvrir la double gaze Cousette, j'avais déjà pu toucher et me rendre compte de la qualité et douceur que pouvait avoir ou non cette matière. En recevant ma double gaze nude, je me suis tout de suite rendue compte qu'elle répondait à tous les critères d'une superbe double gaze. Une douceur absolue, une épaisseur juste comme il le faut, un tissage qui se tient parfaitement.

Je vous invite donc vraiment à vous rendre sur la boutique en ligne pour vous lancer avec la double gaze. D'autant plus que Cousette propose de nouveaux coloris parfait pour l'été mais aussi pour préparer la rentrée ^^

  [gallery size="large" link="none" ids="11314,11318,11317"]  

LE PATRON CÉDRAT


 

C'est toujours un plaisir de découvrir les petits nouveaux d'Emilie la créatrice de Dessine moi un Patron. Je suis une adepte de ses créations et le look du jour le reflète car mon short Pippa (que vous pouvez retrouver ici ^^) vient accompagner le top Cédrat. Celui-ci est le fruit de la collaboration entre Dessine moi un Patron et le magazine "Mode et Travaux" du mois de juillet.

Ainsi, il n'est pas disponible sur le site de la créatrice mais vous pouvez facilement le retrouver sur le site du magazine, en téléchargement gratuit. Vous découvrirez aussi trois autres patrons, une jupe Super Bison, une robe volantée de DP Studio et une tunique asymétrique d'Amélie Thomas.

Le top Cédrat réuni trois caractéristiques parfaites pour un top d'été : facile à coudre, rapide, et ultra féminin.

Cédrat est certes simple à réaliser mais il regorge de petits détails tous ultra jolis. Tout d'abord, il y a ces petits noeuds au niveau des épaules. Puis ces grands empiècements en V sur le dos et le devant qui permettent de jouer avec un passepoil ou des tissus différents (mais ce n'est pas obligé, regardez moi ^^), Enfin, son décolleté dos un peu plongeant pour un côté ultra féminin.

Le top est réversible ainsi on peut choisir un tissu différent entre l'intérieur et l'extérieur et en fonction du sens où on le porte, le tissu intérieur se dévoile sur les noeuds d'épaules.

Comme je vous le disais, Cédrat est très facile à coudre et convient parfaitement aux couturières débutantes. Quel plaisir lorsque l'on débute que de se coudre un top tout simple mais à l'effet Waouh!!!

Je l'ai réalisé en taille 36 et cela a nécessité 1m50 de tissus, doublure comprise. Je l'ai tout de même rallongé de 5 cm afin qu'il corresponde à ma stature d'1m70. En dehors de cela, je n'ai fait aucune autre modification et le top tombe parfaitement.

Bon ce qu'il faut savoir, c'est que j'ai voulu allez un peu vite et j'ai malencontreusement coupé mon tissu au niveau du col devant... Rien de grave, une simple coupure de moins d'1cm, mais en plein sur le devant de mon top... Je dois vous avouer que j'étais pas très bien à ce moment là. Mais, hors de question de ne pas porter mon top, alors deux-trois points à la main pour rattraper le petit désastre ! Et oui, comme quoi, il arrive des catastrophes à chaque couturière ^^

  Et vous, avez vous succombé à la double gaze ? Quel autre patron me conseillez-vous ?  

Très belle semaines à toutes !

  cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 cousette-cherie-top-cedrat-9 signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11310,11311"] Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

C'est une nouvelle semaine qui commence et j'ai le plaisir de vous retrouver pour vous parler de mon top à volant et épaules dénudées de chez Burda et en dentelle anglaise de chez Super Bison.

  cousette-cherie-top-burda-4  

LE CHOIX DU TISSU


Super Bison est une marque que j'ai découvert grâce à ces premiers patrons pour femmes, notamment le gilet Adèle (que vous pouvez redécouvrir ici). Jusqu'à ce gilet, la marque ne proposait que des patrons pour enfants et à mon plus grand plaisir, elle étoffe de plus en plus sa gamme pour femme. Super Bison nous propose des patrons mais pas que, il y a aussi les tissus. Des tissus originaux, aux motifs exclusifs mais surtout respectueux de la peau et de l'environnement. Une démarche à laquelle j'adhère totalement ! A chaque fois que je me rends sur la boutique, je ne peux que craquer ^^

Forcément, lorsque la créatrice m'a demandé si je voulais découvrir sa nouveauté pour cet été, je ne pouvais pas refuser. Déjà, car j'adore ses tissus mais surtout car il s'agissait d'une gamme de broderie anglaise. Et oui, pour cet été, la marque propose trois broderies anglaises en 100% coton, en blanc, vert d'eau et bleu lavande. C'est sur cette dernière version que j'ai craqué, un bleu léger qui tire un peu vers le violet, une pure merveille. Pour moi, la broderie anglaise est synonyme de bohème et féminité, La matière pour l'été, parfaite pour de jolis tops et robes.

Celle-ci est très agréable à coudre même avec la présence de ces reliefs. Elle s'effiloche un peu mais comme un coton traditionnel donc un coup de surfilage et le tour est joué. A porter, cette impression se confirme. Le tombé est très joli et frais, pile la sensation que l'on souhaite avec ce type de tissu. Par contre, il est peut être un peu épais pour mon patron qui demandait plus de fluidité. Je pense donc que le tissu aurait été plus mis en valeur avec une robe ou un top un peu plus structuré, notamment avec la robe Jolene de Ready to sew.

 

LE PATRON BURDA


 

Ce type de top, on a pu le voir partout, dans toutes les collections et boutiques de vêtements. C'est un peu la tendance de cette année pour notre été. A rayure, en vichy, en matière plus ou moins fluide, dans un esprit bohème ou chic, il y en a pour tous les goûts. En ce qui me concerne, je n'ai pas vraiment l'habitude de porter ce type de top, mais je trouvais cela joli sur les autres alors j'ai moi aussi eu envie de tester. C'est donc là qu'a commencé la quête du patron parfait !

Au départ, j'ai pensé au patron du top Hippie de Vanessa Pouzet qui peut être réalisé avec ou sans bretelles et dont le col est maintenu par un élastique. Mais en recherchant le patron d'une robe dans mes Burda, j'ai retrouvé le patron de ce modèle présent dans le numéro de décembre 2016. Et oui vous allez dire, "mais qui porte ce genre de top en plein hiver ?" ^^ C'est exactement ce que je me suis demandée mais Burda lui donne un esprit de fête hyper féminin et chic avec ces matières fluides.

Le modèle 122 m'a tout de suite fait changer d'avis avec ses bretelles qui viennent former un noeud sur le devant et ses épaules plus tombantes que sur le patron Hyppie. Par contre, il est plus compliqué à réaliser car il ne s'agit pas seulement de venir coudre une bande froncée ou élastiquée. Ici, pas d'élastique à l'horizon mais une large bande de parementure qui vient terminer la pose du volant. J'aime beaucoup cette finition que je trouve plus aboutie et plus chic.

Sachant que les patrons Burda ont tendance à tailler grand, voir très grand, j'ai coupé le mien une taille en dessous de ma taille habituelle, soit un 36. Et je dois vous avouer que mon top est encore un peu large à mon goût. Au niveau du corps déjà, où j'ai dû le reprendre de deux bons centimètres de chaque côté. Mais aussi, au niveau des épaules que je trouve trop tombantes. Pour le coup, je ne sais si cela vient de moi qui ne suis pas à l'aise avec les épaules dénudées ou si vraiment elles sont trop tombantes ^^

Comme je vous le disais, le top est un peu compliqué à réaliser avec sa fameuse bande de finition. Mais il est néanmoins accessible aux couturières ayant déjà quelques réalisations à leur actif.

Pour les bretelles, j'ai choisi un ruban de reps ton sur ton avec mon tissu que je suis venue fixer avec un jeu de pli sur le devant (réalisé un peu au feeling ^^) avant de faire le noeud.

 

Les modifications à apporter :

  • Réduire d'encore une taille le patron par rapport à ma taille habituelle
  • Privilégier un tissu un peu plus fluide pour un mouvement plus léger
  • Éventuellement ajouter un élastique au niveau des épaules

Et vous, avez vous succombé au top volanté ? Quel est votre avis ?

 

Très belle semaine à toutes !!

  cousette-cherie-top-burda-4 cousette-cherie-top-burda-4 [gallery link="none" size="large" ids="11294,11296,11295"] cousette-cherie-top-burda-4 cousette-cherie-top-burda-4 cousette-cherie-top-burda-4   signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11283,11284"]   Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
 

Quel plaisir de vous retrouver en ce début de week-end et de partager avec ma nouvelle découverte, celle de la box Parisienne de Couture.

Lorsque Andréa m'a proposé de découvrir sa nouvelle box, je me suis assez vite laissée tenter, curieuse de découvrir ce qu'une box "couture" pouvait apporter. Je dois vous avouer que je ne suis pas très box de manière générale. Je ne suis abonnée à aucune box beauté, culinaire ou autre. La seule qui a réussi à me faire succomber est la Gambette Box car j'adore porter de jolis collants en hiver ^^

Allez je vous parle un peu plus de Parisienne de Couture !

  cousette-cherie-parisienne-de-couture-1  

LE CONCEPT


  Andréa, la créatrice de Parisienne de couture, vous propose chaque saison une box couture d'un modèle qu'elle conçu. C'est donc une box entièrement imaginé par Andréa que l'on reçoit, de la conception du patron au choix du tissu pour le réaliser. Tout est soigné dans les  moindres détails, pour en faire un petit bijou ! L'idée, une box de qualité, avec de belles matières mais avec le souci du détail tel que la couture haut de gamme le propose. Si vous préférez choisir vous même votre tissu, Andréa a tout prévu en vous proposant également des modèles pour femme et homme au format pochette ^^ Au delà des box et patrons, la créatrice vous propose régulièrement des ateliers de couture, vous permettant ainsi d'améliorer vos techniques de couture ou de vous faire accompagner sur un projet de votre choix.  

LA BOX O' LA CLASSE CECILE


 

La box O' la Classe Cécile est la seconde box de Parisienne de couture, et correspond à celle pour le printemps 2017. Il s'agit d'un crop-top à l'esprit japonisant. Vous allez sûrement vous dire que ce type de pièce n'est pas vraiment mon style et je ne vais pas vous contredire mais j'avais envie d'oser cette forme.

La blouse est donc oversize, avec une jolie encolure kimono resserrée sur le bas avec deux plis. Elle est parfaite pour les débutantes car elle ne nécessite pas de grandes techniques de couture d'autant plus avec l'utilisation du frami, un thermocollant que j'ai adoré découvrir, permet des finitions bord franc évitant ainsi les ourlets.

Dans cette box, on a le plaisir de découvrir une viscose rose pâle (une seconde option vous permet de choisir un néoprène), du fil, du frami, le patron du top allant de la taille 34 à 46, le livret d'explication du montage et un très beau croquis du modèle.

En ce qui me concerne, j'ai réalisé la blouse en taille 36 mais le 34 aurait suffit. Cela m'a permis de pouvoir la rallonger un peu et permettre de limiter l'effet crop-top. Pour cela, j'ai rajouté environ 5 cm en bas des pièces devant et dos mais aussi en bas des pièces de col. Une fois le tissu coupé, on entre dans une phase collage de bande de tissu sur le bas de chaque pièces et les emmanchures. Les seules phases de couture sont pour coudre le col, les côté de la blouse, et fixer les plis du devant. Une approche de la couture qui peut laisser perplexe mais qui très vite nous montre qu'un vêtement peut se concevoir autrement.

Bref, Andréa nous dévoile son talent de créatrice et n'hésite pas à sortir des sentiers battus. J'adore !

  cousette-cherie-parisienne-de-couture-2  

MON AVIS


 

J'ai vraiment aimé sauter le pas de la box couture. Même si au moment de commander la box Parisienne de Couture on sait quel sera le modèle à coudre, j'ai aimé ce côté surprise en ouvrant la boite ^^

Les plus :

  • Le packaging : la box se présente comme un écrin que l'on ouvre comme un tiroir (très facile à réutiliser ^^). Le papier utilisé pour le patron, les étiquettes, le livret... est en matières recyclées et fabriqué en France. Une démarche que j'adore et que je soutien à 100%.
  • Un contenu de qualité : en plus d'être jolie de l'extérieur, la box l'est aussi de l'intérieur. Les matériaux sélectionnés par Andréa sont vraiment de qualité. Le tissu est juste ouf, la viscose est épaisse comme il le faut et douce.
  • Le patron : il est très bien conçu et pensé. On sent vraiment le travail haut de gamme d'Andréa avec des coupes précises tout en restant dans son univers.
  • La découverte du frami : je ne connaissais pas du tout ce type de thermocollant qui permet de coller deux à deux des tissus. Ici, il nous permet de fixer les bandes de finition et avoir des bord franc en bas de notre blouse, à la place des ourlets classiques.

Les moins :

  • La phase géométrie pour dessiner les bandes de finition sur le tissu : ceci est valable pour tous les patrons. Je préfère une bande en plus à découper ou décalquer, plutôt que devoir faire joujou avec ma règle et dessiner sur mon tissu.
  • Les finitions : bien que j'ai adoré découvrir le frami, je ne suis pas entièrement convaincue de la technique du bord franc. En effet, mon tissu a tout de même tendance à l’effilocher... Du coup, je dois de temps en temps couper des petits fils qui dépassent.
  cousette-cherie-parisienne-de-couture-3 cousette-cherie-parisienne-de-couture-2 cousette-cherie-parisienne-de-couture-2 signature-cousette-cherie

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" link="none" size="medium" ids="11244"] Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer