Une parisette en birdie

S’il y a bien une pièce que je n’ai encore jamais cousu, c’est bien la chemise. Pourtant, je dois avoir une dizaine de tissus qui attendent impatiemment que je me lance le défi de vaincre cette petite peur. Je dois vous avouer que cette envie se fait de plus en plus pressente surtout avec tous les modèles qui sont sortis ces derniers temps.

Mais voila, j’avais besoin d’un patron intermédiaire, à mi-chemin entre la blouse et la chemise. Ainsi, les éléments essentiels de la chemise avec le col et la patte de boutonnage sont présents, mais en gardant une certaine facilité pour éviter que je ne désespère devant ma machine.

chemise-parisette-cousettecherie

chemise-parisette-cousettecherie

C’est ce que propose Blousette rose avec sa chemise Parisette. Elle a su faire en sorte de proposer une chemise simple à réaliser avec un col simple à poser mais en y ajoutant de très jolis détails. Tout se joue dans le dos avec ce col en pointe et l’empiècement triangle qui viennent féminiser cette pièce du dressing masculin.

Le choix du tissu a été très rapide. Un petit tour à la braderie Anna Ka Bazaar et me voila repartie avec un coupon du fameux « Bye bye Birdie » d’Atelier Brunette dans sa version black.
J’avais déjà eu l’occasion de le coudre mais dans sa version bleu clair et cette fois encore je n’ai pas été déçue. Le tissu est fin mais pas trop et super agréable à porter. La version noire apporte une touche très chic à un look tout en gardant l’esprit très fun avec l’imprimé origami.

En ce qui concerne la réalisation, pas de grande difficulté. Comme pour tous ses patrons, Blousette rose accompagne ses explications de schémas très visuels et explicites. Même si Parisette est peut être plus adaptée à des couturières intermédiaires, les débutantes pourront très bien s’en sortir avec un peu de patience mais en apprenant ainsi de nouvelles techniques de couture.

On commence donc par l’empiècement triangle du dos, qui est pour moi l’étape où l’on doit faire preuve de minutie pour garder la pointe bien nette. La patte de boutonnage est simple à réaliser et la technique utilisée permet d’avoir une jolie finition pour le bas de l’ourlet. On coud les côtes et épaules puis on fixe le col. Pour que le tout soit nickel, on veille à ce que les deux pointes de triangles soient bien alignées.

chemise-parisette-cousettecherie

chemise-parisette-cousettecherie

chemise-parisette-cousettecherie

chemise-parisette-cousettecherie

chemise-parisette-cousettecherie

signature-cousette-cherie

CATEGORY: Blouses & Chemises, COUTURE

Vous allez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *