Jusqu'à aujourd'hui, je m'étais concentrée sur des cousettes féminines, des accessoires et de la déco. Les créations pour hommes ne m'inspiraient pas tant que ça, du coup je ne me suis jamais vraiment lancée. En voyant, le patron du pull Titus dans le dernier numéro de La Maison Victor, j'ai eu une soudaine envie de tenter cette nouvelle aventure et de la partager avec vous très rapidement.  pull-titus-cousettecherie pull-titus-cousettecherie

Ce pull m'a convaincu de me lancer d'autant plus que sa réalisation impliquait ma première expérience surjeteuse (sur ce sujet, je vous prépare un article très vite ^^). 

Pour affronter l'hiver et avoir bien chaud, j'ai choisi ce sweat molleton plutôt épais de chez Mondial Tissu, qui a la particularité d'être tissé comme un lainage sur sa partie extérieure. Comme ça, on a quand même un pull pas trop sportwear mais avec la chaleur d'un sweat. 

Pour la réalisation, je dois dire que je n'ai jamais cousu aussi vite. J'ai tout fait à la surjeteuse. Bon les débuts ont été difficiles (notamment avec la tension...) mais une fois le coup de main pris tout a été parfait. On assemble les épaules devant et dos, on vient coudre la tête de manche et pour finir on assemble le corps dans la continuité des manches. Le détail du pull Titus s'est son col remontant et croisé sur le devant car au final le reste est assez basique dans le montage. Du coup on prend un peu son temps pour le col, je dois vous avouer que cette partie a été faire à la machine car j'avais trop peur de me louper. Le magazine vous conseille de laisser l'aiguille plantée aux deux coins devant, mais j'ai fait le choix de faire un point d'arrêt pour pouvoir cranter puis mieux assembler le reste du col. Je trouve qu'avec cette technique, on a une meilleure maitrise de ce que l'on fait et permet ainsi d'avoir un col nickel.

Pour les bords de manches et bas du pull, j'ai choisi de réalise mes bandes dans le même tissu. A la base, il s'agit de poser du bord côte mais je n'arrivais pas à trouver un coloris qui correspondait et le noir tranchait un peu trop.

pull-titus-cousettecherie pull-titus-cousettecherie pull-titus-cousettecherie Alors que pensez-vous de cette première réalisation masculine ? signature-cousette-cherie