Blanc comme Marumi

Comme vous avez pu le remarquer, le froid est de retour !!! Bon, j’avoue je dois être une des rares personnes à être contente. Mais pour moi, cela signifie que les fêtes de fin d’année approchent et qu’il y a un semblant d’espoir pour que la neige finisse par tomber et que l’on ait un Noël blanc ^^

Mais ce rafraichissement a un autre avantage, nous allons enfin pouvoir vous présenter quelques pièces hivernales. C’est vrai que porter un manteau avec 15° à l’extérieur n’est pas franchement évident ^^ Lors des premiers frimas, je vous avez présenté ma version du manteau Chloé de la Maison Victor, dans un lainage camel. Mais entre temps, la douceur estivale a fait son retour, nous donnant envie de ressortir nos petites vestes et de ranger nos pulls. Mais cela était sans compter sur nos créatrices de patron préférées qui ont dévoilé leur collection hivernale contenant de superbes modèles de manteaux. J’avoue qu’à mon niveau cela a été craquage sur craquage, allongeant ainsi ma check list de projets, et en m’ajoutant un souci : où vais-je bien pouvoir stocker tous ces modèles une fois fini ^^

Dans un premier temps, je me suis lancée dans réalisation du manteau Marumi de Blousette Rtose. Dès sa sortie, j’ai adoré ce modèle et les différentes versions présentées sur Instagram sont venues confirmer mon coup de coeur. Ce qui fait la différence ? Tout, il ne ressemble à aucun autre. Ces grandes poches, son col châle, l’aspect géométrique… tout m’a plu. On pourrait se dire que tous ces détails viennent sophistiquer à outrance ce manteau mais sa coupe lui donne un esprit confortable notamment grâce à son effet « loose » et des emmanchures basses.

De même, on pourrait penser que tous ces éléments viennent compliquer la confection. Certes, certaines étapes sont assez délicates (montage de l’empiècement du devant et du col notamment) mais en suivant les explications (qui sont vraiment très bien faites et qui nous rassurent dans la réalisation de tous ces détails), et en prenant son temps, on y arrive. Par exemple, à mon niveau, j’ai eu quelques difficultés avec le col au moment de fixer la parmenture… J’ai du quasiment la coudre à la main avant de pouvoir y arriver avec ma machine, mais le résultat en vaut la peine et mine de rien cela fait réviser les bases ^^

Manteau Marumi

Pour le tissu, j’ai hésité avec pas mal de lainages que j’avais en stock (bordeaux, marron…). Finalement, mon choix s’est porté sur un lainage écru, assez épais (donc idéal lorsqu’il fait froid !) acheté lors de notre première visite chez Will au marché de Puteaux. Je n’avais jamais pensé avoir un manteau aussi clair car en hiver je porte plus facilement des tons foncés. Pourtant, j’ai tout de suite adopté le concept du blanc en hiver et définitivement je comprend beaucoup mieux Julie et son addiction au blanc ^^

Manteau Marumi

Concernant les détails, j’y ai apporté une attention toute particulière car se sont ces derniers qui font tout dans ce manteau. J’ai donc bien pris mon temps pour l’ensemble des étapes et pris soin de bien repasser mes coutures à chaque étape pour que tout tombe comme il se doit. Si comme moi, vous utilisez un lainage épais, pensez à bien cranter vos arrondis et couper vos angles. De même, j’ai fixé mon col chemise à l’arrière avec des petits points afin d’être sure qu’il reste bien en place.

Pour la doublure, j’ai déniché aux coupons de saint pierre, ce coton à petites fleurs rose qui apportent une touche de fraicheur ^^ J’aime beaucoup avoir de jolies doublures surtout quand le tissu extérieur est uni. Par contre, pour le moment je n’ai toujours pas trouver mon bonheur en ce qui concerne le bouton, affaire à suivre ^^

Détails Manteau Marumi

De votre côté, avez-vous d’autres modèles à me conseiller ?

signature-cousette-cherie

CATEGORY: COUTURE, Vestes & Manteaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *