On n’oublie pas les robes d’été

Après la robe Aime comme Mi Amore, je pense que c’est une saison des robes que je vous prépare pour les semaines à venir. Une fois l’été arrivée et les chaleurs qui vont avec, la robe arrive en tête des vêtements que j’aime porter. Une robe, des sandales, le tour est joué pour être à la fois chic et confortable ^^

forgetmenot-melanie-cousettecherie

forgetmenot-melanie-cousettecherie

forgetmenot-melanie-cousettecherie

Je débute donc cette série avec un de mes coups de coeur, la robe Forget me not de Slow sunday paris. J’avais déjà craqué pour le top Iris il y a deux semaines et j’ai tout de suite eu envie de rester sur ma lancée en cousant cette robe. L’univers de cette toute jeune marque me plait beaucoup et correspond à ce que j’aime porter au quotidien, des coupes féminines qui restent classiques mais avec de petits détails qui font la différence.

Il y a plusieurs semaines, j’avais craqué pour ce coton bio Feuillette disponible chez l’Atelier de Dina, sans pour autant savoir ce que j’allais bien pouvoir coudre. Entre temps, plusieurs idées de robe m’étaient venues mais sans vraiment me convaincre, jusqu’au moment de la sortie de la robe forget me not. Bon, par contre, un second souci est apparu : le choix d’un passepoil pour joliment marquer les découpes du modèle. J’ai fini par dénicher ce passepoil orange, pas trop flashy, lors d’un de mes passages chez Fil 2000.

Pour la réalisation, comptez une bonne soirée de couture mais en ayant préalablement coupé le tissu car mine de rien il y a quand même plus de pièce que pour une robe classique. On commence donc par assembler la partie de devant en fixant le passepoil sur les bords intérieur des côtés, en réalisant les fronces sur le haut de la jupe devant puis cousant les deux pièces ensembles. Dans un second temps, on s’attaque au dos en assemblant les milieux dos de la partie supérieure puis en la piquant à la jupe après avoir réalisé les fronces. Enfin, on termine en assemblant les côtés.

Pour les manches, j’ai choisi de réaliser la version tulipe que je trouve juste magnifique!! Pour infos, j’ai choisi de retirer les parementures pour y mettre un biais de propreté et j’ai également réalisé l’ourlet de mes manches de cette manière. Pour monter les manches tulipes, pas de réelles difficultés d’autant plus qu’un super schéma vous est proposé et ne laisse plus de place aux doutes ^^

forgetmenot-melanie-cousettecherie

forgetmenot-melanie-cousettecherie

forgetmenot-melanie-cousettecherie

forgetmenot-melanie-cousettecherie

signature-cousette-cherie

CATEGORY: COUTURE, Robes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *