Un Monceau aux basques

Et voilà, nous avons eu à peine le temps de profiter du soleil et de la chaleur que déjà l’automne à commencer à pointer son nez. Je vous dis ça mais au fond j’aime beaucoup cette saison avec ses jolies couleurs et l’esprit d’avant fêtes de fin d’année. Les looks sont plus travaillés et les pièces plus abouties je trouve. Mine de rien l’idée de ressortir mes vestes et boots ne me déplait pas tant que ça ^^

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ressorti mon patron chouchou, le gilet Monceau de Cozy Little World. Quand j’y réfléchis il s’agit du patron que j’ai le plus utilisé que se soit dans sa version sweat que gilet tout en passant par une revisite en veste. Aujourd’hui, j’ai souhaité le modifier encore un peu plus en lui ajoutant un basque en bas dans l’esprit du gilet Marius de chez Balzac Paris.

Pour cela, je me suis appuyée de l’article de Solène du blog On Sunday Morning qui nous donne de supers conseils notamment pour éviter qu’il n’y ait trop de volume sur le bas avec le jeu de fronce. On part donc avec la base du gilet Monceau mais on coupe la hauteur 2 cm en dessous de la taille puis on vient ajouter la partie de la basque que l’on fronce pour obtenir le léger volume. Pour cela, on coup un rectangle de de 85 cm de long et deux rectangle de 42 cm. Pour la hauteur des rectangles, il s’agit du restant de hauteur du patron de base que vous avez enlevé au début (pensez bien à ajouter la valeur pour l’ourlet). Pour fermer mon gilet, rien de plus simple que des boutons pressions mais vous pouvez très bien choisir des boutons classiques avec la réalisation d’une boutonnière.

Pour réaliser mon gilet, j’ai choisi un jersey écossais gris de chez Lil Weasel que j’ai eu la chance de pouvoir découvrir. Au moment de choisir ce tissu, je n’avais aucun doute quant à l’imprimé. Puis les semaines sont passé et j’ai commencé à me demander s’il n’était pas trop éloigné de mes habitudes et de mon univers. Le déclic de soulagement m’est venu en essayant la première fois mon gilet. Il n’y avait aucun doute, mon intuition a été bonne, je suis dingue de mon gilet et de cette association ^^ Le jersey est très agréable à coudre car il n’est pas trop extensible. Doux à porter, je sens qu’il ne va plus me quitter ^^

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

giletmoceau-cousettecherie

signature-cousette-cherie

CATEGORY: COUTURE, Pulls & Gilets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *