Direction Bergen

J’adore découvrir de nouvelles marques de patrons avec de nouveaux univers. Mais la couture c’est comme pour l’amour, c’est bien de rester fidèle à ces créateurs chouchou. C’est le cas pour moi avec Anne Kerdilès Couture. Depuis ces débuts, j’ai toujours pris plaisir à découvrir ses nouvelles créations et à les coudre. Il faut dire qu’elle sont toujours en adéquation avec mon style. Le petit dernier, le cardigan Bergen ne déroge pas à la règle. Cette fois Anne nous fait voyager dans les pays du nord, en Norvège, une partie du monde que je n’ai pas encore eu la chance de découvrir mais qui m’attire de plus en plus. Oui oui, Julie commence à me convaincre en me faisant envie à chacune de ses escapades. 

gilet-bergen-cousettecherie

gilet-bergen-cousettecherie

gilet-bergen-cousettecherie

Bergen, c’est le gilet parfait qui s’intègre à la perfection dans une garde robe. Son plus, simple mais différent du gilet classique grâce à ses plis d’épaules, et en bas de gilet. Une pièce passe-partout mais qui ne passe pas inaperçue. Déclinable en veste avec un tissu plus rigide, toutes les envies sont possibles. Mon gilet/veste de référence reste pour moi le Courcelles que j’ai réalisé à plusieurs reprise, le gilet Adèle de Super Bison est venu apporter une touche de nouveauté et Bergen vient parfaitement se mêler à ce duo. 

Pour ma part, j’ai eu une folle envie de faire venir le printemps avec un jacquard jersey bio de chez Fil Etik. En le voyant sur le stand d’Aurélie au salon l’Aiguille en Fête, je savais que j’allais repartir avec, ni une ni deux mon premier choix de tissu pour Bergen était laissé de côté. 

Dans les tons bleus clairs, il sera parfait pour les premières journées du printemps. A la base, je voulais poser des boutons pressions en nacre mais une fois acheté, pas moyen de les poser. Je les avais acheté chez Mondial Tissu car ils ne nécessitaient pas de pince. Mais je pense que mon tissu devait être trop épais et trop stretch ce qu’il fait qu’ils ne tenaient pas… Dommage…

Pour la réalisation, j’ai cousu un 38 car je voulais avoir de l’aisance, ce qui est le cas. Ma prochaine version sera plus ajustée je pense pour me la jouer plus chic ou en veste.

La partie délicate est la réalisation des plis où il faut prendre son temps pour être sûre qu’ils soient symétriques. Ensuite la réalisation est vraiment très simple, toute couturière peut y arriver. Pour de jolies finitions intérieures, j’ai choisi de ganser toutes mes coutures avec un biais Vichy bleu.

gilet-bergen-cousettecherie

gilet-bergen-cousettecherie

gilet-bergen-cousettecherie

Encore merci à Anne pour son si joli patron qui me envie d’être déjà au printemps ^^

signature-cousette-cherie

CATEGORY: COUTURE, Hauts

Vous allez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *