Cette semaine est une semaine un peu particulière car je fête sur Instagram mes 10 000 abonnés. Je voulais sincèrement vous remercier d'être toujours plus nombreux à me suivre chaque jour et à apprécier mes aventures et cousettes ^^ Merci pour votre soutien, vos conseils mais aussi vos encouragements et votre bienveillance. Grâce à Instagram, j'ai eu la chance de faire de très belles rencontres, de partager avec vous tous ma passion pour la couture. J'ai donc eu envie de vous remercier par le biais d'un concours dont je vous laisse découvrir les modalités sur mon compte Cousette Chérie.

Et ce concours débute avec Emilie, la talentueuse créatrice de Dessine moi un Patron. Pile le jour où je voulais vous dévoiler ma version de Leaf, le patron ultra CANON de la dernière collection sortie la semaine dernière !!

  cousette-cherie-robe-leaf-3  

LE PATRON LEAF


 

La semaine dernière, je vous présentais ma première création issue de la nouvelle collection de Dessine moi un Patron, le top Bloom. Comme je vous le disais, j'ai eu un vrai coup de coeur pour deux nouveaux modèles, Bloom et Leaf. En voyant le dessin technique et les premières versions de Leaf d'Emilie, je me suis tout de suite dit qu'elle était tout simplement CANON!!! et qu'elle allait devenir ma nouvelle robe favorite ^^

Pourtant, Leaf est portefeuille... Une forme que je ne porte pas en robe. Mais là, ce n'est pas n'importe quel portefeuille, il est dans le dos !! Et cela change tout, car le devant est une robe classique avec un buste ajusté à l'encolure assez sage et une jupe avec des plis plats. Mais le dos est merveilleux avec un décolleté créé par le côté portefeuille de la robe. Les emmanchures me rappellent celles de Syrocco avec la possibilité de les laisser tombantes ou de les relever pour créer un petit revers. Cette robe se porte longue ou au genou et est ultra légère et vaporeuse, parfaite pour cet été.

Des parementures devant et dos permettent une jolie finition de la robe et d'avoir une vraie belle pièce dans son dressing.

Leaf est aussi un petit haut légèrement décolleté devant avec sa petite fente (ou non ^^), boutonné dans le dos et toujours avec ces petites manches à revers.

En gros, quand vous achetez Leaf, vous avez deux patrons en un seul. D'autant plus, que les deux versions n'ont qu'une seule pièce en commun, la parementure intérieur !

Donc vous l'aurez compris, ma première version est une robe ^^ Je l'ai réalisé en 38 et je n'ai apporté aucune modification. Elle tombe parfaitement et à l'effet tel que je le recherchais. Un buste ajusté mais qui reste fluide, une jupe vaporeuse et une taille marquée. J'ai choisi de laisser les manches tombantes et une longueur sous le genou pour un esprit un peu rétro.

  Le matériel nécessaire (pour la robe) :
  • 2m60 pour une laize d'1m40
  • Du thermocollant
Les techniques utilisées :
  • Les pinces et les plis
  • La parementure
 

Les techniques utilisées ne sont pas trop compliquées et le livret d'explication permet une avancée en toute sérénité sur le montage. Pour autant, je conseille la robe Leaf aux couturières intermédiaires qui auront déjà eu quelques réalisations à leur actif.

Vous l'aurez donc compris, Leaf est un coup de coeur absolu. Je ne lui trouve aucun défaut et je pense déjà en refaire une prochainement, notamment pour aller au mariage d'une de mes amies.

  [gallery columns="2" link="none" size="large" ids="11950,11949"]  

LE CHOIX DU TISSU


Pour ma première Leaf, j'ai tout de suite vu cette viscose fleurie bleu marine, achetée lors des soldes d'hivers chez Mondial Tissu. Malheureusement, elle n'est plus disponible en boutique mais allez y jeter un oeil car d'autres versions à fleurs sont tout aussi jolies ^^

Le tissu est vraiment parfait pour la robe. Non transparent, fluide, il lui donne un joli tombé tout en lui garantissant une certaine fluidité lorsqu'elle bouge. Les plis et pinces sont facilement marqués et le tissu ne se froisse pas lorsqu'on le porte, ce qui n'est vraiment pas négligeable.

Par contre, la viscose était imprimée sur une face. Ainsi, si un fil vient à être tiré cela entraine une marque blanche que l'on ne peut pas rattraper. Ainsi, lorsque vous êtes fasses à ce type de tissu, n'hésitez pas à choisir une aiguille et des épingles assez fine, puis à coudre doucement pour garder la maitrise du tissu.

 

Et voilà après trois semaines, j'ai terminé avec ma lancée Dessine moi un Patron et je dois vous dire que j'ai beaucoup de chose à dévoiler dans les prochaines semaines.

J'ai été prise d'une frénésie de couture, il faut dire qu'il fallait bien préparer la valise pour les vacances ^^ Oui Oui je repars dans une semaine pour un voyage de dingue, je vous en dis plus dans la semaine ^^

 

Je vous souhaite une très belle semaine à tous !

signature-cousette-cherie   cousette-cherie-robe-leaf-3 cousette-cherie-robe-leaf-3 cousette-cherie-robe-leaf-3 cousette-cherie-robe-leaf-3 cousette-cherie-robe-leaf-3  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" size="medium" ids="11957"]
 

Alala je suis ravie de vous retrouver cette semaine pour vous parler de la nouvelle collection de Dessine moi un patron. Elle est tout simplement canon!!! Oui oui encore plus que d'habitude ^^ 

On commence avec le Top bloom dans le superbe seersuckers lurex des Coupons de Saint Pierre. 

  cousette-cherie-top-bloom-1  

LE PATRON BLOOM


 

Une nouvelle fois j'ai eu la chance de faire partie de la team de choc pour tester la nouvelle collection d’Émilie. 

La nouvelle collection se compose de trois pièces et est placée sous le signe des robes et petits hauts avec Bloom et Leaf déclinables dans les deux versions. Et pour les soirées un peu fraîches, Émilie a pensé à une petite veste, Cherry. 

J'ai complètement craqué pour Bloom et Leaf. Deux modèles que je me suis tout de suite vue porter  cet été. 

Leaf arrive très vite sur le blog mais pour le moment place à Bloom !

Comme je vous le disais, Bloom est déclinable en robe mais aussi en petit haut. Il s'agit d'une pièce parfaite pour les beaux jours avec ses emmanchures devant festonnées et sa coupe à l'esprit chemise. Les courbes sont dessinées grâce à des pinces sur le devant et dans le dos. Le décolleté est profond pour dire que l'on est pas si sage ^^ Et dans le dos, surprise !!! un bavolet festonné !!! Contrairement à Rocaille, le bavolet n'a pas de pli creux, il est donc plus plaqué sur le dos. En version top, on le porte rentré dans son pantalon mais aussi noué sur un short pour une envie de vacances ^^

En ce qui me concerne, j'ai choisi la version top car les premiers versions cousues par Émilie me donnait vraiment envie de le porter sur mon short cet été ^^ J'adore les festons, alors forcément Bloom allait devenir un chouchou !! Je l'ai cousu en 38 mais selon la première version test, le décolleté est donc plus profond que celui que vous obtiendrez en achetant la version en boutique. C'est un choix voulu de ma part car je ne voulais vraiment pas d'un top sage ^^ Mis à part cela, tout est pareil que pour la version finale et je n'ai pas apporté de modification. Les pinces sont parfaitement placées et soulignent vraiment bien les courbes. Pour fermer mon Bloom, j'ai choisi de petits boutons blancs dénichés sur une brocantes.

  Le matériel nécessaire :
  • 1m50 de tissu pour 1m40 de laize
  • Du thermocollant
  • 7 boutons de 11mm de diamètre
Les techniques utilisées :
  • Les pinces
  • Le festonnage
  • La patte de boutonnage et boutonnières
 

Pour réaliser Bloom, je pense qu'une couturière ayant déjà quelques réalisations à son actif peut facilement se lancer. Les techniques utilisées ne sont pas compliquées mais demande de la minutie notamment pour les festons. Pour le reste, si vous n'avez jamais monté de parementure et réalisé de pinces, Bloom vous permettra d'appréhender assez facilement ces techniques. Mine de rien, il faut bien se lancer ^^

  cousette-cherie-top-bloom-5 cousette-cherie-top-bloom-7  

LE CHOIX DU TISSU


 

Il y a quelques semaines, un vent de folie a déambulé sur les réseaux sociaux avec une sélection tissu de dingue chez les Coupons de saint Pierre, du seersuckers lurex. Alors comment vous dire que j'ai craqué, il m'était impossible de résister face à cette matière que j'adore et à la pointe de brillant. Et je crois que je ne suis pas la seule vu toutes les merveilleuses réalisation que j'ai pu voir sur Instagram. 

Il est disponible en plusieurs couleurs, et avec rayures fines ou plus épaisses. Bref, on a le choix pour craquer ^^

Ce tissu est une tuerie !! Il est fin sans être trop transparent et marque bien les pinces et plis. Il n'a pas l'air de beaucoup se froisser en le portant. Ce qui est parfait en été alors que l'on a pas le courage de sortir son fer à repasser. 

Le lurex apporte la touche supplémentaire et modernise un tissu assez classique à la base. 

La seule chose que je pourrais lui reprocher, c'est qu'il n'ai pas un touché coton. Ce qui peut lui donner un aspect synthétique qui pourrait un peu freiner l'achat.

En dehors de cela, je l'adore et je regrette vraiment de n'avoir craqué uniquement sur ce bleu ciel à fines rayures ^^

  Alors que pensez-vous de cette nouvelle collection Dessine moi un Patron ? Vous avez craquer ?  

Je vous retrouve la semaine prochaine pour parler de Leaf, mon autre coup de coeur ^^

  signature-cousette-cherie cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-3 cousette-cherie-top-bloom-1  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11942,11943"]  
 

Alala, il m'en aura fallut du temps pour coudre cette blouse !!! Pourtant, j'avais tout... le tissu, le patron mais pas le temps au moment de sa sortie. Puis, l'hiver est arrivé et j'ai trouvé que mon tissu n'était plus vraiment de saison. J'ai donc patiemment attendu le retour du printemps pour coudre ma version de la blouse Rocaille de Dessine moi un Patron dans ce superbe coton chevronné et au détail lurex de chez Pretty Mercerie. 

  cousette-cherie-blouse-rocaille-2  

LE CHOIX DU TISSU


 

Peu avant l'hiver, j'ai eu une frénésie d'achat de tissus et principalement chez Pretty Mercerie qui chaque semaine nous dévoilait une sélection de dingue !!! Au cours d'une commande, j'ai craqué pour ce tissu en coton, au tissage chevron rehaussé de petits fils lurex. Le détail qui tue ^^

En l'achetant, j'ai tout de suite su qu'une Rocaille verrait le jour. Et oui, il m'arrive de plus en plus de me tenir à ma philosophie "un tissu acheté, un projet en tête" ^^. Le souci est que j'ai toujours plein de projets en tête, du coup la carte bancaire continue de chauffer ^^

Le tissu est parfait pour le rendu que je voulais pour ma blouse. Un tombé assez lourd pour une blouse structurée.

Pour cela, il me fallait un tissu avec de la tenue sans être trop épais. Le coton se coud très facilement du fait qu'il ne soit pas fluide et qu'il ne glisse pas. Il permet de bien marquer les différents détails de Rocaille, notamment le bavolet et le pli dans le dos. Sa douceur le rend très agréable à porter au quotidien.

Par contre, je dois vous avouer qu'il froisse assez rapidement, les photos n'ont pas été faciles à prendre car il fallait éviter les gros plis... Mais sa texture, son tissage chevron et la touche de brillant viennent absorber cette inconvénient. Oui oui les paillettes me tapent toujours autant dans l'œil ^^

  cousette-cherie-blouse-rocaille-2
 

LE PATRON ROCAILLE


Comme vous le savez, j'ai la grande chance de faire partie de l'équipe de testeuses d’Émilie pour chaque nouvelle collection de Dessine moi un Patron. Pour Rocaille, je ne disposais vraiment pas suffisamment de temps, pourtant le coup de cœur était bien là ! Imaginez ma frustration sur le coup de devoir remettre à plus tard cette cousette. Il aura fallu attendre le début d'année pour qu'elle passe sous ma machine à coudre. 

Rocaille c'est la blouse qui change radicalement de toutes les autres. Elle correspond parfaitement à l'univers d’Émilie et à l'esprit qu'elle souhaite donner à ses créations. Issue de la collection hiver, je trouve qu'elle s'adapte tout aussi bien au printemps ^^

Cette blouse est pleine de détails : une jeu de bas-volets sur le devant (deux formes possibles), un bas-volets dos au pli creux pour apporter du mouvement, un col avec fente pour un décolleté discret et des pattes d'épaules. En gros, les possibilités sont infinies pour convenir à toutes les envies !

En ce qui me concerne, j'ai réalisé ma blouse en 38 et elle tombe parfaitement avec mon tissu un peu épais. Peut être qu'avec un tissu plus fluide un 36 suffirait.... 

J'ai choisi de garder tous les détails qui font Rocaille. Un bas-volet arrondi sur le devant, le bas-volet a pli creux dans le dos. Je n'ai pas cousu les pattes d'épaules car j'avais peur que cela marque trop ma carrure et j'ai fini par retirer le col. À la base, je l'avais cousu, comme vous avez pu le voir sur Instagram. Mais en le portant, je me suis rendue compte que je n'étais pas du tout à l'aise. Je n'aime pas vraiment être serrée au niveau du cou et de me sentir "enfermée". C'est à ce moment là qu’Émilie a proposé un tuto pour retirer le col et en proposant de créer une parementure dos et une dans la continuité de la parementure de la fente devant. Direction Dessine moi un patron pour découvrir un tutoriel au top pour adapter votre Rocaille !

  Le matériel nécessaire :
  • 1m70 de tissu pour 1m40 de laize
  • 4 boutons si vous souhaitez l'ajouter à votre bavolet et aux pattes d'épaule
  • Du thermocollant
Les techniques utilisées :
  • Le montage des manches
  • La fente d'encolure
  • Le col
 

La blouse Rocaille a pas mal de points techniques dans sa réalisation, ainsi, je la conseille plutôt aux couturières intermédiaires ayant une bonne maitrise des bases de couture. Après, elle reste assez rapide à coudre malgré les nombreux détails.  En tout cas, si vous souhaitez une blouse qui change, avec un esprit mode au top, n'hésitez pas, Rocaille fait vraiment son petit (grand) effet !

Je vous souhaite une très belle semaine !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2 cousette-cherie-blouse-rocaille-2

A VOUS DE JOUER


[gallery ids="11894,11893,11895"]
 

Je crois que je suis sur une lancée de top/blouse niveau cousette en ce moment. Si vous recherchez un petit top facile à porter pour le printemps où cet été, Blair de Fiat Lux Patron est fait pour vous !

  cousette-cherie-top-blair-5

LE CHOIX DU TISSU


 

J'ai longuement hésité en ce qui concerne le choix du tissu pour mon top Blair. Est-ce que je restais dans de l'uni, plus neutre? Est-ce que choisissez un tissu fin fluide ou avec plus de tenue?

C'est le peu de métrage nécessaire pour réaliser Blair qui m'a permis de me décider. Il me restait depuis pas mal de temps, un bout assez important (mais pas trop) du tissu Abstract Mountain de couleur rose de chez Cousette. Je désespérais de ne pas utiliser, ne trouvant pas de patron à faible métrage. 

J'ai pris un petit risque avec ce tissu car il est plutôt fluide et je pense que Blair nécessite un tissu avec un peu plus de tenue, tout en restant fin. Du coup, j'ai un peu galéré avec les plis religieuses des côtés.... J'en ai un systématiquement différent de l'autre... Peut être aurais-je dû thermocoller cette pièce pour la rigidifier un peu et avoir des plis plus réguliers.

Mis à part cela, pour le reste du corps, le tissu est parfaitement adapté et rend le top très agréable à porter. 

Le tissu est toujours aussi agréable à coudre bien qu'il faille mettre pas mal d'épingles pour le maintenir du fait de sa fluidité et ainsi éviter qu'il ne bouge au moment de le coudre.

  cousette-cherie-top-blair-5  

LE PATRON BLAIR


   

Bon avant toute chose, I love Blair Waldorf!!!! Et oui, je suis une des premières à avoir voté pour ce nom tellement j'ai adoré la série et le look de Blair ^^

Le Top Blair est le petit haut parfait pour cette été, déclinable également en robe. Il peut être réalisé sans manche ou avec de petits mancherons pour dessiner les épaules. Il souligne les formes grâce à ces découpes princesses qui le rendent très féminin. Le petit détail vient des plis religieuses réalisés sur chaque côté du top au niveau de la taille. On peut ainsi personnaliser à l'infini Blair en y ajoutant un passepoil pour souligner les découpes ou jouer d'un tissu contrastant pour les plis. Le top est fermé grâce à un zip invisible pour l'enfiler facilement du fait de son côté cintré. 

En ce qui me concerne, j'ai réalisé une version sans manches de Blair. J'avais envie de souligner les courbes avec un passepoil mais je n'ai pas réussi à trouver le coloris le plus adapté à mon tissu. Les plis sont ton sur ton, mais il est vrai qu'avec l'imprimé du tissu, le détail est discret. 

J'ai choisi de supprimer les parementures et de les remplacer pas un biais, plus simple et évitant le repassage avant de l'enfiler.  Je pense que j'aurai pu éviter de mettre le zip. Le tissu étant un peu extensible, j’arrive a l'enfiler tel quel ^^

 

Le matériel nécessaire :

  • 1m10 de tissu en laize 1m40
  • Du thermocollant pour les parementures ou pour renforcer la pièce des plis
  • 2.20m de passepoil si vous souhaitez en coudre un

Les techniques utilisées :

  • Les découpes princesses
  • Les plis religieuses
  • Le zip invisible
  • Le passepoil (en option)
 

Je ne conseille pas du tout ce patron aux débutantes. Il demande de la dextérité dans sa réalisation donc mieux vaut maîtriser certaines techniques pour n'avoir plus qu'à se concentrer sur la minutie des détails. Pour celles qui souhaiteraient tout de même se lancer, je vous invite à découvrir la vidéo de Bérangère qui vous montre pas à pas comment réaliser un top ou une robe Blair. 

Je vous souhaite à toutes un très bon week-end de Pâques et à très vite !!

signature-cousette-cherie cousette-cherie-top-blair-5 cousette-cherie-top-blair-5 cousette-cherie-top-blair-5 cousette-cherie-top-blair-5 cousette-cherie-top-blair-5  

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="2" size="medium" ids="11901,11902"]  
 

Cette semaine, c'est une nouvelle blouse que je vous dévoile sur le blog. Un patron qui attendait depuis longtemps que je le découvre et que j'en devienne addict. Un tissu qui me fait sortir de ma zone de confort avec un imprimé assez présent mais que j'adore!!

Allez c'est parti avec ma première Aime comme Miroir en viscose fleurie de chez Couturette ^^ 

  cousette-cherie-aime-comme-miroir-4  

LE CHOIX DU TISSU


 

Je vous ai déjà parlé du concept Couturette aux mois de janvier et février. Une chouette idée de vente de tissu sous forme de coupon mystère (ou non selon son choix). Un bon moyen de sortir de sa zone de confort en laissant place à un peu de surprise au moment de recevoir sa commande et à un peu d'imagination au moment de choisir un patron pour le tissu reçu. 

Ce mois-ci encore, j'ai eu la chance de pouvoir choisir un coupon parmi la sélection Couturette du mois de mars. Et c'est vers cette viscose fleurie (type de fleur indéterminée ^^) bleu marine, blanche et avec une pointe de jaune. 

Ces derniers temps, je suis attirée vers des couleurs douces et pastels mais aussi vers plus d'imprimés notamment floraux. Une chose assez inhabituelle sachant que je porte rarement de tissu imprimé dans mon quotidien, préférant de nature les matières unis ou imprimés vraiment discrets.

Mais lorsque Sarah m'a dévoilé sa sélection de mars, j'ai tout de suite eu un coup de coeur pour ce tissu. Un imprimé présent mais pas trop tape à l'oeil et qui pouvait facilement être atténué avec une coupe basique. C'est simple depuis que je l'ai cousu, je l'adore !!! J'étais tellement triste de ne pas avoir pu faire de photos plus rapidement pour vous la dévoiler avant. Vivement que les beaux jours arrivent pour que tout soit parfait ^^

Le tissu est très agréable à porter grâce à sa fluidité et il est non transparent, ce qui n'est pas négligeable pour une blouse. Il est aussi simple à coudre car il ne glisse pas. Par contre, il s'effiloche un peu et nécessite donc un bon surfilage ou même prévoir des coutures anglaises. Pour les parties nécessitant un renfort comme les cols ou boutonnières, il est important de prévoir un bon thermocollage pour apporter la tenue nécessaire.

  cousette-cherie-aime-comme-miroir-4

LE PATRON AIME COMME MIROIR


 

Ne me demandez pas pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour coudre mon premier Aime comme Miroir car je n'ai pas du tout la réponse ^^

C'est une véritable bombe que Marie d'Aime comme Marie nous a imaginé. Tout dans ce patron le destine à devenir un véritable basique de toute garde-robe. Avec son col en V et sa boutonnière que l'on peut placer devant ou derrière, on peut jouer à pile ou face à l'infini.

Depuis peu, Marie vous propose aussi un tuto pour "pimper" votre Miroir en y ajoutant une basque pour un maxi effet ^^ Le tuto est à retrouver sur son journal.

Pour ma première version, j'ai réalisé mon Miroir en taille M et j'ai choisi de positionner le boutonnage sur le devant. La blouse taille parfaitement bien sur la partie corps et épaule. Par contre, je me sens un peu à l'étroit au niveau des bras (sans pour autant empêcher les mouvements). Je pense élargir d'1 ou 2 cm le corps des manches pour ma prochaine version. J'ai aussi allongé le corps de 4cm pour que la blouse corresponde à ma stature d'1m70.

J'ai aussi choisi de réaliser de vraies boutonnières avec des petits boutons blancs et dorés. Pour cela, j'ai bien pensé à thermocoller ma patte de boutonnage sinon le tissu aurait gondolé et les boutons auraient été trop lourds.

En ce qui concerne l'encolure dos, j'ai suivi les explications du livret en posant un biais. Par contre, pour la prochaine fois, je pense créer une parementure dos pour la coudre avec la patte de boutonnage. Je trouve que la finition sera plus jolie de cette manière. De même, j'ai fait un ourlet classique sur le bas au lieu de poser un biais. Pour cela, j'ai cousu le bas de la parementure devant à 3 cm du bord pour me laisser suffisamment de tissu pour l'ourlet.

  Le matériels nécessaires :
  • 1m60 de tissus pour 1m40 de laize
  • 6 boutons de 12mm
  • 40cm de biais
  • Du thermocollant
Les techniques utilisées :
  • Les pinces poitrines
  • La pose de biais
  • Le montage de manches
  • Les boutonnières
 

Aime comme Miroir est une blouse simple qui en jette et qui se coud assez rapidement. Amies couturières aux quelques premières réalisations, je vous invite à succomber à Miroir. Les possibilités sont multiples, son seul mot d'ordre : devenir la blouse basique et incontournable de votre dressing !!

N'hésitez pas à jeter un oeil sur Instagram pour y découvrir toutes les versions réalisées et toutes plus jolies les unes que les autres grâce au #aimecommemiroir ^^

  Et vous, vous l'imaginez comment votre Aime comme Miroir ?  

Très belle semaine à toutes !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-aime-comme-miroir-4 cousette-cherie-aime-comme-miroir-4 cousette-cherie-aime-comme-miroir-4 cousette-cherie-aime-comme-miroir-4 cousette-cherie-aime-comme-miroir-4 cousette-cherie-aime-comme-miroir-4    

A VOUS DE JOUER


  [gallery columns="1" size="medium" ids="11879"]
 

À ce qu'il paraît, c'est le printemps depuis hier.... Bizarrement mon gros pull me laisse penser le contraire avec un hiver encore bien présent. Mais voila, mon esprit n'est plus aux cousettes chaudes et réconfortantes. Mon envie de prévoir le printemps est plus forte et une fixette sur le rose pâle pointe peu à peu son nez à l'image de ma cousette du jour, la blouse Eugénie d'Atelier Scämmit dans cette superbe viscose texturées de chez France Duval Stalla. 

  cousette-cherie-blouse-eugenie-4  

LE CHOIX DU TISSU


 

Fin janvier a été marqué par la réouverture de la boutique physique France Duval Stalla dans le quartier de Saint Germain-des-Près à Paris. C'est la boutique de la tentation par excellence. Déjà avec l'ancienne boutique, il m'était impossible de repartir les mains vides. Alors forcément j'attendais avec impatience la réouverture et je dois vous dire que je n'ai pas été déçue. Le nouvelle espace est sublime!!! Lumineux, épuré et frais à l'image de l'univers de France.

La boutique est beaucoup plus grande pour accueillir encore plus de merveilles comme vous pouvez facilement l'imaginer. Durant toute la visite, on a le sentiment d'être hors du temps, coupé du bruit et de l'euphorie parisienne. L'alliance parfaite entre détente et shopping couture ^^ Encore merci France pour ton accueil si chaleureux!!

Forcément j'ai craqué mais en restant bien sage quand même ^^ Je me suis tout de suite sentie attirée par cette viscose texturée, tout simplement sublime. Elle existe dans plusieurs coloris dont ce rose pâle, qui je pense sera ma couleur du printemps (le bordeaux aussi était à tomber ^^). Le tissu est tres agréable à coudre, il ne glisse pas et ne s'effiloche pas. Vraiment la qualité est à tomber! À porter c'est la même chose, doux et fluide on ne le sent pas. Seul bémol, il se froisse quand même et donc à la fin de la journée le rendu est moins sympa. 

Je pense craquer pour les autres couleurs mais j'évite de me rendre trop souvent à la boutique sinon mon banquier risque de criser ^^

  [gallery size="large" link="none" ids="11864,11863,11862"]  

LE PATRON EUGENIE


 

Bon je tiens à vous prévenir mais vous risquez de beaucoup entendre parler d'Atelier Scämmit dans les prochaines semaines sur le blog. Je suis dingue de tous les derniers patrons de la marque que je trouve féminin et délicat. Je les ai tous commander et chacun a déjà son tissu d'attribué ^^

La blouse Eugénie n'avait pourtant pas été un coup de coeur. Issue de la collaboration d'Atelier Scämmit avec la superbe Eugénie, instagrameuse à l'univers si doux et que j'adore, cette blouse je la trouvais magnifique portée mais je ne m'imaginais pas la porter. Puis les versions se sont multipliées sur les réseaux sociaux et petit à petit l'idée de la coudre a germé dans mon esprit. Le déclic a eu lieu en achetant ma viscose. L'évidence a été immédiate, je ne pouvais qu'associer ces deux éléments de douceur et de féminité. 

Eugénie est une robe déclinable en blouse à la jolie encolure cache-coeur, et avec un joli volume sur le bas obtenu grâce à une basque froncée sous la poitrine.  

J'ai retenu toutes les observations faites via toutes les réalisations pour  obtenir la version la plus adaptée à mon quotidien et à ma morphologie. J'ai donc cousu Eugénie en 38, mais en abaissant de 2cm la ligne de poitrine et en rendant le décolleté moins plongeant. Toutes ces adaptations sont simples à réaliser grâce aux explications fournies avec le patron. J'ai également coupé la basque dans la plus petite taille car je souhaitais limiter le volume créé par les fronces. 

Pour souligner l'encolure cache-coeur, j'ai posé un passepoil en coton tissé dans un ton crème tirant un peu vers le rose.  

Le matériel nécessaire 

  • 1m50 de tissu en 1m40 de laize
  • 80 cm de passepoil, dentelle... pour une jolie bordure
  • 80 cm de biais si vous le coupez pas dans votre tissu 

Les techniques utilisées

  • Les pinces poitrine
  • La pose d'un biais de propreté
  • Le fronçage
  • Les coutures anglaises

Eugénie est une blouse simple à réaliser mais qui fait tout de suite son petit effet. Elle permet aux débutantes de découvrir de nouvelles techniques de couture sans prise de tête et en étant accompagnées par un livret aux explications assez claires et précises. 

On peut réaliser Eugénie dans une version blouse mais aussi dans une version robe. En fait, une multitude de versions sont à votre portée et n'hésitez pas à découvrir toutes les Eugénies réalisées sur Instagram pour vous inspirer !

  Et vous, attendez-vous avec autant d'impatience que moi le printemps ? Qu'elles sont vos idées cousettes ?  

Je vous embrasse et à très vite !

signature-cousette-cherie cousette-cherie-blouse-eugenie-4 cousette-cherie-blouse-eugenie-4 cousette-cherie-blouse-eugenie-4 cousette-cherie-blouse-eugenie-4 cousette-cherie-blouse-eugenie-4 cousette-cherie-blouse-eugenie-4  

A VOUS DE JOUER


  [gallery ids="11904,11860,11859"]