Mon Iris à l’ombre des pins

 

C’est avec une grande joie et une grande émotion que j’écris ce premier article de Cousette Chérie. Après plus de deux années passées avec mon acolyte de choc Julie et Atelier Svila, je me lance aujourd’hui en solo et je dois vous avouer que ça me fait un petit (non grand ^^ ) quelque chose.

Pour ce premier article, j’ai eu envie de faire le grand saut avec un patron que j’adore, le top Iris de Slow Sunday Paris. Ainsi qu’avec un vrai coup de coeur tissu avec Eglantine et Zoé, une passionnée de couture, qui après nous avoir proposé des patrons de folie nous fait craquer avec ses sublimes tissus.

 

top-iris-cousette-cherie-4

 

LE CHOIX DU TISSU


 

Eglantine et Zoé, j’ai tout d’abord été une vraie adepte de ses patrons. Toujours bien conçus, aux détails toujours féminins. Je pouvais les réaliser les yeux fermés car je savais que ma réalisation tomberait parfaitement, sans retouches. Forcément, j’ai eu une pointe de déception lorsque Zoé a pris la décision de ne plus commercialiser de patron mais c’était sans compter sur sa volonté de rester dans ce petit monde de la couture.

Depuis l’été dernier, elle propose une sélection de tissus à associer ou non avec ses patrons. Mais c’est depuis ce printemps qu’elle s’y consacre totalement en ayant fait évoluer sa boutique en ligne de patron en boutique de tissus. Sa volonté est de nous proposer chaque saison, une collection éphémère et en quantité limitée. J’adhère totalement à sa volonté d’être sensible à la qualité du tissu et à son origine (française ou européenne) tout en nous proposant des tissus au beau tombé, fluides, colorés et aux jolis imprimés.

Forcément, lorsque Zoé m’a proposé de découvrir un tissu de sa collection été, je ne pouvais pas résister. La collection « à l’ombre des pins » se compose de trois thèmes : la vie en rose et en rouge, imprimés éphémères et blue therapy. Avec pour chacun, des tissus de folie, aux couleurs estivales. Fidèle à mon addiction au bleu, c’est dans ce dernier thème que j’ai jeté mon dévolu sur le tissu Botanica. Il s’agit d’un crêpe de viscose fluide mais épais comme il faut pour lui assurer un beau tombé. Il est ultra facile à coudre car il ne glisse pas, et n’est pas transparent donc parfait pour des blouses, jupes, robes…

 

Je vous invite à découvrir les réalisations avec Botanica de My Dress Made et sa robe Arlette juste sublime, et de Dessine moi un Patron et son top Nana.

 

LE PATRON IRIS


 

Mon tissu Botanica, je l’ai tout de suite imaginé dans un top/blouse d’été. Sa fluidité allait être mon alliée en cas de grande chaleur. Très vite, c’est le top Iris de Slow Sunday Paris qui m’est venu à l’esprit. Je l’avais déjà réalisé l’été dernier et mon top ne m’avait pas quitté. Il m’en fallait donc une seconde version. Ce que j’aime avec ce patron, c’est qu’il est ultra simple à réaliser mais que ces petits noeuds apportent une touche de féminité. Bref un top simple à coudre mais qui ne fait pas « simple » en le portant.

Caroline, la créatrice, vous propose un patron deux en un. Ainsi, vous pouvez avoir soit une veste, soit un top. Pour le moment, je ne me suis pas lancée dans une version veste mais je me dis qu’en guipure ou dentelle sur une petite robe cela pourrait être très sympa ^^

Le top est parfaitement adapté à une couturière débutante car il ne nécessite pas de connaitre de techniques de couture trop difficiles et le livret d’explication est très clair à chaque étapes de la réalisation. J’ai réalisé mon top Iris en 36 car il s’agit d’un haut ample et que je ne voulais pas qu’il le soit trop. Pour un 36, il faut compter 1m30 de tissu avec une laize d’1m40.

 

Mes modifications depuis ma première version :

  • J’ai encore ajouté 5 cm supplémentaires aux 5 déjà ajoutés il y a un an car finalement il était encore un peu court pour moi
  • J’ai supprimé la doublure intérieure des manches. Celle-ci étant plus courte que l’extérieur, il fallait effectuer quelques points à la main et malgré cela la doublure avait tendance à bouger. Du coup, j’ai coupé 4 pièces de manches extérieures que j’ai assemblées comme le prévoyait le livret d’explication avec la pièce de doublure. Ensuite, j’ai réalisé une seule couture d’enmanchure en cousant en même temps la manche extérieure et la manche intérieure.

En résumé, le top Iris est pour moi le petit haut parfait en été. Il est rapide à réaliser et se porte ultra facilement. En fonction du tissu choisi, on peut lui donner un esprit soit décontracté soit chic mais toujours avec cette touche de féminité grâce à ces petits noeuds.

Vous pouvez retrouver ma première version en plume de paons ici ^^

 

top-iris-cousette-cherie-3

top-iris-cousette-cherie-5

top-iris-cousette-cherie-5

top-iris-cousette-cherie-5

top-iris-cousette-cherie-5

 

signature-cousette-cherie

 

A VOUS DE JOUER


 

 

 

CATEGORY: COUTURE, Hauts

Vous allez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *