Une violette de fin d’année

Quoi?!!! L’année 2016 est déjà finie!!! Je n’arrive pas à réaliser que c’est ma dernière cousette de l’année que je vous dévoile aujourd’hui. Je dois vous avouer que j’ai beaucoup réfléchi à comment terminer l’année et avec quel type de pièce, surtout que je vous ai dévoilé la semaine dernière ma tenue spéciale fêtes ^^ Et puis, je me suis dit que j’avais envie de clôre cette année sur deux choses. Premièrement, avec mon addiction aux carreaux et tartan. Deuxièmement, avec ma volonté de mieux contrôler l’origine et la provenance des tissus que j’achète. Même si j’avoue que l’addiction a été plus facile à tenir, je ressens de plus en plus l’envie d’acheter des tissus bio et made in France (bon ok mon banquier un peu moins, mais ce n’est qu’un détail ^^).

Allez hop c’est parti pour mon dernier article de l’année !

blouse-violette-cousettecherie

blouse-violette-cousettecherie

blouse-violette-cousettecherie

En début d’année, j’avais eu un vrai coup de cœur pour la blouse Violette de Dessine Moi Un Patron. Déjà, je l’imaginais comme un basique de ma garde robe mais finalement je n’ai pas eu l’occasion de la réaliser une seconde fois. D’autres modèles sont venus s’ajouter à ma To Do List venant ainsi repousser ma deuxième couture. 

Mais lors de notre visite à La Grande Mercerie, l’adorable Aurélie de Fil Etik m’a proposé de découvrir ce superbe coton tartan. Oui je suis totalement accro à cet imprimé. J’ai vraiment dû me restreindre à ne pas commander toutes les versions disponibles en ligne. Du coup, celui-ci, je l’ai tout de suite vu dans une blouse Violette, toute simple sans contraste de tissu ou de passepoil. Bon en même temps, avec toute cette histoire de raccord, j’avais largement de quoi faire ^^ 

Ce que j’aime dans la blouse Violette, c’est son pli dans le dos associé un joli empiècement boutonné juste au dessus. Cela laisse la possibilité d’associer deux tissus différent, de souligner la ligne de couture par un passepoil ou même les deux à la fois ^^

En termes de réalisation, le modèle est simple et permet à une couturière débutante d’apprendre de nouvelles techniques (boutonnière notamment) sans trop de difficulté. Pour ma seconde version, j’ai choisi de retirer les pinces poitrine pour garder mes raccords au plus juste. Par contre, en ce qui concerne le reste du montage, j’ai procédé exactement selon la démarche explicative. Pour tout de même apporter ma petite touche, j’ai réalisé un petit point broderie le long de la bordure dos, cela a donc permis de maintenir la couture. J’ai aussi allongé ma Violette car je trouvais ma première version un peu trop courte.

blouse-violette-cousettecherie

blouse-violette-cousettecherie

blouse-violette-cousettecherie

blouse-violette-cousettecherie

blouse-violette-cousettecherie

Je vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles aventures couturesques ^^

signature-cousette-cherie

CATEGORY: COUTURE, Hauts

Vous allez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *