Cette semaine va marquer la fin de l’été sur le blog pour laisser place dès la semaine prochaine à la rentrée et le retour du Working Girl Project.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une pièces que je n’ai pas l’habitude de coudre. Tout simplement, car il est encore trop facile pour moi d’aller dans le commerce pour trouver ce que je souhaites. Cela concerne principalement la lingerie, les chaussettes ^^ et les maillots de bain.

Je m’étais lancée une première fois dans la couture de mon maillot de bain mais au fil des lavages, je me suis rendue compte que le résultat n’était pas à la hauteur. Pas la bonne coupe, pas de jolies finitions… Du coup, je n’ai pas eu envie de me lancer à nouveau dans l’aventure, préférant m’approvisionner dans le commerce.

Sauf, qu’un point est très vite revenue sur le devant, le budget pour avoir le maillot de bain de ses rêves. En ce qui me concerne, celui qui me faisait de l’oeil avoisinait les 200 euros. Et ce n’est vraiment pas mon genre de mettre autant dans un maillot.

C’est à ce moment là que Popeline et Linon a sorti le patron de son body Zazy. C’est un body cache-coeur, avec une forme blousante et une culotte taille haute pile ce que je recherchais pour le maillot de bain de mes rêves. Le hic, c’est un body avec un dos fermé et avec des manches, il fallait donc le modifier. Après plusieurs échanges avec la créatrice de la marque, nous avons convenu d’une version finale, ne nécessitant pas de modélisme trop complexe pour rester accessible aux plus grand nombre de couturière.

 

cousette-cherie-maillot-zazy-1

 

CHOISIR SON MATÉRIEL POUR UN MAILLOT DE BAIN


 

Il est de plus en plus facile de trouver les accessoires nécessaire à la confection d’un maillot de bain, ce qui n’était pas encore le cas au moment de ma première tentative.

De manière générale, il vous faudra un tissu maillot de bain ou un jersey pouvant sécher rapidement, ainsi que de la laminette. Il s’agit d’un élastique transparent qui est résistant à l’eau et au chlore.

Un fil mousse est également conseillé pour coudre les tissus extensibles. Mais mon fil polyester de surjeteuse a très bien fait l’affaire.

Si votre tissu est légèrement transparent ou de couleur claire, il existe des doublures spéciales pour maillots de bain. Il serait dommage d’être quasiment nue en sortant de l’eau ^^

Voici ma petite sélection 😉 :

les tissus

  1. Laminette ou élastique transparent – Mercerie Rascol
  2. Tissu maillot de bain bordeaux – Mercerie Rascol
  3. Tissu maillot de bain marinière – Pretty Mercerie
  4. Tissu doublure de maillot de bain écru – Pretty Mercerie
  5. Tissu maillot de bain rose poudré lurex argent – Pretty mercerie
  6. Tissu maillot de bain bleu marine – Les Coupons de Saint Pierre

 

TRANSFORMER LE BOBY ZAZY EN MAILLOT DE BAIN


 

cousette-cherie-maillot-zazy-3

 

De manière générale, le montage de Zazy version maillot de bain reste identique au montage de la version body. Il va falloir simplement modifier :

  • La hauteur de la couture du fond de la culotte : pour le body, elle vient sur le devant alors que pour le maillot cela sera plus joli si la couture est plus vers l’arrière
  • La hauteur du dos : pour bronzer, mieux vaut avoir le dos dégagé. En soi, toutes les hauteurs sont possibles mais je vous conseille tout de même que le dos n’ailles pas au delà du milieu pour que cela soit plus flatteur.
  • La jonction de la ligne d’épaule : vu que l’on vient modifier le dos, il va falloir maintenir le devant. Pour cela, on vient ajouter les bretelles dans le dos, qui seront assemblées au devant.
  • La ligne d’emmanchure du devant : vu que le dos va être plus bas, l’emmanchure va être modifiée également car elle ne viendra plus recevoir de manches.

 

INFORMATIONS PRÉALABLES :

  • J’ai cousu ma version en taille 38
  • Mon tissu étant clair, il était conseillé de le doubler. Si vous ne le doublez pas, il faudra créer de petits ourlets pour la pièce devant au niveau des parties qui se croisent.
  • J’ai entièrement cousu mon maillot à la surjeteuse sauf pour poser les élastiques transparents. Pour celles qui n’ont pas de surjeteuse, il vous faudra utiliser le point zigzag de votre mac.

 

ÉTAPE 1 : Modifier le patron papier

Pour réaliser la version maillot de bain, il faut imprimer les pièces dos, devant, culotte devant et culotte dos.

  • La culotte devant : Ajouter 6 cm à la partie entre-jambe
  • La culotte dos : Retirer 6 cm à la partie entre-jambe
  • Le dos : Cette pièce commence juste au dessus de votre chute de rein, mesurez la hauteur que vous souhaitez sachant qu’elle ne doit pas aller au delà de votre milieu dos. Cette pièce est prévue avec un fronçage sur le bas. Pour limiter le volume, retirez 3 bons centimètres de chaque côté sur la partie haute de la pièce dos.
  • Le devant : Sachant que le patron initial est proposé avec des manches, il fallait venir retravailler l’emmanchure. Pour cela, il faut : 1) venir reporter la hauteur choisi pour la pièce sur dos sur la partie du devant. Au niveau où le devant sera cousu avec le dos. 2) Se placer au milieu de l’emmanchure et venir tracer une ligne entre ce point et le point marquant la hauteur du dos. 3) Couper le long de cette ligne.

ETAPE 2 : Créer la bretelle

L’idée pour dégager le dos est d’ajouter des bretelles qui vont venir s’assembler au devant puis être cousu à la pièce du dos.

Pour cela, vous devez déjà couper et coudre les bretelles. Celles-ci doivent faire entre 3 et 4 centimètres de large. Ainsi, vous devez couper des bandes entre 5 et 6 centimètres pour avoir les marges de couture et d’une longueur de 40 cm.  Vos bretelles risquent d’être trop longue mais l’idée est que chacune puisse venir ajuster ses bretelles en fonction de sa carrure.

Pour créer la jonction bretelle/devant, vous devez :

 

  1. Vous devez diviser en 3 la pièce devant au niveau de la ligne d’épaule
  2. Venez positionner votre bretelle au milieu et sur l’endroit de votre devant (je vous conseille de venir piquer à 0,5cm afin de maintenir la bretelle pour les prochaines étapes)
  3. Venez rabattre le côté encolure au dessus de la bretelle
  4. Venez rabattre le côté emmanchure au dessus du côté encolure
  5. Piquez à la surjeteuse

ETAPE 3 : Coudre le maillot

Comme je vous le disais un peu plus haut, les étapes de montages correspondent à celles pour le body. A la seule différence que vous êtes venues retravailler le dos et ajouter des bretelles.

Pour vous assurer un bon maintien, vous devrez venir coudre un élastique transparent sur votre nouvelle pièce dos. Cela permettra de resserrer un peu plus la partie haute de votre dos. Idem, il vous faudra les coudre au niveau des entre-jambes. Petit conseil : évitez de trop tirer sur l’élastique sinon, il sera trop serré sur vous.

Vos bretelles seront sûrement trop longue par rapport à ce dont vous aurez besoin. Cela est fait exprès afin que vous puissiez les ajuster en fonction de votre taille, de votre carrure afin d’être le plus confortable possible. Vous pouvez venir les fixer de différentes manières, soit comme moi vers le milieu, soit droit, soit croisée.

 

cousette-cherie-maillot-zazy-

 

Bien que l’été est passé et que certaines ont déjà profitez des joies de la plage, je suis certaine qu’il y a des personnes qui comme moi prennent des vacances à toutes périodes de l’année ^^

Mon maillot de bain sera quant à moi sorti pour la première fois lors de nos prochaines vacances en novembre 😉

signature-cousette-cherie

cousette-cherie-maillot-zazy-2

cousette-cherie-maillot-zazy-

cousette-cherie-maillot-zazy-

 

A VOUS DE JOUER


 

L’année dernière déjà, je vous annonçais que j’allais me lancer dans la réalisation de mon premier maillot de bain. Finalement, avec un séjour à Lisbonne où les plages ne sont pas forcément au rendez-vous et à une légère appréhension quant à coudre une matière si extensible, j’avais quelque peu laissé tomber cette idée.

Mais voilà, je n’avais plus d’excuses à avancer avec des vacances prévues en Sicile et à Malte pour cet été. J’allais forcément devoir ressortir mon maillot sur ces magnifiques plages ^^

maillot-abigail-ohhhlulupattern-cousettecherie

J’ai donc fait un petit tour dans ma réserve de tissus pour y retrouver le lycra rayé acheté l’année dernière chez Bennytex et que Julie avait déjà utilisé pour réaliser son maillot marin l’année dernière. N’ayant que des maillots de bain deux pièces, j’avais une folle envie d’une version une pièce pour changer un peu mes habitudes. J’ai été ravie de voir que l’offre de patron s’etait particulièrement enrichie ces derniers mois, proposant plusieurs modèles tous plus beaux les uns que les autres. Du coup, mon choix a été plus difficile à faire que prévu mais j’ai finalement craqué pour le maillot de bain Abigail de Ohhh Lulu Pattern à l’esprit vintage à souhait et ultra féminin avec son joli décolleté.

Une fois le tissu coupé, je dois vous avouer que j’ai commencé à avoir des sueurs froides… Mais une fois les réglages de points fait et les premières coutures réalisées correctement, toute mon appréhension a disparu et cela même au moment de poser les élastiques. A l’origine, le maillot de bain est doublé sur tout la partie du corps. Mais mon tissu étant pas mal épais et donc totalement opaque, je ne l’ai pas doublé sauf pour la partie du dos qui referme le maillot. J’ai donc posé mes élastiques à 1 cm du bord puis je les recouvert avec le surplus de couture.

On commence donc par coudre le bas puis les côtés. Ensuite, on vient poser les élastiques sur les bordures du dos est des jambes. Ensuite, on s’occupe de la partie du haut. C’est ici que j’ai apporté quelques modifications. A l’origine, le dos se ferme avec une attache, sauf que je trouvais plus jolie de refermer avec un noeud comme pour le cou. Du coup, j’ai rallongé le bout de l’empiècement dos afin d’obtenir une bande assez longue pour former un noeud. Pour que le rendu soit plus jolie, j’ai doublé cette partie avec du lycra blanc de chez Ma Petite Mercerie que j’ai coupé au même dimension sur l’empiècement tissu. Je les ai cousu ensemble, endroit contre endroit, puis j’ai retourné l’ensemble. Ensuite, j’ai assemblé les deux empiècements poitrine et j’ai fixé un élastique sur les parties hautes, gauche et droite. On coud ensemble un empiècement poitrine avec un du dos, puis on positionne chaque élément avec la partie basse. On coud les bretelles pour l’attache du cou et le tour est joué ^^

maillot-abigail-ohhhlulupattern-cousettecherie

maillot-abigail-ohhhlulupattern-cousettecherie

maillot-abigail-ohhhlulupattern-cousettecherie

Me voilà complètement fan de mon nouveau maillot 🙂

signature-cousette-cherie

Malgré mes quelques années à coudre, il y a toujours eu des matières qui me faisaient un peu peur… Mais avec la création du blog et l’impulsion de Julie, je suis de moins en moins réticente à me lancer et sans jamais être déçue ^^

CuirsLittleFabrics

J’avais déjà fait un pas avec les matières extensibles comme le jersey et le molleton pour devenir complètement accro mais il me restait encore à tenter le cuir. Pour me faire la main, arriver à manipuler la matière et voir sa réaction sous la machine à coudre, j’ai fait mes premiers tests avec du simili cuir.

Une fois rassurée, j’ai donc passé ma première commande de « vrai » cuir et pour cela je me suis dirigée vers la boutique Little Fabrics qui propose des coupons de cuir juste magnifiques.

La boutique vous propose principalement des cuirs de veau qui peuvent être soit lisses, soit à l’aspect daim, dans une multitude de coloris tous plus beaux les uns des autres. Pour l’idée que j’avais à l’esprit je me suis limitée au camel, bleu pétrole et orangé mais je dois vous avouer qu’il a fallut me retenir pour ne pas dévaliser les cuirs velours à paillettes ^^

Pour ma toute première réalisation, j’ai eu envie de coudre une pochette. Bon d’accord, une pochette c’est assez simple à réaliser ! Du coup, j’ai associé mais coupons camel et orangé/corail pour tout de même la personnaliser. Pour cela, j’ai gardé une face totalement camel et sur l’autre face, j’ai intégré verticalement une bande de cuir corail. Cette étape ma fait avoir quelques frayeur car je me suis demandé si ma machine arriverai à supporter une telle épaisseur… Mais avec les bonnes aiguilles, aucun souci !! Par contre, je n’ai pas essayé le sur-piquage à ces endroits au niveau de la fermeture éclair, ce sera ma prochaine peur à surmonter ^^ Après avoir inséré ma bande corail, je me suis dit qu’il manquait encore un petit quelque chose.. J’ai donc fouillé dans mes boites et ce superbe ruban cuivre/noir à petit losange de chez Henry et Henriette m’a tout de suite semblé une évidence. Ni une, ni deux , le voilà partie intégrante de ma pochette 😉

 

Au final, je suis assez fière de ma réalisation même si je vais devoir encore m’améliorer sur certains points comme la régularité du sur-piquage (et oui on ne peut pas découdre sur du cuir…) et la pose du zip. Dans tous les cas, elle est devenue le nouvel écrin pour mon maquillage et mes petits voyages 😉

 

PochettecuirMelanie2

PochettecuirMelanie2

PochettecuirMelanie2

signature-cousette-cherie