Ma blouse à Budapest

Petit à petit, mon envie que le printemps revienne ressurgis. Le froid, l’humidité, l’absence de soleil ont assez duré à mon goût. Mais voilà, l’hiver est toujours là, je dois réfréner mes envies de cousettes printanières. J’ai donc trouvé un petit compromis, je couds des vêtements plus léger mais dans des couleurs plus hivernales ^^

cousettecherie-blouse-budapest2

cousettecherie-blouse-budapest2

cousettecherie-blouse-budapest2

Cette semaine, j’ai jeté mon dévolu sur le patron Budapest de la petite marque Born To Experiment. Elle dispose déjà de plusieurs modèles féminins mais c’est en découvrant la blouse Budapest sur Instagram que j’ai vraiment découvert l’univers de sa créatrice. Edwige nous propose des pièces confortables mais ultra féminines et modernes pour pouvoir les porter au quotidien mais aussi pour aller travailler.

La blouse Budapest (déclinable aussi en robe) m’a tout de suite plu avec son décolleté dos et son empiècement haut sur le devant. Ces deux éléments laisse toutes les possibilités en ce qui concerne les déclinaisons. Empiècement contrastant, dentelle et passepoil seront parfait pour rendre unique votre blouse. Deux plis, un sur le devant et l’autre dans le dos, viennent ajouter une forme ample ultra confortable.

Au départ, je voulais réaliser une version assez sobre, noire et dentelle. Mais en regardant mes tissus, je me suis dit qu’une version tartan me tentait bien, pour rester dans ma continuité de mon addiction au carreaux commençait cet automne. D’autant plus, qu’en commandant ce tartan black and white de chez Pretty Mercerie, je n’avais pas d’idée de patron pour le mettre en valeur.

La réalisation est assez simple et intéressante pour les couturières qui souhaitent apprendre de nouvelles techniques car on voit les plis, les pinces poitrines, la pose de poignets de manche, la gestion d’empiècement. Sans réelles difficultés si on prend son temps pour les réaliser. Les empiècements devant et dos sont doublés pour de jolies finitions mais je vous conseille de bien surpiquer la jonction dos pour que la marge de couture ne ressorte pas.J’ai effectué une seule modification au patron en élargissant les emmanchures car je n’étais pas à l’aise en enfilant la première fois la blouse, trop serrée, pas libre de mes mouvements.

cousettecherie-blouse-budapest2

cousettecherie-blouse-budapest2

cousettecherie-blouse-budapest2

Je suis sous le charme de cette blouse Budapest qui m’a donné envie de découvrir les autres modèles de Born to Experiment 🙂

signature-cousette-cherie

CATEGORY: COUTURE, Hauts

Vous allez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *